FC Assens

Back to homepage

Voici une liste non exhaustive des transferts effectués par les clubs du groupe 1 de 2 ligue. Ces transferts ont été vérifiés auprès des clubs, ils sont donc officiels. Il n’y a pas de “rumeurs” dans cette liste.

Fraîchement promu en 2e ligue, le FC Assens vise mieux que la lutte pour le maintien. Aucun départ n’est à signaler. Johann Späni conserve sa colonne vertébrale en ajoutant des joueurs de qualité à son effectif.

Comme les professionnels, et les rencontres de Coupe d’Europe, les clubs encore engagés en Coupe des actifs, vont jouer leur avenir dans la compétition entre aujourd’hui et jeudi.

Il y a près de quatre mois, le FC Assens avait échoué à conserver sa place en 2 ligue. Dorénavant dans le groupe 3 de troisième ligue, la troupe à Johann Späni a débuté la saison sur les chapeaux de roue avec cinq victoires (4 en championnat 1 en coupe).

Pour sa troisième saison en 2e ligue, le FC Chêne-Aubonne espère obtenir un bon classement. Malgré la perte de deux joueurs clefs, l’encadrement fait confiance à ses cadres et annonce l’arrivée de plusieurs joueurs.

Le FCA, dirigé par Jean-Paul Lamon, réalise une excellente entame de second tour et obtient des points très importants dans la lutte qui se profile autour de la barre. L’occasion de faire le point sur les forces en présence avec l’entraîneur, arrivé l’été dernier dans le Gros-de-Vaud.

1-7! Echallens III a tenu une mi-temps face au FCA mercredi, avant de céder sous les offensives des joueurs de Vincent Barbay.

Menés 2-0 par Bavois II, Michaël Crot et ses coéquipiers ont renversé la situation en une demi-heure pour remporter leur première victoire de la saison. Le cri de joie était mérité.

Le FCA cherchait un entraîneur de caractère. Ça tombe bien, Jean-Paul Lamon était sur le marché. L’ancien entraîneur emblématique du FC Bursins-Rolle-Perroy, qui a passé 17 années à la Perrausaz, se dit comblé par la proposition qui lui a été faite: celle de devenir entraîneur de la première équipe d’un club aux valeurs familiales, où le respect et le plaisir du jeu sont les maîtres mots. L’union semble prometteuse, tant cet entraîneur et ce club semblaient faits pour s’entendre.

Jordi Peracaula avait demandé de la confiance à ses joueurs avant d’aller à la Fleur-de-Lys dimanche matin. Ils l’ont écouté et ont obtenu un point de fort belle manière face à un adversaire supérieur individuellement. Thierry Martin a encore marqué, Loïc Duvoisin a inscrit un doublé et Assens aurait même pu l’emporter si Benjamin Bühler n’avait pas repoussé un penalty de Martin en fin de match. Doublé d’Edin Becirovic pour Prilly.