FC Echallens Région

Back to homepage

Le gardien Ludovic Zwahlen suit l’ailier Fatah Ahamada sur la photo, à laquelle il ne manque que Steve Samandjeu. Les trois hommes ont signé en cette fin de semaine en faveur d’Yverdon Sport et cette triple transaction a évidemment provoqué quelques remous dans le Gros-de-Vaud, tout comme à Bavois un peu plus tôt. Yverdon a frappé fort et tôt. Et ce n’est peut-être pas fini.

Le co-entraîneur du FC Donneloye (3e ligue) a été choisi par Echallens (1re ligue) comme second pour la saison à venir. Le FCD est ouvert à toute proposition pour épauler Christian Leuenberger.

Il fallait un cador pour prendre le relais de Julien Marendaz. L’EFCR l’a déniché, en la personne de Bernardo Hernandez. Libre depuis son départ de Nyon en début d’année, le Français a dit oui jeudi. Une vraie bonne nouvelle pour Echallens, qui peut envisager l’avenir avec sérénité.

Le choc s’annonce immense ce samedi aux Peupliers. Les deux équipes sont à la poursuite des places de finaliste et ne peuvent se permettre une défaite, alors qu’il ne restera que trois parties à disputer après ce derby. Le moindre point compte, désormais! Tous nos autres points forts du week-end dans le football vaudois d’élite.

Le club des Trois-Sapins organise un grand tournoi pour les C, D, E et F le week-end des 23 et 24 mai. Il est encore possible de s’inscrire.

L’ancien entraîneur du FC Gland a approché Julien Marendaz, qui lui a ouvert les portes du FC Echallens Région. Il intègre le staff comme « observateur » et sera amené à participer aux séances d’entraînement et aux matches.

L’attaquant parisien de 24 ans quitte le Stade Payerne et la 2e ligue inter pour venir tenter sa chance aux Trois-Sapins. Il y retrouvera son ami Fatah Ahamada et espère bien faire trembler les filets de 1re ligue, comme ici en Coupe de Suisse face à Schötz. Le FC Echallens Région annonce également les arrivées de Dani Caseiro (Bavois) et du gardien Adrien Guarino. Les départs? Ils sont au nombre de quatre pour l’instant. L’hiver promet d’être calme du côté d’Echallens, où la cellule recrutement a suffisamment bien travaillé l’été dernier.

Composée de jeunes joueurs sortis des A Inter, la réserve du club challensois est leader de son groupe de 4e ligue et vise un retour en 3e ligue. De quoi réjouir l’entier du club du Gros-de-Vaud, qui retrouve une deuxième équipe ambitieuse après l’avoir mise un peu de côté lors des dernières années. Le renouveau est-il en marche? Les signaux sont positifs, en tout cas.

Troisième à la trêve, le FC Echallens Région est finaliste… ou presque, puisque Mendrisio (groupe 3) compte deux points de retard et un match en moins. Pour Julien Marendaz, cette information est anecdotique, mais la communication du club challensois s’est légèrement modifiée depuis quelques semaines. Une éventuelle promotion serait assumée, affirme-t-on désormais.

Privé de trois titulaires importants (Mathieu et Damien Germanier, Jonathan Atkinson), les Challensois sont allés s’imposer à Fribourg dans des conditions peu évidentes. Leur entraîneur Julien Marendaz a tenu à souligner l’importance du collectif dans ce succès, lequel prouve que chacun a un rôle à jouer au cours d’une saison. Aujourd’hui, Echallens est finaliste.