Bosna Yverdon doit soigner la finition

Bosna Yverdon doit soigner la finition

Combien d’occasions nettes a eu Bosna dimanche après-midi au Terrain des Îles? 10, 15? « On doit tuer le match bien avant », s’énervait Isudin Talovic, dont l’équipe a fini par battre le FC Vallée de Joux 2-1, mais en se faisant peur jusqu’au bout. Cette équipe de Bosna a mille qualités, mais un gros défaut: elle joue trop facile, surtout quand elle mène au score. Face à un FC Vallée de Joux combatif, mais trop limité (les Combiers sont venus à onze!), cela a passé. Bosna est tellement fort individuellement que cette équipe est invaincue depuis le début de la saison, et elle est la seule des quatre groupes de 3e ligue dans ce cas. Haso Suljic et ses coéquipiers ont quasiment tous joué à un niveau plus élevé, et cela se voit. Mais en finales, car il ne faut aucun doute qu’ils y seront (Bosna a 11 points d’avance sur Val-Bal, 3e, et a un match en moins), il faudra, peut-être, profiter de chaque occasion.

Les Combiers sont venus à onze joueurs à Yverdon!

Le FC Vallée de Joux était bon à prendre, dimanche. « Honnêtement, c’est un peu du remplissage aujourd’hui. C’est dommage, mais on n’attend rien de ce match », nous confiait Camilo Suarez, seul au monde dans sa zone technique. Tout seul, vraiment? Oui. Le FC VDJ est venu… sans remplaçant, ce qui n’est quand même pas courant en 3e ligue, en plein championnat. « Je n’ai jamais vu ça, on a sept joueurs blessés! Pas forcément quelque chose de grave, ce sont des contractures, des choses comme ça », expliquait l’entraîneur espagnol. Parmi les joueurs absents pour blessure, citons les noms d’Ibrahim Kallo, Yassine El-Aazaoui, Ziggy El-Aazaoui, Sébastien Suarez et Mirzet Muminovic. « Et sur le terrain, j’ai 8 joueurs valides, disons-le comme ça. Pour compléter, j’ai voulu faire appel aux juniors A, mais sur les quatre convoqués, un seul est venu au rendez-vous! » Résultat des courses, les Combiers étaient onze, c’est tout.

Le bel état d’esprit offensif des Combiers

Ils ont du mérite, pourtant, et se sont battus jusqu’au bout pour arracher un point, face à une équipe de Bosna incapable de plier la partie. Le FC Vallée de Joux n’est pas venu à onze pour bétonner, mais a constamment essayé de jouer et d’aller de l’avant, quitte à concéder de nombreuses occasions à son adversaire. Chapeau aux Combiers pour leur état d’esprit offensif et positif, malgré les conditions.

Bosna a aussi de nombreux absents

Tout avait pourtant mal commencé pour eux, puisque Sinan Kadrolli a pu joliment inscrire le 1-0, de près, pour une équipe yverdonnoise elle aussi privée de nombreux joueurs. Semir Osmanovic, Muamer Hodzic, Jasmin Bajrektarevic, Mickaël Fahrni, Damien Adegas, Admir Dizdarevic: cela fait aussi beaucoup d’absents pour une équipe encore engagée en Coupe vaudoise, et qui jouera son 1/4 de finale mercredi à Morges, face à un impressionnant Forward. Bosna était de loin la meilleure équipe sur le terrain durant la première demi-heure, et c’est très logiquement que Rafael Pinto, arrivé du Centre Portugais d’Yverdon cet hiver, a pu inscrire le 2-0 d’une frappe croisée puissante (30e). A ce moment-là, Bosna semblait se diriger vers une victoire facile et on voyait sincèrement mal comment La Vallée pouvait avoir une chance de revenir.

Le FCVJ est allé trois fois sur le terrain avant le championnat…

Mais les Combiers ont une belle équipe, même décimée, et leur 7e place ne reflète pas vraiment ce dont ils sont capables. Les joueurs de Camilo Suarez n’ont pas eu de chance durant le premier tour, et ce n’est pas les défendre que de dire cela: ils ont eu beaucoup de matches renvoyés, qui les ont contraint à de longues semaines d’inactivité, avant de rattraper trois matches en huit jours au mois de novembre… Et la préparation du côté du Sentier, forcément, n’est pas celle de plaine, surtout sans terrain synthétique. Camilo Suarez voit là une explication rationnelle aux nombreux blessés: « On s’est entraîné trois fois sur le terrain avant le début du championnat. Sinon? On a tout fait en salle. Les petites blessures que nous connaissons aujourd’hui, elles viennent de là, j’en suis convaincu. » Mais on l’a dit, son équipe n’a rien lâché.

