Beaucoup de prétendants pour le titre de Roi des buteurs

Beaucoup de prétendants pour le titre de Roi des buteurs

Bien sûr, il peut se passer beaucoup de choses d’ici au mois de juin prochain. Une partie des 21 chasseurs de buts listés ci-dessous peut s’en aller dans une autre ligue, dans un autre pays, arrêter le foot ou, ce qu’on n’espère évidemment pour personne, se blesser plus ou moins gravement. Cela dit, il y a fort à parier que le successeur de Julien Jemmely (2013-2014) et de Salvatore Barbaro (2014-2015) se trouve dans les 21 noms que nous vous proposons ci-dessous, même si le mercato n’est pas terminé et qu’un joueur peut arriver à Noël et affoler les compteurs, à l’image de Karim Diarra et d’Estefan Alvarez au printemps dentier.
A
lors, qui sera le meilleur buteur de 2e ligue 2015-2016?

A vous de choisir votre favori en votant dans le sondage sur la page d’accueil, en haut à droite!

 

Carlos Cabacas (Benfica)
« CC7 » a trouvé le chemin des filets à seize reprises la saison dernière et peut faire encore mieux cette saison. Il a déjà marqué la semaine dernière à Champvent et il est peut-être au devant d’une grande saison. Il adore recevoir les caviars de son grand frère Luis et peut jouer aussi bien sur le côté gauche qu’en pointe.

Sylvain Gétaz (Benfica)
Huit buts la saison dernière avec le FC Bursins-Rolle-Perroy pour cet attaquant très polyvalent. Il peut jouer en pointe comme sur un côté ou en meneur de jeu. A Benfica cette saison, il fera parler sa vitesse et son sens du but. Son entente avec Carlos Cabacas pourrait faire des dégâts.

Albino Bencivenga (Champvent)
Le cador du FC Champvent a terminé deux fois deuxième! Après avoir scoré 25 fois en 2013-2014, il a marqué 23 buts en 2014-2015. Le troisième essai sera-t-il le bon pour celui qui ne sait pas ce qu’une saison à moins de 20 buts veut dire? Il est l’un des tout grands favoris, en tout cas.

Jean-Luc Besson (Champvent)
« JLB » sort d’une saison compliquée sur le plan collectif avec Chavornay, mais pas si inintéressante sur le plan personnel. Avec huit buts, il est resté loin de ses standards de Bavois et d’Echallens, mais dans un contexte favorable comme celui qu’il va trouver au Battoir, on le sent capable d’accrocher la quinzaine, voire la vingtaine.

Sonny Kok (Forward Morges)
Attention au blond attaquant! C’est vrai, il est suspendu pour les trois premiers matches, mais en talent pur, il est peut-être le meilleur des vingt-et-un attaquant listés ici. S’il reste fidèle à Forward Morges plus qu’un tour et résiste à l’appel du mercato hivernal, il sera un prétendant très sérieux.

Hervé Rickli (Pully)
Il ne veut pas qu’on le mette dans cette liste, mais il a commencé par marquer trois fois pour son premier match! Evidemment, l’ancien chasseur de buts d’Echallens, Nyon, Chiasso et La Sarraz est un des favoris au titre, lui qui n’avait encore jamais joué un match de 2e ligue avant la semaine dernière.

Julien Jemmely (Genolier-Begnins)
31 buts il y a deux saisons et 22 lors du dernier exercice: le Wapiti a déjà remporté le titre de meilleur buteur de 2e ligue et aurait très bien l’être la saison dernière s’il n’avait pas manqué beaucoup de matches en raison d’une blessure au bras. Il a commencé par un doublé cette saison. Le grand favori? Sans doute, oui.

Cristovao Da Luz (Forward Morges)
Le Cristovao de la saison dernière qui se traînait à Epalinges n’aurait aucune chance, mais celui d’il y a deux ans déjà un peu plus. Ca tombe bien, il est revenu au Parc des Sports de Morges, où il compte bien enflammer son côté. Il n’est pas un avant-centre type, mais il peut marquer grâce à sa vitesse et à sa percussion.

Bajram Shabani (Jorat-Mézières)
Il est un attaquant un peu atypique, qui joue beaucoup en remise et pèse sur une défense. Un vrai combattant, qui se sacrifie, prend des coups et en donne aussi. Il va « au charbon » comme on dit et cela lui enlève parfois un peu de lucidité devant le but. Bajram Shabani? La principale arme offensive de Jorat-Mézières.

Eric Rameau (Montreux)
L’attaquant parisien est toujours prêt à enflammer les défenses de 2e ligue, brassard de capitaine sur la manche. Il a encore envie de montrer à certains jeunes un peu trop insolents que le patron est toujours là. Il est élégant, il a la classe, il est toujours aussi rapide et il marque quand il veut: Eric Rameau est éternel.

