Changement de tête au Lausanne Sport

Changement de tête au Lausanne Sport

Annoncé en conférence de presse à Rolle, le FC Lausanne Sport a changé de présidence, Alain Joseph, président du LS depuis 2013, cède sa place à David Thompson, représentant d’Ineos. Fabio Celestini était présent à cette conférence.

David Thompson, (à droite) représentant de la société Ineos, la nouvelle présidence du Lausanne Sport. (Photo: Raul Ferreira)

La confirmation est donnée sans suspens par David Thompson : « Ineos et Alain Joseph ont signé un contrat pour la reprise du club vaudois. » Ambitieux et déterminé, le représentant de la société, dont le siège est à Rolle justement, exprime quelques projets à venir : « Nous avons un engagement pour les jeunes dans le sport, nous travaillons ensemble pour que les jeunes puissent progresser, nous allons continuer à œuvrer de la même façon avec le LHC« . Il explique ensuite son désir de développer des partenariats avec des académies en Afrique située en Namibie et au Bostwana (avec quelques 180 joueurs dans chaque structure).

Le nouveau stade est considéré comme une belle opportunité pour le nouveau président, quant à l’aspect sportif immédiat, David Thompson affirme : « Nous cherchons trois à quatre joueurs d’expérience pour la saison prochaine. Dans l’immédiat, nous devons trouver un directeur technique pour travailler avec Fabio Celestini. »

Alain Joseph s’est exprimé avec soulagement quant à cette reprise du club. (Photo: Raul Ferreira)

Alain Joseph se dit soulagé par cette reprise : « J’ai le sentiment du devoir accompli, le club à trouvé le meilleur repreneur possible », assure-t-il après avoir soulevé quelques autres approches moins sérieuses. Le désormais ex-président, s’est dit fier d’avoir réussi à utiliser l’argent du LS le mieux possible : « On a réussi à faire que ce club ne perde pas d’argent, et en gagne presque un peu. » Il a également souligné qu’être en Super League et ne pas être dernier est aussi un élément de fierté pour lui.

Pour que le rachat soit validé, il doit passer par la ratification de la Swiss Football League. « Nous pensons que ce sera effectif d’ici deux à quatre semaines », détaille David Thompson.

Quant à l’avenir du club, le représentant d’Ineos s’est montré très motivant pour le club puisqu’il dit vouloir « retrouver la scène européenne » avant de rajouter qu’il se donne trois ou quatre ans pour que le club y parvienne.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*