FC Dardania Lausanne

Back to homepage

Voici une liste non exhaustive des transferts effectués par les clubs vaudois de 2e inter. Ces transferts ont été vérifiés auprès des clubs, ils sont donc officiels. Il n’y a pas de « rumeurs » dans cette liste.

En cette fin de championnat, la lutte pour la relégation bat son plein dans le groupe 2 de 2e inter.

Les matchs de la semaine amènent décidément leur lot de surprises ! Dans toutes les catégories, il y a eu des retournements de situation et des résultats pour le moins surprenants, petit tour d’horizon !

En mauvaise posture dans le groupe 2 de 2e inter, Stade-Payerne remonte gentiment la pente. Sa victoire dimanche contre Dardania Lausanne permet à la troupe de Pierre-Alain Schenevey de revenir dans la course au maintien.

Comme annoncé sur la page Facebook du club, une assemblée s’est tenue lundi 26 février pour élire un nouveau président. En effet, Teki Sadiku a laissé son poste précipitamment. Explications avec le nouveau dirigeant du club lausannois.

Après une pause de cinq mois, l’entraîneur de 41 ans reprend du service. L’ancien joueur du Lausanne-Sport retrouve une équipe qu’il connaît bien, pour l’avoir dirigée pendant quatre ans et demi. Période durant laquelle il n’a laissé que des bons souvenirs à Chavannes-près-Rennes.

Emmené par un Karim Diarra de feu (trois buts), Dardania a fait mal à Genolier-Begnins mercredi. Victoire 4-1.

Les quatre équipes comptaient trois points avant la dernière journée!

C’est officiel: les Aigles, relégués sur le terrain, ont conservé leur place en 2e ligue inter sur tapis vert. Vagner Gomes arrive comme entraîneur.

Miguel Da Silva a marqué, mais les Lausannois se sont encore inclinés, ce samedi face à Aigle (3-4). Junior Moukoko, l’attaquant du FCA, a scoré quatre fois pour les Chablaisiens, dont une dans les arrêts de jeu. C’est cette réussite-là, précisément, qui a coulé Dardania. Les Albanophones lausannois retrouvent la 2e ligue, trois ans après leur montée. Ils devaient marquer un point lors des quatre derniers matches… ce qu’ils n’ont pas réussi à faire.