Deux classes d’écart pour La Sarraz II

Deux classes d’écart pour La Sarraz II

« C’est qui, lui? Il est beaucoup trop fort! » On pardonnera volontiers à Oscar Rodriguez de ne pas se tenir au courant de l’actualité du football de 2e ligue inter, lui qui en était un des meilleurs buteurs lorsque Valmont y jouait. L’attaquant espagnol ne connaît pas Cédric De La Loma, mais, samedi soir, il a fait la connaissance du milieu de terrain français, et de quelle manière! Le FC La Sarraz-Eclépens a en effet très envie de sauver sa deuxième équipe, néo-promue en 3e ligue, et a décidé de s’en donner les moyens. Face à Vignoble, une semaine plus tôt, ce sont six joueurs de 2e ligue inter qui sont venus gagner 6-2. A Chamblon, seuls Cédric De La Loma et Henrique De Amorim avaient fait le déplacement, mais cela a suffi, et largement. Avec deux assists géniaux, le Français a régalé, tandis que le Brésilien a inscrit un doublé. Le résultat final? 0-5, et trois points supplémentaires pour La Sarraz II, qui repasse sur la barre.

La Sarraz II recevra Granges-Marnand dimanche

La lutte contre la relégation est énorme dans ce groupe 3, où même Thierrens II (6e) n’est pas saucé. A cinq journées de la fin, Thierrens, le FC Vallée de Joux, Vignoble, Chavannes-le-Chêne, La Sarraz II, Granges-Marnand et Etoile Broye sont encore concernés par les deux places de relégués. La bonne nouvelle dans ce groupe 3? Le plus mauvais 10e, qui pourrait aussi couler, n’en fera sans doute pas partie. Il « suffira » donc d’éviter les deux dernières places pour se sauver. La Sarraz II, avec ses six points en deux matches, a donc fait un pas important dans la bonne direction. Le prochain match face à Granges-Marnand, premier relégable, s’annonce important. Et comme la I de La Sarraz joue samedi, il n’est pas interdit de penser que ce match, disputé le lendemain, accueille quelques joueurs de niveau supérieur. « On veut vraiment sauver cette équipe, c’est très important », nous a glissé le président Pierre-Alain Porchet, présent à Chamblon samedi.

Cédric De La Loma sur une jambe? Cela suffit pour faire la différence

Reste qu’il serait faux de réduire cette équipe à ces apports de la première équipe. C’est vrai, les points sont plus faciles à faire avec Cédric De La Loma sur le terrain en 3e ligue, mais, samedi, ils n’étaient que deux, on l’a dit, et De La Loma était fortement diminué, jouant sur une jambe. Mais même comme ça, cela suffit pour délivrer deux caviars à Samir Jakaj, qui s’est régalé. Le premier? Une ouverture absolument incroyabée dans le dos de la défense (21e). Le deuxième? Un bon travail à l’orée des seize mètres et une passe géniale pour le même Jakaj (50e), pour le 0-4. Entre temps, Henrique De Amorim avait inscrit deux jolis buts, juste avant la pause, pour le 0-2 et le 0-3. Le 0-5? Un penalty de Tiago Alves, impeccablement transformé. Les renforts de la I ont donc été décisifs, mais il y avait neuf joueurs à côté, et onze en face.

Un mot sur Henrique De Amorim? Il a disputé le premier tour avec Team Vaud M21, mais l’aventure s’est terminée cet hiver. Lui espérait peut-être un peu mieux, et envisageait d’avoir sa chance en première équipe, ce qui n’a pas été le cas. Il avait été recommandé par Adrian Zesiger, l’ancien président du FC Orbe, qui l’avait accueilli dans la cité urbigène, où il brillait. Ce Brésilien de 24 ans peut jouer comme latéral, défenseur central, milieu défensif ou même milieu de couloir, et assure partout. Très polyvalent, il a des qualités de vitesse exceptionnelles et un beau gabarit. Son rêve de monde professionnel est sans doute terminé, mais il a largement de quoi faire une jolie carrière dans le monde amateur.

Ilir Hoxhaj: « On a lâché dans la tête »

D’ailleurs, ce FC Valmont n’aurait-il pas pu mieux faire? « On a lâché dans la tête depuis qu’on s’est éloignés des finales après la défaite face à Champagne », confiait Ilir Hoxhaj après la partie. Le FCV est en effet trop loin, à sept points désormais de Porto Lausanne. La 4e place est là, et bien là, mais ce sera très difficile de faire mieux. On a tout de même été surpris par le manque de rigueur et d’agressivité des Valmontains samedi. Ils ont semblé résignés, alors que ce FC La Sarraz avait plus d’envie, tout simplement. De nouveau, jouer avec quelqu’un comme De La Loma en 3e ligue est une chance, et cela a semblé galvaniser ses jeunes coéquipiers. Ce n’est même pas qu’il ait été flamboyant, mais sa simple présence a bonifié tout le monde.

