Champagne et Bosna ont fait le spectacle

Champagne et Bosna ont fait le spectacle

Les matches entre ces deux équipes qui se connaissent bien sont souvent animés, et celui de mardi soir, disputé sur le Terrain de La Cour, à Bonvillars, l’a été particulièrement! Pourquoi Bonvillars? Parce que le terrain de Champagne ne dispose pas d’éclairage, tout simplement, et que Bonvillars est un club ami, notamment partenaire pour les juniors. Un beau terrain, deux belles équipes: forcément, le match allait être bon. Le bilan, 90 minutes plus tard? 3 expulsions, 11 buts, et trois points pour Bosna, qui fait un pas de plus vers les finales! Retour sur un match fou.

Champagne avec six joueurs nés en 1995!

Champagne (5e) pouvait encore croire aux finales avant le match, avec 8 points de retard sur Porto et un match en moins. Mais ce n’est pas de la fausse modestie de la part de Gilles Chevallier et de Bruno Reymond, les deux co-entraîneurs, de dire que c’est encore un peu tôt. Pourquoi? Le FCCS a un profil assez atypique avec quelques joueurs d’expérience (Bruno Reymond, le gardien Grégory Beney et les deux frères Guilloud), une superstar à ce niveau (Goran Grubesic) et… six joueurs né en 1995!

De l’autre côté, Bosna se présentait sans beaucoup de ses titulaires habituels, mais enregistrait les retours comme titulaires de Mickaël Fahrni, Muamer Hodzic et Ridvan Kadrolli. Isudin Talovic a cependant titularisé Admir Malagic, un junior B du club, né en… décembre 1998! Un jeune homme de pas encore 16 ans, qui a réussi son match, en inscrivant un but et un assist en première période. Il faudra s’y habituer: il y a des joueurs, aujourd’hui, qui n’étaient pas nés lorsque la France est devenue championne du Monde…. La relève est là, à Bosna comme ailleurs.

Bosna est toujours invaincu en 3e ligue

Ce sont pourtant, bien sûr, les anciens qui tiennent la baraque à Bosna, et ce sont eux qui vont mener cette équipe aux finales. Avec 14 points d’avance sur Vallorbe à 7 journées de la fin , Bosna n’a plus rien à craindre, même si son prochain déplacement se fera justement du côté de Vallorbe, samedi. Les Yverdonnois sont toujours la dernière équipe invaincue en 3e ligue. Le resteront-ils jusqu’à la fin? Pas impossible, mais pas facile. Et, à un certain moment, il faudra bien penser à préparer les finales et à gérer les cartons, les blessés, la forme des joueurs… C’est du 14 au 21 juin qu’il faudra être performant, pas avant. Mais tout cela, Isudin Talovic le sait bien mieux que nous…

Champagne revient grâce à l’expérience de Goran Grubesic

Le match en lui-même? Un FC Champagne qui a toujours cherché à jouer au football, en faisant bien circuler le ballon, et a réalisé une belle première période. Mais c’est bien Esmir Sabic, positionné comme latéral gauche, qui a frappé en premier, d’un joli tir croisé suite à une passe d’Admir Malagic. Poteau-goal, comme on dit, et 0-1! Champagne ne s’est pas découragé, et a égalisé grâce à un penalty obtenu par Goran Grubesic. Comme d’habitude, l’ancien attaquant de Lugano a été le plus malin. Une faute assez discrète pour ne pas être signalée sur Muamer Hodzic lui a permis de devancer Aldin Muratovic, qui le percutait. Le gardien de Bosna avait-il la balle dans les mains? Peut-être, mais le contact était bien réel, et le penalty était justifié… pour autant que l’on ne siffle pas la faute sur Hodzic juste avant. Bref, « Grube » est l’attaquant parfait, et il laissait David Guilloud transformer le penalty d’un plat du pied parfait. 1-1!

Le but exceptionnel de Rafael De Matos

Les nombreux spectateurs allaient même vivre deux minutes complètement folles juste avant la pause, puisque Rafael De Matos s’offrait un slalom spécial dans la défense de Bosna pour marquer un 2-1 absolument splendide en conduisant sa balle sur 25 mètres et saluant tous les défenseurs au passage. Ce qui s’appelle un exploit individuel. Et alors qu’il ne restait que quelques secondes avant la mi-temps, Admir Malagic, bien servi, inscrivait son premier but en 3e ligue. 2-2, score à la pause.

L’expulsion de Bruno Reymond, le tournant du match

Bosna, un peu vexé, décidait alors d’accélérer sérieusement après une mise au point d’Isudin Talovic à la mi-temps. « On se met en difficulté tout seul », a-t-il déclaré en substance. Rafael Pinto, très bon depuis son arrivée du Centre Portugais cet hiver, a compris le message et offert le 2-3 à Mickaël Fahrni sur une de ces fameuses accélérations dès le retour des vestiaires.

