Benjamin Kololli: «Retrouver la Super League, ça a toujours été mon objectif»

Benjamin Kololli: «Retrouver la Super League, ça a toujours été mon objectif»

Il était l’un des meilleurs Montains la saison dernière, que ce soit comme latéral ou comme ailier. Lui? Benjamin Kololli, bien sûr. Le Bellerin avait donc le choix à l’été 2015, après avoir effectué le début de la préparation avec le FC Sion. Christian Constantin aurait aimé le conserver et avait glissé un mot en ce sens à Didier Tholot. L’entraîneur français, lui, a cependant clairement fait comprendre que son contingent était bouclé et le Vaudois a alors reçu pas mal de coups de téléphone. Il y a eu Le Mont, évidemment, mais aussi d’autres, toujours en Challenge League. Il a choisi Bienne et ses conditions salariales impeccables, avec la perspective de jouer le haut du classement. Six mois plus tard, les Seelandais sont en difficulté. Toutes les promesses financières ne sont pas tenues et, sportivement, tout ne se passe pas comme prévu. Benjamin Kololli, lui, a tenu toutes ses promesses. Ses statistiques du premier tour? Sept buts et trois assists en championnat, quatre buts en deux matches de Coupe de Suisse. Les meilleurs Biennois du premier tour? Antonio Marchesano et lui.

Alors, son téléphone a de nouveau sonné cet hiver. Le Lausanne-Sport s’est notamment renseigné, mais c’est Young Boys qui a trouvé les mots et les arguments pour convaincre « Benji » de s’engager au Stade de Suisse. Il y sera prêté jusqu’à la fin de la saison, mais YB a d’ores et déjà posé une option d’achat de deux ans. Interview.

Benjamin, voilà une bonne nouvelle pour commencer l’année!

Oui, je suis vraiment content. J’ai toujours eu pour ambition de retrouver la Super League, donc je suis très satisfait de cette signature. En plus, je ne pars pas dans n’importe quel club. Young Boys, c’est la classe, une des toutes meilleures équipes du pays.

Cela fait longtemps qu’ils vous suivent, vous savez?

On a déjà eu des contacts par le passé, donc ça ne sort pas de nulle part.

Vous êtes-vous déjà entraîné avec vos nouveaux coéquipiers?

Non, j’étais un peu embêté par une petite blessure, donc j’ai surtout fait de la physio ces derniers jours. Je vais commencer l’entraînement avec le groupe et partir en camp avec tout le monde en Turquie.

Que signifie exactement l’option d’achat? Vous avez signé en prêt jusqu’en juin, mais après, le contrat sera-t-il automatiquement prolongé?

Oui, en fait, c’est en fonction des apparitions. J’ai un certain nombre de matches à jouer. Si je les atteins, alors le contrat est prolongé de deux ans. C’est cela l’option, en fait.

Vous quittez Bienne après un premier tour très réussi. La question de rester à la Tissot-Arena s’est-elle posée?

Vous savez, j’ai toujours été clair depuis mon départ de Sion: je veux retrouver la Super League. Le Mont était un tremplin, tout comme Bienne. Je remercie tout le monde, mais la Super League ne se refuse pas. Et surtout pas un club comme Young Boys.

YB a indiqué vous voir comme un joueur polyvalent, aussi bien ailier que latéral. Vous en avez parlé avec eux? 

Oui, cela a fait partie des discussions. Je serai considéré aussi bien comme un défenseur que comme un joueur offensif.

 

Categories: Football d'élite