Bosna n’est pas content et le fait savoir

Bosna n’est pas content et le fait savoir

Les quarts de finale de la Coupe vaudoise se déroulent ce mardi et mercredi. Quatre équipes de 2e ligue sont encore en lice, tout comme quatre de 3e. Les deux favoris sont bien sûr les leaders de chaque groupe de 2e ligue, Payerne et Morges. Mais la Coupe peut réserver des surprises… et des coups de gueule, à l’image de celui émis par Nijaz Alic, président de Bosna Yverdon, mécontent de l’horaire du match de mercredi entre Forward Morges et son club (18h45). Pierre-Albert « Gabet » Chapuisat lui répond.

—————————————————————————————————–

Mardi 15 avril, 20h
FC Bex (2e) – Stade Payerne (2e)

Les Broyards font figure de favoris, assez logiquement, mais ils devront se méfier de ce déplacement dans le Chablais. Bex est une équipe redoutable, mais Payerne et sa profondeur de banc ont tout pour faire la différence. Après avoir battu le Desportiva Avenches (4e ligue), les hommes de Patrice Renevey ont battu trois bonnes équipes de 2e ligue: Gland, Chavornay et Terre Sainte II, les deux dernières à l’extérieur. Aller à Bex ne leur fait donc pas peur, mais les Bellerins ont notamment sorti Grandson à leur Stade du Relais. Ce match pourrait être plus serré qu’il n’y paraît.

—————————————————————————————————–

Mardi 15 avril, 20h15
Crans (3e) – AF LUC-Dorigny (2e)

Fernando Gageiro et ses troupes attendent ce match avec impatience. Crans aime la Coupe vaudoise, dont il a atteint la finale l’an dernier. Avec un effectif conséquent pour la 3e ligue, les Corbeaux peuvent aborder ce match confiants, mais LUC-Dorigny est une équipe capable de tout. Son gardien Ivan Corrado ne serait pas contre une finale, et a des raisons d’y croire: « Nous sommes la seule équipe de 2e ligue encore en course dans le bas du tableau. On se méfie beaucoup de Crans, on sait qu’ils une attaque de feu, mais on doit montrer de l’envie! On a la chance d’être à deux matches de disputer une finale. C’est pour ce genre de matches qu’on joue au football, non? Si les gars ne montrent pas d’envie, ce serait dommage. » Le vainqueur de ce choc rencontrera Lutry II ou Valmont, deux équipes de 3e ligue, en demi-finales.

—————————————————————————————————–

Mardi 15 avril, 20h30
Lutry II (3e) – Valmont (3e)

Il y aura donc une équipe de 3e ligue en demi-finales. Difficile de dégager un favori: Lutry II est 4e du groupe 2 et Valmont… 4e du groupe 3! Les Singes sont à trois matches de représenter leur club en Coupe de Suisse, alors que la I a déjà été éliminée. Ils prennent ce match au sérieux, tout comme Valmont, dont l’entraîneur Ilir Hoxhaj rêve d’une finale face à son ancien club, Bosna Yverdon. S’il fallait absolument dégager un favori de ce match, on opterait pour Lutry II, qui semble en grande forme. Les hommes de Pedro Valter ont remporté leurs deux premiers matches de 2014, avant de faire deux bons nuls face à Azzurri Riviera et Atlantic Vevey, les deux meilleures équipes du groupe 2. Ils sont invaincus en 2014, grâce notamment à Boutale Gerber, auteur de 3 buts en 4 matches. Attention également au centre-avant Alessandro Rossetti, auteur d’un doublé face à Azzurri.

