Ce Lausanne-Sport est décidément incroyable

Ce Lausanne-Sport est décidément incroyable

A quoi a pensé Xavier Margairaz à la 70e lorsqu’il a vu l’ampleur des dégâts? Entré en jeu quelques secondes auparavant, le milieu de terrain du Lausanne-Sport a vu Elton Monteiro se faire expulser pour une faute tout sauf évidente sur D’Angelo. M. Bieri n’a pas hésité à siffler penalty et à donner un deuxième avertissement au grand défenseur du LS, à la plus grande fureur du banc lausannois, qui estimait, sans doute à juste titre, qu’il n’y avait pas grand-chose de sifflable sur cette action. Foschini, lui, n’a pas hésité et a trompé Thomas Castella d’un contrepied parfait pour inscrire le 2-0. Winterthour, avec deux buts d’avance et un homme de plus, se dirigeait clairement vers la victoire dans son stade de la Schützenwiese.

Les deux assists splendides de Xavier Margairaz

C’était sans compter, bien sûr, avec le formidable état d’esprit de ce Lausanne-Sport 2015/2016, capable de tous les renversements de situation. Alors, Xavier Margairaz ne s’est pas découragé, au contraire, et s’est même permis de faire parler sa vision du jeu dans le dernier quart d’heure. Ses deux merveilles de ballon à destination de Numa Lavanchy (78e) et de Pak (86e) ont tous les deux été couronnés de succès et transformés en buts par ses coéquipiers. A noter que l’attaquant nord-coréen continue avec sa moyenne d’un but par match, lui qui a trouvé les filets lors de chaque rencontre depuis son arrivée à Lausanne. Avec Pak, c’est facile: jamais de doublé, jamais de triplé, mais un but chaque fois qu’il entre sur le terrain, quoi qu’il arrive. Grâce à la réussite de son nouvel avant-centre, le LS a donc accroché le point du match nul. Un véritable tour de force de la part des Vaudois, qui auront une nouvelle fois marqué les esprits psychologiquement.

Six points d’avance sur Wil, avec encore un match en retard

Le FC Wil, devant sa télévision, se voyait en effet déjà reprendre trois points aux Vaudois, puisque les Saint-Gallois s’étaient imposés samedi face à Xamax (3-1). Il n’en a rien été, grâce au formidable caractère de ce LS, qui n’a cependant, il faut le dire, pas réussi une grande opération comptable ce week-end. Qu’importe, au fond. Lausanne se réveillera demain matin avec six points d’avance sur Wil et un match en retard à disputer, à Schaffhouse. Mais, plus important, les hommes de Fabio Celestini ont vécu un retour en car empreint de bonne humeur et avec une certitude: celle que, décidément, rien ne peut leur arriver en cette saison 2015/2016.

Lausanne, quoi qu’il arrive, a le sourire à la fin

Même mal pris, même avec un homme de moins, même menés de deux buts, les Lausannois trouvent le moyen d’avoir le sourire au coup de sifflet final. On serait le FC Wil, on se ferait beaucoup de souci pour la suite du championnat. Parce que quand tout sourit à une équipe, que celle-ci a d’énormes qualités techniques et, en plus, la détermination et la baraka de son côté, cela se termine rarement autrement que par une promotion. Fabio Celestini aura certainement des choses à redire sur la prestation de son équipe (avec quelques autres remarques bien méritées sur l’arbitrage sans doute), mais force est de constater que son Lausanne-Sport est invincible en 2016. Pourvu que ça dure, ajoutera-t-on avec plaisir.

Les prochains rendez-vous

Lausanne reçoit Bienne le samedi 19 mars à 17h45 à la Pontaise.

FC Winterthour – Lausanne-Sport 2-2 (1-0)

Buts: 29e D’Angelo 1-0; 72e Foschini, pen. 2-0; 78e Lavanchy 2-1; 86e Pak 2-2.

Arbitres: M. Alain Bieri, assisté de M. Christopher Chaillet et de M. Bryan Rossoz.

Winterthour: Von Ballmoos; Elvedi; Katz (65e Mangold), Hajrovic, Schättin (46e Kofler); Schuler; Fassnacht, D’Angelo, Araz, Foschini; Paiva (83e Cecchini).

Entraîneur: Sven Christ.

LS: Castella; Lavanchy, Monteiro, Bühler, Gétaz; Manière, Ming (68e Margairaz), Pasche (76e Lotomba); Mendez, Campo (59e Sessolo); Pak.

Entraîneur: Fabio Celestini.

Schützenwiese, 2900 spectateurs. 70e, expulsion d’Elton Monteiro (deuxième avertissement).

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*