AS Haute-Broye

Back to homepage

A la moitié du chemin, le championnat de 4e ligue tient toutes ses promesses au niveau du classement des buteurs. Footvaud s’est penché sur cette hiérarchie serrée et qui annonce un printemps palpitant.

A la moitié du chemin, le championnat de 3e ligue tient toutes ses promesses dans la course au Pichichi. Footvaud s’est penché sur le top 10. On y retrouve notamment sept footballeurs du groupe 3 et un buteur des trois autres poules.

L’AS Haute-Broye s’est incliné d’entrée face au FC Etoile-Broye. Les hommes de Daniele De Nardis peuvent regretter leur finition, mais globalement, le néo-promu a mérité la victoire.

Dimanche, l’AS Haute-Broye recevait le FC Iliria Payerne dans le cadre du championnat de troisième ligue.

Dans le cadre de la neuvième journée du groupe 3 de 3e ligue, Pully s’est éteint face à un Haute-Broye bien plus conquérant. Ce dernier revient à égalité en tête avec Assens et Illiria Payerne.

Samuel Guignard et ses joueurs ont battu Epalinges aux tirs au but mardi, après une rencontre d’une belle intensité. Place aux 8es!

Les deux frères sont irrésistibles avec le leader du groupe 4 de 3e ligue. Deux ans après une promotion flamboyante, ils se voient bien en obtenir une nouvelle et amener l’ASHB en 2e ligue, ce qui serait une première historique. Alors, direction la montée? Il reste un deuxième tour et des finales, mais quoi qu’il en soit, ils resteront fidèles aux valeurs de leur club.

Emmenés par un Cyril Dufey à la hauteur de sa réputation (deux buts magnifiques), les hommes de Daniel De Nardis ont confirmé leur place de leader en battant Iliria Payerne (3-1) vendredi. Esprit d’équipe, talent, passion et attitude: l’ASHB, en ce début de saison, fait tout juste. Parti pour durer? Et pourquoi pas? La I brille, mais la II est les seniors aussi. A elles trois, ces équipes ont gagné 18 matches et réalisé un match nul depuis le début de la saison!

Désormais entraînée par Daniel De Nardis, l’AS Haute-Broye (3e ligue) veut continuer à construire autour de sa forte identité locale. Comme à chaque inter-saison, l’effectif est resté stable. Ce qui n’empêche pas l’ambition.