—————————————————————————————————–

Mercredi 16 avril, 18h45
Forward Morges (2e) – Bosna Yverdon (3e)

L’horaire du match, fixé à 18h45 mercredi, énerve passablement les joueurs et les dirigeants de Bosna Yverdon. Le président Nijaz Alic s’en explique: « Comment voulez-vous qu’on soit là une heure avant le match, depuis Yverdon? Nos gars n’ont pas fini le boulot, c’est impossible! Je ne sais pas quelle équipe va pouvoir se présenter, et je trouve dommage qu’on ne puisse pas jouer ce match dans des conditions acceptables. » Le règlement est pourtant clair: une équipe n’ayant pas d’éclairage, ce qui est le cas de Forward Morges, doit impérativement fixer le début de la partie entre 18h30 et 19h. « Oui, je sais, le règlement… Et le bon sens dans tout ça? Et le fair-play? », soupire Nijaz Alic. Mais quelle solution a-t-il pour lutter contre l’obscurité? « On s’était arrangés pour que ce match, qui devait être une fête, se dispute dans les meilleures conditions pour tout le monde. On a deux belles équipes, qui sont leaders les deux de leur championnat, ça peut donner un match de Coupe magnifique, et tout le monde l’attendait avec impatience. Là, on ne sait même pas si on pourra le jouer. Et si on arrive à être onze au coup d’envoi, ce sera les onze qui peuvent être là, pas forcément les meilleurs. En fait, on n’en sait rien. Pour tout arranger, j’ai proposé à Forward de jouer à 20h30 au Stade Municipal à Yverdon. On aurait pu jouer à Baulmes, aussi. On payait l’arbitre, l’éclairage, tout… Mais ils n’ont pas voulu. »

Gabet Chapuisat confirme: « Inverser des matches, je suis contre. Il y a un tirage au sort, qui indique que Forward reçoit. On ne va pas quand même pas dire que c’est de notre faute, hein? Après, il se trouve que nous n’avons pas d’éclairage sur notre terrain principal, et que l’on suit le règlement pour l’heure du match. Là aussi, j’aimerais comprendre ce qu’on peut nous reprocher. Notre terrain éclairé, le D, a été bousillé cet hiver et il a été fermé par la Commune. Après, que cet horaire n’arrange pas Bosna, qui a des kilomètres à faire, j’arrive à le comprendre. Mais ce qui m’étonne un peu plus, c’est que ça leur pose un problème depuis quelques jours seulement. D’entente, on a déplacé le match de mardi à mercredi, parce qu’eux et nous avons joué ce dimanche. Lorsque la date et l’heure ont été choisies, on n’a rien entendu. Et là, tout d’un coup, ça ne va pas? Et de nouveau, on n’a pas le choix. »

Bosna Yverdon a déjà prévenu qu’ils pensaient utiliser leur « droit » d’arriver 30 minutes en retard et, donc, de repousser le début du match d’autant. « Ils peuvent le faire, mais ils doivent avoir de bonnes raisons pour ça. S’ils savent déjà qu’il y aura des bouchons ce soir-là, ils sont très forts et j’aimerais pouvoir lire l’avenir comme eux… », continue Gabet Chapuisat.

« Après, s’ils pensent pouvoir renvoyer le match, qu’ils le fassent. Moi, je vous le dis sincèrement, ça m’arrangerait. J’ai une équipe de fortune, avec des gars qui sont partis en vacances à New York, à gauche et à droite, Thierry Ebe qui n’est pas qualifié, Estefan Alvarez qui est suspendu, des blessés de ce week-end. Je vous le dis franchement: si on ne joue pas mercredi, j’en suis le premier heureux. Mais il y a un règlement, une date et une heure qui sont fixées et nous, en tout cas, on sera là à l’heure. S’il n’y a personne en face, on avisera. » Nijaz Alic et Bosna, eux, étudient les divers scénarios possibles, mais il n’y en a, au fond, qu’un seul: aller jouer ce match et le gagner. Pas facile chez le leader du groupe 2 de 2e ligue, même pour une équipe invaincue depuis juin 2013.

Le tableau

——————————————————–
FC Bex (2e) – Stade Payerne (2e)
——————————————————–
Forward Morges (2e) – Bosna Yverdon (3e)
——————————————————–
Lutry II (3e) – Valmont (3e)
——————————————————–
Crans (3e) – AF LUC-Dorigny (2e)

Auteur