Nelson Da Costa Borges (LUC-Dorigny)
Un vrai talent, passé de Prilly à Dorigny cet été. Il est l’un des seuls joueurs de cette liste à pouvoir marquer un quintuplé sans avoir le sentiment de forcer son talent. Il est terriblement fort et Vagner Gomes s’est promis de lui faire réaliser une grande saison, lui donnant de l’importance et de la confiance. Un outsider très sérieux.

Samy Laubscher (Pied du Jura)
L’attaquant de Pied du Jura a trouvé le chemin des filets à treize reprises la saison dernière. Cette saison, il a scoré en Coupe de Suisse contre Münsingen, mais cela ne compte malheureusement pas, mis à part pour la confiance. Rapide, à l’aise techniquement, il aura une carte à jouer.

Charly Nolot (Vallorbe-Ballaigues)
Le football suisse ne le connaît pas encore… et lui non plus ne connaît pas le football suisse. Pourtant, il a déjà marqué deux fois lors de son premier match, face à Lutry. Très à l’aise dans les seize mètres, il va réduire tous les ballons qui traînent devant lui. Un mystère, que l’on va découvrir au fil des journées.

Benoît Tabin (Concordia)
Il a mis des goals à tous les gardiens de 3e ligue, puis de 2e ligue, avec La Sallaz. A Echallens, en 1re ligue, la marche était un petit peu haute, mais il a prouvé son sens du but en 2e ligue inter avec Lutry. Il a débuté la saison par un doublé face à Crissier. L’année du buteur de Concordia?

Pajtim Basha (Crissier)
Ce jeune homme-là a beaucoup de talent. S’il parvient à rester régulier et que Crissier lui donne des bons ballons, alors il pourra être un prétendant aux places d’honneur. On peine à l’imaginer à la première place, mais l’ancien junior de Malley a évidemment toutes les qualités pour faire trembler les filets de 2e ligue.

Edin Becirovic (Prilly)
Un homme qui met 15 buts en 1re ligue peut bien en mettre 30 en 2e ligue, non? « Becigoal » est un des grands favoris pour le titre, lui qui aurait déjà pu marquer deux ou trois fois face à Bosna dimanche dernier. Il a trompé Amir Mehmedovic à une seule reprise et il va monter en puissance. Méfiance, le Bosnien veut le titre.

Renato Provenzano (Grandson-Tuileries)
Il n’est pas du tout un buteur, mais il a marqué onze fois la saison dernière, en étant blessé environ un tiers des matches. Il peut arriver autour de la vingtaine cette saison, mais cela dépend aussi du nombre de penalties dont héritera le FC Grandson-Tuileries. Il ne jouera pas le titre, mais peut terminer tout en haut.

Michaël Martinez (Pied du Jura)
Il ne jouera pas tous les matches, mais il peut marquer à chaque moment. Que ce soit comme titulaire ou comme joker, son sens du but et sa malice font merveille quand son équipe peine à trouver la solution. Un petit coup de patte, un ballon qui traîne, un pointe: Michaël Martinez sait toujours où se trouve le but.

Ottman Zirek (LUC-Dorigny)
Il avait commencé très fort la saison dernière, avant de baisser de pied. Vagner Gomes croit toujours en lui et veut le remettre en confiance. L’ancien buteur de Team Vaud M21 et de Bavois peut dépasser les vingt buts, lui qui en a inscrit onze la saison dernière.

Nelson Freire Ribeiro (Lutry)
Stade-Lausanne, Echallens et Lutry: l’attaquant n’avait pas trop l’habitude de la 2e ligue avant la relégation des Singes. Il a accepté de rester au Grand-Pont et a marqué à neuf reprises la saison dernière. Son talent lui permet d’espérer en marquer au moins le double cette saison.

Alex Santos (Lutry)
Le jeune attaquant formé à Team Vaud et passé dernièrement par Azuurri Riviera et Azzurri Lausanne, est rapide comme l’éclair et s’est bien intégré à Lutry où il a marqué six buts au deuxième tour. Absent lors du premier match, il serait étonnant qu’il joue le titre de meilleur buteur, mais il peut dépasser la quinzaine.

Marvin Aïssi (LUC-Dorigny)
Dix buts l’année passée pour le Béninois, qui a recommencé la saison avec l’AF LUC-Dorigny. S’il réalise une saison pleine, il a les qualités pour jouer le haut du tableau dans le classement spécifique des buteurs. Devant les cages, il ne tremble pas.

Categories: 2e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*