Les Saint-Preyards filent tout droit vers les finales !

Les Saint-Preyards filent tout droit vers les finales !

Même sous pression, ils ne craquent pas ! La troupe de Mario Chedly est allé chercher une 13ème victoire en championnat, grâce à une première mi-temps quasi parfaite face à une équipe du FC Bosna Yverdon qui prouve, si cela restait à faire, être une très bonne équipe de ce groupe.

Lamine, Lamine et encore Lamine Soumahoro

Quelle première mi-temps effectuée par le FC Amical Saint-Prex ! Une performance majuscule incarnée par un homme en particulier : Lamine Soumahoro, encore et toujours lui ! Pendant les 45 premières minutes, il a tout réussi, plantant trois buts, dont un de la tête sur corner. L’attaquant a tout : Vitesse, technique, une capacité impressionnante à ne pas perdre de ballons et, cerise sur le gâteau, un sens du but inné. Grâce à ce triplé, l’attaquant porte à 16 le nombre de réalisations cette saison, confirmant son statut de meilleur buteur de l’équipe. Derrière lui, Talel Chedly a régalé en tant que passeur. Trois passes de but, dont une sur corner. On ne compte plus le nombre de caviars distribués cette saison par l’ancien joueur du Servette FC, vraie pièce maîtresse du système de jeu saint-preyard.

Une deuxième mi-temps très équilibrée

Après le thé, le FC Bosna-Yverdon a décidé d’augmenter en intensité. Les hommes entrainés par Dalip Limani ont posé quelques problèmes au leader de ce groupe. Sedin Hebat a été très bon sur son côté droit, adressant de bons centres et perdant très peu de ballons. Les attaques des locaux se sont multipliées et à la 60ème minute, sur un centre venu de la droite, l’attaquant yverdonnois Rafael De Jesus manquait sa reprise à quelques mètres des buts du FC Amical Saint-Prex. Dommage, car un but à ce moment-là aurait sans doute relancé la partie et offert un beau spectacle. Bosna a eu les occasions de recoller au score, mais a buté sur un grand Micael Barroqueiro. Le jeune gardien, très sûr dans sa cage, continue sa grande progression et s’affirme comme un futur pilier de cette équipe.

« Si on avait pu avoir la même qualité en deuxième mi-temps »

L’entraineur du FC Amical Saint-Prex Mario Chedly était satisfait de la victoire des siens. Néanmoins, il a le souci du détail et la deuxième mi-temps de son équipe a été moins bonne que la première. « Si on avait pu avoir la même qualité en deuxième mi-temps, alors j’aurai été vraiment satisfait, nous explique le technicien. Sur un terrain compliqué et dans un état médiocre comme celui-là, mes joueurs ont peur de jouer court depuis derrière. Car ils savent que s’ils perdent la balle en et qu’on encaisse un but je serai le premier à les engueuler ! Alors on balance de longs ballons. Mais je les comprends, nous admet-il. Néanmoins, j’admire ce que font mes joueurs. A chaque entrainement, ils sont 23. Je tente d’amener le professionnalisme dans l’amateurisme, et dans ce groupe, j’ai des gars motivés qui savent gérer la pression. Ils la gèrent bien car je leur mets la pression à tous les entrainements, chaque semaine, quel que soit le résultat. Demain, on va reprendre les choses à améliorer et on va continuer de travailler. Je veux finir invaincu au deuxième tour.»

Il reste six matchs au FC Amical Saint-Prex pour être champion de groupe et accéder aux finales pour tenter de décrocher une promotion. Est-ce que le rêve deviendra réalité ? Réponse au mois de juin.

 

Un compte-rendu rédigé par Yves Feijoo

Categories: 2e ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.