La Sarraz II manque un peu d’expérience

La Sarraz II, néo-promu, est une équipe composée de très jeunes joueurs, qui doivent encore progresser à ce niveau. Leur capitaine David Fürst, ancien joueur de Champvent, a l’expérience et le talent nécessaires, mais il est un peu seul. On avait déjà eu l’occasion de le constater au premier tour, cette équipe a un très bon état d’esprit mais est un peu juste pour rivaliser vraiment en 3e ligue. Alors, direction le sauvetage? Pas impossible, et cette équipe ne demande qu’à progresser pour se stabiliser à ce niveau. Cela passe, pour l’instant, par des renforts venus de la I, mais le but est que ce ne soit pas forcément le cas dans les années à venir. Pour construire, il faut bien commencer quelque part.

Valmont peut espérer viser plus haut, mais il faudra garder tous les cadres

Du côté de Valmont, il faut maintenant penser à bien finir la saison et commencer à construire pour l’année prochaine. Il y avait sans doute la place pour aller chercher les finales, mais il a manqué un peu de constance. Le bilan d’Ilir Hoxhaj pour sa première saison complète? Il sera bon, sans aucun doute, en cas de 4e place finale. Le FC Valmont, vu son potentiel, son histoire et ses infrastructures, peut cependant espérer viser plus haut que la 3e ligue dans les années à venir. Les bases ont été posées, reste à construire dessus. Les tauliers Ricardo Lamego, Oscar Rodriguez et Sébastien Cano sont toujours là et le FCV peut compter sur de très bons joueurs comme Darko Urosevic, Jo-Carlos Teixeira et Patrick Kimbiyavanga, Nermin Softic et Christian Antonio pour jouer le haut du classement. Si Ilir Hoxhaj arrive à convaincre tout le monde de rester, il y aura un coup à jouer l’an prochain. La stabilité est la pièce maîtresse du succès.

Les hommes du match

Du côté de Valmont, bon match de Roki Jakovljevic, malgré les cinq buts encaissés. On ne va pas dire qu’il a été phénoménal, mais il a réalisé quelques jolis arrêts et a tenté jusqu’au bout de sauver les meubles. Le latéral droit Nelson Garcia a souffert, comme toute l’équipe, mais a eu le mérite d’essayer. Là non plus, on ne va pas trop s’enflammer, mais il n’est pas passé à côté de son match. On a bien aimé son attitude, toujours positive, ainsi que sa volonté d’aller de l’avant.

A La Sarraz, on a déjà parlé de Cédric De La Loma de de Henrique De Amorim, mais deux joueurs méritent plus une mention qu’eux. Le premier? Loïc Pavillard. Ce milieu de terrain défensif sait tout faire, et plutôt bien. Très travailleur et très à l’aise techniquement, il a distribué un nombre impressionnant de bons ballons. Il mérite d’être revu et se révèle être un très bon joueur de 3e ligue. Samir Jakaj s’est offert un doublé grâce aux caviars de Cédric De La Loma, qu’il n’aura pas toutes les semaines avec lui en 3e ligue. Mais il a eu le mérite de les mettre au fond et a montré un joli sens du but. Lui aussi peut espérer avoir sa chance plus haut.

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes rejouent le dimanche 11 mars. Valmont sera en déplacement à la Vallée de Joux (7e), et La Sarraz recevra Granges-Marnand (11e), dans un vrai duel entre adversaires directs.

Le plan-fixe

FC Valmont – FC La Sarraz-Eclépens II 0-5 (0-3)
Buts: 21e S. Jakaj 0-1; 36e et 39e Henrique De Amorim 0-3; 50e S. Jakaj 0-4; 75e Tiago Alves, pen. 0-5.

Valmont: Jakovljevic; Nelson Garcia, Softic, Urosevic, Ibraimi (78e Aleksic); Jo Carlos Teixeira, Cano; Kimbiyavanga, Rodriguez (85e Dragusha), Christian Antonio; Sadikaj (54e Lamego).
Entraîneur: Ilir Hoxhaj.

La Sarraz: Porchet; Axel Dos Santos, Malvesado, Zippo (78e M. Jakaj), Alex Dos Santos; Fürst, Pavillard; Henrique De Amorim (73e Salome), De La Loma, Tiago Alves; S. Jakaj.
Entraîneur: Alain Pavillard.

Notes: Terrain des Cinq-Communes, Chamblon. Expulsion de Patrick Kimbiyavanga (78e, deuxième avertissement).

Categories: 3e ligue

Auteur