Champvent obtient la victoire de l’espoir

Champvent obtient la victoire de l’espoir

Qu’elle était importante, celle-là! Champvent en parlait depuis des mois, de cette rencontre face à Bottens, en match à rattraper du premier tour. La victoire était impérative, pas tellement pour les trois points en eux-mêmes, mais bien pour instaurer une dynamique positive au sein du FCC après l’automne très compliqué vécu au Battoir. Champvent, sous la barre à Noël, veut sortir de cette position inconfortable le plus vite possible et espérait montrer à tout le monde qu’il était encore là après l’hiver.

Ce FC Champvent 2015 intriguait ainsi beaucoup de monde, dont ses adversaires directs. Jean-Paul Lamon (Bursins-Rolle-Perroy) et Marcos Carballo (Concordia) avaient par exemple fait le déplacement pour se faire une idée par eux-mêmes. Ce qu’ils ont vu? Un FC Champvent très volontaire, avec un état d’esprit très combatif, qui s’est imposé 2-1 grâce à deux réussites d’un de ses nouveaux, le Marocain Yassine Ghchioua.

Un joli doublé pour Yassine Ghchioua

Les nouveaux, justement? Ils étaient deux au coup d’envoi, Ghchioua et Ismail Laribi. Manu Virgolin, pur produit chanvannais, était lui aligné comme latéral droit. Tous trois ont fait bonne impression, avec une mention spéciale pour le premier nommé, auteur de deux très jolis buts. Bien servi par Albino Bencivenga les deux fois, le Marocain a fait le geste juste à la 47e et à la 61e pour donner un avantage de deux longueurs au FCC, qui n’encaissera le 2-1 qu’en toute fin de match. Nicolas Artibani a pu tromper le très bon Olivier Glauser à la 87e, mais il était bien trop tard pour espérer encore quelque chose.

Bottens n’a plus que sept points d’avance sur la barre

Alors, Champvent volontaire et combatif? Oui, vraiment, mais sans être génial. Les Chanvannais ont été solides derrière, solidaires, et cela a suffi pour battre une équipe de Bottens qui s’est elle aussi bien battue et qui aurait pu, avec un peu plus de réussite, repartir avec un point du Battoir. Les joueurs d’Alexandre Guignard ont été la bonne surprise du premier tour, mais ont enregistré dimanche leur troisième défaite consécutive. Celle-ci, malheureusement pour eux, les replonge dans une zone à risques. Ils sont encore confortablement installés en milieu de classement, mais attention! Champvent est à sept points et même s’il reste Benfica, Bavois II, Assens, Bex et le BRP entre les deux équipes, Bottens n’est sûr de rien, surtout après la grave et malheureuses blessure de son meilleur joueur Samuel Guignard, qui manquera tout le deuxième tour. Reste que cette équipe a de sacrées qualités morales et que, dans la tête, elle ne lâchera sans doute rien.

Le plus dur arrive: confirmer

Ce sera sans doute le cas de ce FC Champvent qui semble sur le chemin de la rédemption. Il faudra améliorer le niveau de jeu, c’est sûr, mais la solidité défensive retrouvée, la solidarité et l’envie de gagner sont déjà des valeurs qui suffiront à Christian Mischler pour une première sortie en 2015. Reste le plus dur: confirmer, semaine après semaine, pour que Champvent ait un avenir en 2e ligue.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Yassine Ghchioua, milieu de terrain du FC Champvent

C’est mon premier match en Suisse et je suis très heureux d’avoir commencé par ces deux buts. Je pense qu’on va s’en sortir, en tout cas je vais tout faire pour. Je suis content d’être là et pour l’instant, je me sens très bien ici. Il y a des très bons joueurs à Champvent.

Albino Bencivenga, attaquant du FC Champvent

Si on est sur la bonne voie? Oui, mais il y a encore beaucoup de boulot. Yassine? Il est intéressant, il a des qualités, mais il doit encore s’adapter au jeu d’ici. Il cherche encore trop la différence individuellement. Quand il aura compris que s’il donne le ballon, celui-ci reviendra, il deviendra encore plus intéressant, mais c’est un bon joueur, c’est sûr. Aujourd’hui, on a gagné et je n’ai pas marqué, c’est parfait. Ca me convient très bien comme ça, je vous assure! On doit continuer à travailler, mais cette victoire nous donne de la confiance. On revient au contact et aujourd’hui, on avait une très bonne attitude, mais on n’a rien fait encore.

