Chavornay évite le piège Sainte-Crix et confirme son invincibilité

Chavornay évite le piège Sainte-Crix et confirme son invincibilité

Avec deux matchs en moins au compteur et un parcours sans faute jusqu’à présent, Chavornay s’est imposé 4-1 face à Sainte-Croix au terme d’une rencontre palpitante qui avait tout du match piège par excellence.

Il ne fallait pas arriver en retard samedi soir au Terrain des Loveys, dès l’entame de match, les hostilités ont débuté très rapidement. Malgré le froid et les premières gouttes de pluie, les fidèles et courageux supporters Sainte-Crix avaient répondu présents pour soutenir leur équipe et remplir à merveille le rôle de douzième homme. Une rencontre qui sur le papier, penchait nettement en faveur de la formation de l’entraîneur-joueur, Lianel Lauper. Après six minutes de jeu seulement, Marjan Jankuloski était très proche d’ouvrir le score d’une frappe qui était un peu trop croisée pour inquiéter sérieusement Steeve Tesarik le portier.

Le capitaine montre la voie à ses coéquipiers

Tout au long du premier quart d’heure, les deux équipes faisaient circuler le ballon, se jaugaient, sans vraiment prendre le moindre risque, un véritable round d’observation. Il va sans dire que lors d’une rencontre pareille, l’équipe qui pousse le ballon aux fonds des filets la première se risque le plus souvent à une victoire certaine !

Le capitaine Alexandar Ristic connaissait forcément le refrain, car à la 30e, c’est lui qui poussait le cuir au fond le premier, en décochant une magnifique frappe qui terminait en pleine lucarne. Steeve Tesarik ne pouvait absolument rien n’y faire. 1-0 pour Chavornay à la mi-temps.

Le but de la délivrance de Ristic

Pas découragé, Sainte-Croix revenait avec de meilleures intentions et une motivation décuplée après le thé, on suspecte fortement Adnan Alicajic d’y avoir été pour quelque chose ! L’entrée de l’attaquant Jeremy Silveireido aussi…

Égalisation méritée à la 50e 

Les « Jaune et Bleu » avaient rapidement mis le pied sur le ballon dès le début de la seconde période. Mieux en place et plus durs sur l’adversaire, ils allaient enfin trouver la faille à cette défense Chavornaysanne menée par l’excellent et solide arrière central Matteo Berti, sur une très belle passe en profondeur pour ce diable de Silveiredo, qui se trouvait à la limite du hors-jeu. Il ne se faisait pas prier pour inscrire du plat du pied le but de l’égalisation.

Sainte-Croix était à deux doigts de créer la surprise

Après cette égalisation, l’intensité et l’animosité de la rencontre avaient pris l’ascenseur. Les locaux étaient totalement transcendés par les encouragements de leurs supporters qui donnaient de la voix, sur toutes les actions de leurs protégés.

On pouvait sentir le danger sur chaque ballon que les Sainte-Crix touchaient, à l’exemple de celui d’Ytalo Salgado De Souza qui manquait de peu l’occasion de donner à son équipe l’avantage pour la première fois dans cette partie. Il voyait sa frappe un peu trop enroulée passer légèrement au-dessus du cadre.

Autant dire que la tâche à ce moment la, s’annonçait extrêmement compliquée pour les Chavornaysans.

Deux penaltys pour Chavornay

Après une faute dans la zone dangereuse, Chavornay obtenait un penalty. Steeve Tesarik le portier Sainte-Crix repoussait héroïquement la frappe de Marjan Jankuloski qui avait choisi de tirer au centre.

Dix minutes plus tard, comme s’ils étaient punis pour leur manque de réalisme devant les buts, les Sainte-Crix allaient concéder un deuxième pénalty toutefois très légitime, cette fois-ci transformé par le capitaine Alexandar Ristic qui prenait ses responsabilités, et n’offrait aucun cadeau au gardien.

Après ce but, Sainte-Croix avait perdu tout espoir, logiquement, Chavornay avait pu prendre le match à son compte en aggravant le score à la 80e par Ken Castellanos sur un solo magistral, et par Nikola Evtindjioski, entré en cours de seconde période, à la 90e.

Penalty transformé par Alexandar Ristic


Alexandar Ristic: « On peut rivaliser avec toutes les équipes »

Capitaine, après six matchs, six victoires, le championnat vous réussit cette année et la Coupe vaudoise aussi d’ailleurs, deuxième avec deux matchs en moins que votre concurrent direct !

 » Oui c’est vrai (rires), on veut faire bien mieux qu’avant l’arrêt du championnat en raison du covid, on a l’équipe pour le faire. »

Appréhendez-vous le match au sommet contre Bosna Yverdon ?

« On sait que techniquement, Bosna Yverdon c’est très fort, mais on aime le football justement pour des matchs comme ça ! Notre priorité ce n’est pas forcément de monter en 2e ligue, mais on sait qu’on peut rivaliser avec toutes les équipes de notre groupe, et on le fera, match après match. »

Rendez-vous dimanche 25 octobre pour le choc au sommet du groupe 4 de 3e ligue, Bosna Yverdon – Chavornay Sports.

FC Sainte-Croix/La Sagne – Chavornay Sports FC 1-4 (0-1)

Buteurs : 30e Ristic 0-1, 50e Silveiredo 1-1, 72e Ristic 1-2, 80e 1-3 Castellanos, 90e Evtindjioski 1-4

Sainte-Croix/La Sagne : Tesarik, Badoux, Lambelet, Monti (C), Paillard, Gschwind, Jeanmonod, Herminjard, Vanetta, Frey, Salgado De Souza

Chavornay : Jovanovski, Romao Madeira, Schertenleib, Berti, Meirim Gonçalves, Lambercier, Fernandes Lima, Fagone, Mendes Reis, Jankuloski, Ristic (C)

Place de sports, Stade de La Sagne, Terrain des Loveys