La Vallée de Joux a un excellent gardien de but

Si elle est restée dans le match face à un FC Bosna supérieur, elle le doit à son courage, mais aussi à son gardien, Patrick Nunes. Il a été absolument exceptionnel, allant même jusqu’à faire applaudir les supporters de Bosna placés vers le grill de « cevapi » derrière son but. « Bien joué gardien! », a-t-on pu entendre de la part du public à de nombreuses reprises, ce à quoi l’excellent n°1 combier a répondu sympathiquement: « J’ai juste eu de la chance! » Il en a eu un peu, c’est vrai, mais il a surtout montré énormément de talent.

Carlos Roca Roig, un vrai talent de 17 ans

On ne va pas détailler là toutes les actions bosniaques, mais disons simplement qu’un score de 5-0 n’aurait pas été scandaleux, avec un peu plus de réalisme et de volonté. On l’a dit, Bosna a eu le tort de croire que le match était plié à 2-0, ce qui était loin d’être le cas. Déjà parce que La Vallée a marqué le 2-1 grâce à une merveille de coup-franc en pleine lucarne de Carlos Roca Roig. Ce jeune homme de 17 ans a été le meilleur homme sur la pelouse, les deux équipes confondues. Il est vraiment un joueur à surveiller, et La Vallée tient là un vrai joueur d’avenir. Ce milieu de terrain très solide a une belle protection de balle et une grosse frappe, comme il l’a prouvé sur son but.

Bosna vers les finales, La Vallée n’a plus rien à jouer

La fin de match a été un peu bizarre, entre une équipe de Bosna qui ne savait plus si elle devait aller marquer le 3-1 ou défendre son avantage, et deux coups-francs qui ont fait passablement douter les Yverdonnois, mais les frappes combières n’ont rien donné. Heureusement pour Bosna, qui aurait pu vraiment s’en vouloir de ne pas avoir gagné ce match. Les finales sont là, toutes proches, mais il faudra être plus concentré en phase offensive, c’est impératif. Il serait fortement dommage de rater une montée après avoir été si fort toute la saison, pour une bête question de concentration.

De son côté, le FC Vallée de Joux, qui ne pense plus aux finales, va vouloir bien terminer la saison, en récupérant ses nombreux blessés. Cette équipe-là a les capacités de prendre des points à tout le monde, c’est une certitude.

Les hommes du match

Du côté de Bosna, très belle prestation de Rafael Pinto. Ce très vif attaquant n’a pas changé de terrain au mercato, puisque le Centre Portugais d’Yverdon joue également aux Îles. Il n’a donc pas eu à prendre ses marques, et s’est vite intégré dans l’effectif bosniaque. Rapide et technique, il a une qualité de dribble très intéressante, mais doit encore progresser, et il le sait, dans le dernier geste. Il a le potentiel pour marquer 20 buts par saison à ce niveau, mais il doit encore travailler certains aspects de son jeu pour y arriver. Gros match d’Haso Suljic, qui, lui, n’a rien à prouver. Le capitaine de Bosna, positionné comme milieu défensif en première mi-temps avant de reculer en défense centrale suite à la sortie de Mersudin Talovic, a pris tous les ballons de la tête et a gagné tous ses duels. Il adore jouer sur le petit terrain des Îles ou son manque de vitesse n’est pas un problème et où il peut faire parler ses qualités physiques. Un patron.

Patrick Nunes a été très bon dans les buts du FC Vallée de Joux, on l’a dit. Il ne peut rien sur les buts, et, sinon, il a tout sorti. On a aimé aussi la prestation de Carlos Roca Roig. Ce jeune homme a du talent, un certain caractère, et tout l’avenir devant lui. Avec Camilo Suarez, il va progresser, c’est une certitude, mais il est déjà très intéressant à ce niveau.

Les prochains rendez-vous

Bosna a un énorme rendez-vous devant lui, le mercredi 16 avril au Parc des Sports de Morges pour un 1/4 de finale de Coupe vaudoise très attendu face au leader du groupe 2 de 2e ligue. Attention, coup d’envoi à 18h45, le terrain morgien n’ayant pas d’éclairage. Le FC Vallée de Joux recevra Thierrens II (5e) au Sentier le mercredi 23 avril, à 20h. Quatre jours plus tard, le dimanche 27 à 15h, ce sera le FC Etoile Broye qui viendra découvrir les charmes de la Vallée.

Le plan-fixe

FC Bosna Yverdon – FC Vallée de Joux 2-1 (2-0)
Buts: 4e S. Kadrolli 1-0; 30e Rafael Pinto 2-0; 70e Carlos Roca Roig 2-1.
Arbitre: M. Bloesch.

Bosna: A. Muratovic; Ed. Sabic, Es. Sabic, M. Talovic (46e FernandeZ), O. Suljic; H. Suljic, Skrijelj; Rafael Pinto, Besic, Salkanovic (60e Caseiro); S. Kadrolli.
Entraîneur: Isudin Talovic.

FCVJ: Nunes; Nukic, Ahmetovic, Giraudon, Viquerat; Marques, Lamas, Muminovic, Roca Roig, Henchoz; Magnin.
Entraîneur: Camilo Suarez.

Notes: Terrain des Îles.

Categories: 3e ligue, FC Bosna-Yverdon

Auteur