ES FC Malley LS

Back to homepage

Vainqueurs 1-5 sur la pelouse du FC Donneloye, les hommes de Hime Berisha accède à la finale et continuent sur leur folle série: 24 matchs, 24 victoires!

Daniele Kilinc a marqué deux fois et les Stelliens (3e ligue) ont éliminé Stade-Lausanne-Ouchy II (2e ligue) en 8es de finale. Ils ont gagné tous leurs matches cette saison, que ce soit en Coupe ou en championnat.

Mourad Boutafenouchet a eu une inspiration géniale à la 90e et Malley, mené 0-2 par Gingins à la 67e, a pris les trois points dans le choc au sommet, malgré un immense Yannick Nigra.

Les bons résultats de l’équipe actuelle sont le fruit du travail de fond effectué par le comité. Les perspectives sont réjouissantes, à la hauteur des efforts effectués en coulisses.

Opposés à un bon FC Turc Lausanne, qui menait encore 2-1 à la 82e, Toumi Trabelsi et ses coéquipiers ont renversé la situation. 2-3, score final, et neuf points en trois matches pour les Stelliens. Direction les finales?

Le club du Bois-Gentil avait gagné six fois depuis l’été 2012, avant l’arrivée de Himë Berisha à sa tête cet hiver. Désormais, l’espoir est complètement revenu puisque six joueurs d’Epalinges ont signé à la suite du Kosovar, dont Mourad Boutafenouchet, véritable cador à ce niveau. L’aventure a bien commencé, avec une victoire 5-0 face à Baulmes.

Himë Berisha arrive au Bois-Gentil! L’ancien technicien de Forward et Epalinges, entre autres, aura pour mission immédiate de sauver le club de la relégation en 4e ligue, avant de voir plus loin et plus haut. L’ES Malley a fait la bonne affaire de cet hiver en convainquant cet entraîneur de caractère de s’engager pour le long terme.

Auteurs d’une bonne première mi-temps, les hommes de Luigi Saporito sont allés s’imposer 1-2 au Stade Sous-Ville vendredi soir. Ils ont été sauvés par les parades de leur gardien Jérémy Roulier en deuxième période, le gardien de 17 ans réussissant plusieurs parades décisives. Dimitri Vanetta a eu la balle de 2-2 en toute fin de match, mais c’est bien l’ES Malley qui a pris les trois points et s’est offert un départ idéal dans ce groupe 3.

Un doublé de Max Bonvin a suffi au FCA pour s’imposer 0-2 à Malley mercredi. Theo Crudo (photo) et ses coéquipiers ont donc fait un immense pas vers le maintien, même si celui-ci n’est pas encore officiellement acquis. Assens n’a pas livré une immense prestation, mais s’est montré solide et a fait l’essentiel.

Vainqueurs de Crans dimanche (2-0), les hommes de Benoît Pythoud sont revenus à huit points de la barre. S’ils battent Assens mercredi au Bois-Gentil, tout redeviendra possible. Tant que le coup de carrelet n’est pas donné…