Christian Mischler, entraîneur du FC Champvent

Mon sentiment? C’est bien, déjà! On n’avait pas gagné depuis très longtemps, donc trois points c’est très bon à prendre. C’est une bonne base pour la suite, mais on doit encore s’améliorer. Il y a du travail, beaucoup de travail. Yassine? Il a fait un bon match, mais il a encore des points à améliorer. On a des matches compliqués qui nous attendent, dont celui à Concordia pour commencer samedi prochain. On n’a pas le choix, on connaît la situation, on doit faire des points. Aujourd’hui, j’ai vu des gars qui avaient envie sur le terrain et c’est le plus important. Le coup de gueule du président, il y a quelques semaines? J’ai trouvé ça très bien. Il n’a ciblé personne en particulier, mais il a rappelé qu’on était un club et que l’intérêt de Champvent primait sur tout. Il a raison.

Alexandre Guignard, entraîneur du FC Bottens

Je suis très déçu par le résultat. On a été plombés par notre mauvais début de deuxième période et, si je regarde d’un point de vue comptable, on a perdu les trois derniers matches du premier tour. Ce n’est pas satisfaisant, même si je n’ai pas grand-chose à reprocher aux joueurs, si ce n’est, justement, cette déconcentration au retour des vestiaires. Bon, voilà… On a vécu un hiver compliqué, avec la grave blessure de Samuel, mon frère, qui s’est déchiré les ligaments. J’espère qu’il pourra rejouer à l’automne. Pierre Pittet, un autre joueur important, est parti en Australie. Si on est concernés par la relégation? Bien sûr. On a un peu d’avance, mais on a besoin de faire des points. On est à l’abri de rien du tout!

Les hommes du match

Le comportement exemplaire de l’axe central Simon Schmidli – Steven Bonzon est à relever à Champvent. « Ils ont été bons, parce qu’ils ont joué simple, sans prendre de risques », a apprécié Christian Mischler. Rarement mis en difficulté par l’attaque du FC Bottens, les deux hommes (que l’on a plus souvent jouer comme latéraux que dans l’axe) ont été excellents. Rien ne dit qu’ils joueront encore les deux ensemble à ce poste une fois que Pajtim Ramadani sera qualifié, mais l’entraîneur du FCC a vu qu’il pouvait compter sur eux.

Du côté de Bottens, on a apprécié le tempérament d’Adrien Geinoz dans l’axe de la défense. Il est allé au contact et s’en est globalement bien sorti face à Albino Bencivenga. Il a montré du caractère, s’opposant à Marco Galati et Sacha Clément en fin de première période sans se démonter. Bon match également de Marc-André Favre sur le côté gauche de l’attaque. Il s’est bien battu et est passé plusieurs fois.

Les prochains rendez-vous

Le FCC entamera son deuxième tour le samedi 21 mars à 17h avec un déplacement compliqué au Bois-Gentil pour y affronter Concordia. Bottens se rendra au même endroit le lendemain, dimanche 22 mars, à 15h. L’adversaire? Malley.

FC Champvent – FC Bottens 2-1 (0-0)

Buts: 47e et 61e Ghchioua 2-0; 87e Artibani 2-1.

Arbitres: M. Brkic, assisté de M. Abadzic et de M. Da Costa.

Champvent: Glauser; Virgolin, Bonzon, Schmidli, Fressineau; Frey, Laribi, Clément, Ghchioua (81e Berti); Bencivenga, Galati.

Entraîneur: Christian Mischler.

Bottens: Vulliens; Dutoit (78e Hochstättler), Geinoz, Pittet, Aita; Cherpillod (72e Guarino), Rime, Germa (80e P. Guignard), Morrison, Favre; Artibani.

Entraîneur: Alexandre Guignard

Terrain du Battoir.

Categories: 2e ligue, FC Champvent

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*