Bottens reçoit Bex pour un vrai match de la peur

Bottens reçoit Bex pour un vrai match de la peur

Notre sélection du vendredi des points forts du week-end vaudois, de la 2e à la 5e ligue.

 

L’endroit où il faut être

Ouch! Le choc de samedi s’annonce très important pour le FC Bottens et le FC Bex. Les deux équipes se battent pour ne pas accompagner Malley dans la charrette des relégués et ce serait une bonne idée de gagner, tant pour les hommes d’Alexandre Guignard que pour ceux de Julio Tejeda. Coïncidence, les deux hommes ont d’ailleurs annoncé leur départ pour la fin de la saison, en direction du Valais. L’entraîneur de Bottens déménage en effet dans le canton aux treize étoiles et celui de Bex va retrouver le FC Sion, à la formation. Et tous deux ne se voient pas terminer leur mandat sur une relégation… Malheur au vaincu, donc, d’autant que les dynamiques ne sont clairement pas bonnes.

Bottens, révélation du premier tour, n’a pas encore gagné en 2015 et Bex, qui avait très bien commencé (nul à Morges, victoire face à Benfica et victoire à Orbe), s’effondre complètement au niveau comptable depuis l’invalidation de son succès au Puisoir. La série en cours? Quatre défaites (Pied du Jura, Bavois II, Aigle, Assens), dont trois subies sur le score d’1-2… On l’a souvent dit ici, le FC Bex est très souvent bon dans le jeu, mais n’arrive pas à concrétiser. Samedi soir, à Bottens, il ne s’agira pas d’être bon, mais de gagner. Même chose pour Arnaud Pittet et ses coéquipiers, d’ailleurs.

Alors, qui sortira vainqueur de ce match de la peur? Il faudra être fort dans la tête et dans les zones de vérité, là où tout se joue.

FC Bottens – FC Bex, samedi 9 mai à 19h au Terrain Trello Abegglen.

2e ligue, groupe 2, 21e journée

 

Le joueur qu’on attend

Bajram Shabani. Jorat-Mézières a mal négocié son premier rendez-vous à domicile face à l’un de ses deux poursuivants, s’inclinant face à Ecublens (lire ici). Ce jour-là, Gian-Marco Tonso avait absolument tout sorti et Bajram Shabani, le très bon avant-centre du FCJM, a peu près tout raté. Jorat avait donc égaré trois points et ne peut pas se permettre de faire de même samedi face à Donneloye, autre équipe « en chasse » pour une place de finaliste. A Noël, les deux tickets semblaient promis à l’ASHB et au FCJM, mais les deux équipes ont sensiblement baissé de rythme et Ecublens, surtout, et Donneloye, aussi, ne lâchent pas grand-chose derrière. Ce match de samedi fait donc office de tournant: soit le FCD revient à 100% dans la course, soit les Oies prendront un sérieux coup au moral. Et pour gagner, Jorat aura besoin d’un Bajram Shabani au sommet de son efficacité.

Jorat-Mézières – FC Donneloye, samedi 9 mai à 18h à Mézières

3e ligue, groupe 4, 17e journée

 

La question du week-end

Comment Renens sortira-t-il de ses quatre matches de la vérité? Dans l’ordre, les hommes de Claudemir Alves s’apprêtent à affronter Chavornay, Aubonne, Epalinges et Terre Sainte II, soit quatre équipes en course pour le maintien. La série commence ce samedi avec la réception du FCC, une équipe comptant quelques points d’avance et qui a l’occasion de se « sortir de la gonfle » en gagnant au Censuy. Le match le plus important aura lieu mardi à Aubonne, face à une équipe en pleine confiance. Le risque existe que Renens se réveille mercredi matin en position de relégable. Et là, il serait très compliqué de repasser par dessus la barre.

FC Renens – FC Chavornay, samedi 9 mai à 19h au Censuy

2e ligue, groupe 1, 21e journée

 

La citation

«Grosse semaine pour notre club! Vendredi à midi, le repas de soutien à la Salle des Pressoirs. Samedi, le tournoi des juniors E et F, avec de fabuleuses grillades et dimanche, le match au sommet! La I affronte Lusitano Gland à 15h. Venez nombreux soutenir nos boys! » Le FC Lonay se réjouit de son week-end sur sa page Facebook. Et il y a de quoi. Avec un simple match nul, les hommes de Serge Limat seraient quasiment assurés de participer aux finales de 4e ligue.

FC Lonay IA – Club Lusitano Gland, dimanche 10 mai à 15h En Farclay.

4e ligue, groupe 1, 17e journée

 

L’info utile

La soirée de samedi peut être décisive tant pour Napoli Vevey (1er) que pour Roche (12e), qui s’affrontent d’ailleurs directement. Si les Veveysans s’imposent, ils se qualifieraient officiellement pour les finales et ils condamneraient leur adversaire à la relégation en 3e ligue. Les joueurs de Rémy Bollat, qui s’étaient bien renforcés cet hiver, courent toujours après leur première victoire de la saison. L’obtenir ce week-end sur le terrain du leader serait un véritable exploit. Il est indispensable pour continuer à y croire car, avec quatorze points de retard sur Vevey II (10e) à cinq journées de la fin, le calcul est vite fait…

AS FC Napoli Vevey – FC Roche, samedi 9 mai à 19h à La Veyre

3e ligue, groupe 2, 18e journée

 

Le match qui promet une surprise

On n’a évidemment rien contre le FC Aigle, mais on lui conseille de fortement se méfier de son voyage de samedi à Bursins. Le FC BRP a un ardent besoin de points et se voit bien en ramasser une grappe de trois dans ce derby viticole de haute qualité. Aigle a un petit matelas d’avance pour les finales et peut se permettre une défaite, même si les hommes de Metin Karagülle voudront se reprendre après leur élimination en demi-finale de la Coupe vaudoise mardi à Coppet. Effectuer deux fois le trajet de la Côte et en repartir battu les deux fois, voilà qui irriterait les Aiglons.

Ce n’est évidemment pas le problème de l’équipe de Jean-Paul Lamon, que l’on sent capable de créer la surprise. En plus, le calendrier de ce week-end peut leur permettre de faire un bon en avant en cas de victoire puisque les confrontations directes seront nombreuses dans ce groupe 2.

Bursins-Rolle-Perroy – FC Aigle, samedi 9 mai à 20h à Bursins

2e ligue, groupe 2, 21e journée

Categories: 2e ligue, FC Bex, FC Bottens

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*