Bertrand Ndzomo et Le Mont, c’est fait!

Bertrand Ndzomo et Le Mont, c’est fait!

Nouvelle recrue pour le FC Le Mont! Bertrand Ndzomo, 30 ans, quitte le FC Schaffhouse avec effet immédiat pour rejoindre le club vaudois. Cette arrivée est en fait un retour pour le Français, formé au FC Le Mans. Yverdon Sport l’avait en effet venir en Challenge League, à l’été 2007, où il avait notamment joué avec Gilberto Reis. Interview avec « Bébert », quelques minutes après sa signature officielle, lui qui a tenu à disputer son dernier match avec le FCS dimanche après-midi à Bienne.

 

Bertrand, ce match à Bienne est donc le dernier pour vous. Pourquoi avoir signé au Mont?

Pour raisons personnelles. J’avais envie de revenir en Suisse romande, de retrouver ma copine ici à Lausanne. J’aurais pu partir plus tôt, mais la préparation a été compliquée à Schaffhouse. Le club a voulu que je reste pour le début de saison et j’ai accepté. Même ces derniers jours, lorsque mon transfert était dans l’air, ils m’ont demandé de continuer à jouer. Pas de problème, je suis un professionnel. Mais mon choix était fait.

Schaffhouse l’a bien pris?

Disons qu’ils ont été surpris, mais pour moi, c’était clair: je voulais résilier mon contrat. J’étais même prêt à attendre jusqu’à la toute fin du mercato sans trouver de club. J’étais même prêt à passer le premier tour sans jouer. Mais ils ont été très classe, je tiens à le souligner.

Parce que vous aviez encore une année de contrat, non?

Oui, c’est pour ça que je dis qu’ils ont été classe. Ils auraient pu me bloquer, mais on n’a pas évoqué ce sujet-là du tout. J’ai dit que je voulais partir pour raisons personnelles, ils ont compris et m’ont libéré sans faire d’histoires.

Vous aviez d’autres propositions que Le Mont?

Je n’ai discuté avec personne d’autre en fait, tout a été très vite. J’ai des amis au Mont, qui ont parlé de moi au président et voilà. De toute façon, c’était vite vu, vu que je voulais revenir le plus près possible de Lausanne dans un club compétitif. Il n’y avait pas cinquante solutions (sourire).

Vous savez que vous êtes encore très apprécié à Yverdon?

Il vaut mieux qu’on se rappelle de vous pour de bonnes raisons, non?

En effet…

Alors voilà (rires). Je suis content de revenir dans la région et de tout donner pour Le Mont, comme j’ai tout donné pour Schaffhouse.

Vous pensez que Le Mont peut se maintenir tranquillement?

Oui, c’est vraiment l’objectif. Un maintien serein, obtenu bien avant les dernières journées. On en a le potentiel, c’est sûr et certain.

L’an dernier, Le Mont jouait avec Musa Araz en milieu défensif, aux côtés d’Aurélien Chappuis ou de Fabrizio Zambrella. Là, avec vous, on change un peu de style!

Oui, c’est vrai, ce n’est pas le même gabarit (rires)! J’aime beaucoup Musa, c’est un super joueur, mais vous avez raison, on est deux styles de joueurs complètement différents.

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.