Le vrai tournant du match allait intervenir quelques minutes plus tard, lorsque Bruno Reymond, le défenseur central et co-entraîneur de cette équipe de Champagne, allait être exclu pour une faute de dernier recours sur le même Rafael Pinto. Le 3e carton rouge en carrière, seulement, pour le très bon défenseur du FCCS, pour sa… première faute du match! Une expulsion sévère? M. Nunes a estimé qu’il s’agissait d’un dernier recours, sa décision est donc cohérente, même s’il n’est pas scandaleux de dire qu’il y avait bien du monde dans ses 16 mètres et qu’un carton jaune aurait pu suffire. Muamer Hodzic ne se posait pas la question et transformait le penalty.

Le doublé pour l’ancien Grandsonnois Fatmir Skrijelj

A 2-4, avec un homme en moins, le match semblait plié, mais Champagne revenait dans le match grâce à une belle frappe de Cesar Vieira, avant que Bosna ne plie l’affaire. Fatmir Skrijelj, tout juste entré en jeu, inscrivait un doublé (tête sur corner et coup-franc direct), avant qu’un autre junior B, Joao Caseiro, n’inscrive le numéro 7. Entretemps, M. Nunes avait exclu Kelvin Besic (rouge direct pour un mauvais geste que l’on n’a pas vu) et allait sortir Aldin Muratovic dans les arrêts de jeu. Le gardien de Bosna effectuait une faute de dernier recours et David Guilloud transformait le penalty, en deux fois, pour fixer le score final. 4-7!

Champagne a perdu contre plus fort que lui, mais peut être fier de sa performance et de son état d’esprit. Cette équipe a de l’avenir, on en est persuadés, et on pourrait la voir, la saison prochaine, lutter pour autre chose que la 5e place. Bosna, de son côté, n’a de loin pas fini sa saison. Direction les finales!

Les hommes du match

Du côté de Champagne, on a aimé le Portugais Cesar Vieira. Il vient d’arriver en Suisse et ne parle pas encore le français, mais il se fait déjà comprendre sur le terrain. Il a de belles qualités techniques, et montre une belle volonté. On mentionnera également Rafael De Matos. Pour son but exceptionnel, c’est sûr, mais aussi pour l’ensemble de son match.

A Bosna, le meilleur a sans doute été Ridvan Kadrolli, surtout en première période. Ses longues balles étaient parfaites, tout comme ses nombreuses récupérations. Excellent match de sa part pour son retour. Rafael Pinto mérite également une mention, jusqu’à sa sortie pour blessure. Il a offert le 2-3 à Mickaël Fahrni, et provoqué le penalty du 2-4 et donc, emmené Bosna vers le succès. A nouveau décisif.

Les prochains rendez-vous

Bosna ne s’arrête jamais, et rejoue dès ce samedi, à 19h, sur le terrain du FC Vallorbe-Ballaigues. Déplacement très compliqué chez une des toutes meilleures équipes de ce 2e tour, qui est encore largement en course pour les finales. Champagne reçoit Granges-Marnand le dimanche 27 avril, à 14h. A Champagne, cette fois.

Le plan-fixe

FC Champagne-Sports – FC Bosna Yverdon 4-7 (2-2)
Buts: 10e Es. Sabic 0-1; 40e D. Guilloud, pen. 1-1; 44e Rafael De Matos 2-1; 45e Malagic 2-2; 47e Fahrni 2-3; 50e Hodzic, pen. 2-4; 52e Cesar Vieira 3-4; 57e Skrijelj 3-5; 72e Joao Caseiro 3-6; 78e Skrijelj 3-7; 90e D. Guilloud, pen. 4-7.
Arbitre: M. Nunes

Champagne: Beney; Gyuriga, Reymond, M. Guilloud (83e Cornu); Lopes (46e Cesar Vieira), D. Guilloud, Rafael De Matos, Andre Veiga; Dyens, Grubesic; Jaquet (77e Heller).
Entraîneurs: Gilles Chevallier et Bruno Reymond.

Bosna: A. Muratovic; Fernandez, H. Suljic, Hodzic, Es. Sabic; R. Kadrolli, S. Kadrolli, Besic; Rafael Pinto (60e Joao Caseiro), Fahrni, Malagic (55e Skrijelj).
Entraîneur: Isudin Talovic.

Notes: Terrain La Cour, à Bonvillars. Expulsions de Reymond (49e, dernier recours), Besic (68e, voie de fait) et A. Muratovic (90e, dernier recours).

Auteur