«Cette année, on veut monter!»

«Cette année, on veut monter!»

Dardania Lausanne II, Boveresses, Stade Payerne II, Yverdon Sport II, Orbe II, Pully IIA: ces six équipes ont un point en commun, celui de faire partie des 16 qualifiés pour les finales de 4e ligue. À cette liste est venu s’ajouter le nom d’Etoile Lausanne, ce week-end, après son déplacement victorieux à Romanel, face à la «IA», également toujours en position extrêmement favorable pour y accéder. Entre les deux leaders de ce groupe 1, il n’y a cependant pas eu photo. Le temps pour les Maghrébins de Lausanne d’en marquer trois avant la pause et l’affaire était déjà pliée. Un faible Romanel IA? Loin de là! Simplement une formation d’Etoile Lausanne pas vraiment à sa place à ce niveau-là, et prête à passer à l’échelon supérieur. Interview de Jomni Haithem, un coach conscient du potentiel qu’il a entre les mains.

 

Coach, cette fois c’est officiel, vous êtes en finale!

Oui, nous y voilà! C’est une magnifique récompense pour tout le travail effectué cette saison, mais ce n’est que le début. Vous savez, cette saison on s’est donné un défi.

Ah bon? Lequel?

Vous êtes au courant de ce qu’il s’est passé l’an dernier pour nous. Le fait de s’être fait coiffer au poteau, d’avoir terminé 3e et ces histoires avec l’ACVF (lire ici), avec qui nous n’avons plus aucun problème, je tiens à le souligner.

Où voulez-vous en venir?

Et bien ça a beaucoup affecté l’équipe. Il a fallu remobiliser tous les joueurs, d’où ce défi. On s’est promis qu’une telle désillusion ne nous arriverait plus et que, cette saison, on mettrait toutes les chances de notre côté pour que ça ne se reproduise pas.

On vous avoue que cette victoire contre Romanel nous a effectivement séduit. Quel dynamisme!

Oui, je vous l’ai dit, l’échec de l’année passée a laissé des traces, mais c’est aussi ce qui a resserré les liens entre nous. Je pense que ce dynamisme qui vous a tant plu, il vient de là. On a su rebondir plus fort.

C’est de là que viennent, également, les 80 buts déjà inscrits cette saison?

En partie. Mais il faut que je vous avoue quelque chose: on n’est pas vraiment à notre place en 4e ligue.

Ça, on a cru le remarquer…

On ne veut vraiment pas le crier trop fort, mais la 3e ligue n’est qu’une étape intermédiaire, on espère monter en 2e ligue assez rapidement. J’estime que cette équipe en a le potentiel.

Ah, quand même. Vous savez que personne ne va vous faire de cadeaux au mois de Juin?

Absolument, et on ne participera pas aux finales en partant vainqueurs d’avance. On sait que la concurrence sera rude, mais terminer premier du groupe, c’est déjà un bel avantage.

Avec de telles qualités sur le terrain et en affichant vos ambitions, vous risquez d’être très attendus, non?

Peut-être, mais ce n’est pas vraiment ce qui me fait le plus peur…

Attendez, cela signifie cette équipe ne serait pas infaillible? 

En fait, ce qui pourrait s’avérer être un problème, c’est que quasiment tous mes joueurs sont d’origine maghrébine. Et… le Ramadan commence quelques jours avant le début des finales.

Effectivement, ça pour être un problème… Vous savez déjà comment vous allez le gérer?

On y a déjà un peu réfléchi, mais on n’a pas énormément de solutions non plus, sachant que notre dernier repas devra s’effectuer au plus tard autour des 4 heures du matin, et que nos matches se joueront sans doute en fin de journée. De toute façon, pas le choix, il faudra trouver le meilleur arrangement possible, car cette année, on veut monter!

Un article rédigé par Florian Vaney

Les prochains rendez-vous

Romanel s’en va à Tolochenaz, ce mardi à 20h. Etoile reçoit Echichens II, dimanche à 13h à Coubertin.

FC Romanel IA – FC Etoile Lausanne 1-3 (1-3)

Buts: 46e Jomni, pen. 0-1; 15e Joao Pedro Marques Oliveira 1-1; 28e Chekkal 1-2; 33e Ben Amara 1-3.

Romanel: Cattaneo; Gjikokaj, Golay, Reis, Correze; Miranda, Ferreirim, Da Fonseca, Barreira; Marquis, Marques.

Sont entrés en jeu: Jallow, Nihil, Gomes, Aparicio, Boi.

Entraîneur: Mike Scire Barbosa.

Etoile: Shouman; Touati, Haji, Methnani, Jomni; Ouni, Kochtane, Chekkal, Hamdi; Ben Amara et Larab.

Sont entrés en jeu: Azennoud, Coillard et Bouabid.

Entraîneur: Fathi Manai.

Centre sportif des Marais.

Categories: 4e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*