Bavois sait à quoi s’attendre cette fois

Bavois sait à quoi s’attendre cette fois

Notre sélection du vendredi des points forts du week-end vaudois, de la Promotion League à la 2e ligue inter

 

L’endroit où il faut être

Pour ce qui est du samedi, le duel au sommet entre Bavois (2e) et le leader La Chaux-de-Fonds méritera le déplacement. Et le lendemain? Colovray s’apprête à accueillir un vrai match de la peur, de ceux qui révèlent le caractère et les qualités des grands joueurs. Il faudra en effet être solide dans la tête, car le Stade Nyonnais, dernier, n’a pas le droit à l’erreur face à Carouge. Les hommes de Sébastien Bichard ont perdu leurs deux premiers matches en 2016 et ce constat est particulièrement embêtant car ces deux rencontres ont été disputées face à des adversaires directs pour le maintien, Breitenrain et Zurich II. Alors, ce dimanche à Colovray, pas question de viser autre chose que la victoire, sous peine de vivre un printemps très compliqué. Le Stade Nyonnais, qui est en train de régler ses problèmes hors du terrain, doit absolument marquer des points pour éviter la chute en 1re ligue. Ça commence dès dimanche. En cas de succès, Nyon (16e) repasserait devant Carouge (14e). Et ça, ce serait bon à prendre pour la confiance.

Stade Nyonnais – Etoile Carouge, dimanche à 15h à Colovray

Promotion League, 19e journée

 

Le joueur qu’on attend

Hicham Bentayeb. Le grand défenseur central du FC Bavois aura fort à faire face à Pedro De Melo ce week-end. L’attaquant de La Chaux-de-Fonds est une valeur sûre en 1re ligue et, surtout, un avant-centre qui adore les duels. Ça tombe bien, Hicham Bentayeb aussi. Et le numéro 9 des Neuchâtelois ne peut pas espérer aller voir à côté, puisque le partenaire de Bentayeb en défense centrale s’appelle.. Sébastien Le Neün, qui va au moins aussi haut et tape au moins aussi fort que son collègue! Il y aura donc une explication en haute altitude aux Peupliers dès 17h, entre les deux leaders du classement de ce groupe 1 et, surtout, une revanche à prendre pour les Bavoisans. Au mois d’août, ils étaient allés en prendre quatre dans lc canton de Neuchâtel, s’inclinant 4-1 face au néo-promu, qui alignait sa charnière Bentayeb-Le Neün. De Melo s’était d’ailleurs amusé là au-milieu, frappant deux fois et on est sûr d’une chose: les deux grands du FCB n’ont pas aimé du tout. Alors cette fois, les Vaudois savent à quoi s’attendre et Pedro De Melo ne doit pas trop espérer passer une fin d’après-midi tranquille aux Peupliers.

Bekim Uka lui aussi sait à quoi s’attendre. L’entraîneur bavoisan a en effet fait le déplacement jusqu’à la Charrière samedi dernier et la mi-temps qu’il a vue entre La Tchaux et Stade-Lausanne a sans doute inquiété le technicien bavoisan. Les Neuchâtelois sont prêts au combat, c’est une certitude. Et Bavois? Difficile à dire, car son choc à Yverdon dimanche dernier a été renvoyé, mais on fait confiance aux Bavoisans pour faire de ce sommet du groupe 1 un véritable match-référence pour eux.

FC Bavois – FC La Chaux-de-Fonds, samedi à 17h aux Peupliers

1re ligue, groupe 1, 16e journée

 

La question du week-end

Qui fera la mauvaise affaire ce samedi dans la seule rencontre mettant aux prises deux équipes vaudoises? Terre Sainte, qui est allé chercher un bon point à Guin la semaine dernière, a bien lancé sa saison et espère concrétiser à domicile face à Azzurri. Les Lausannois, eux, peuvent réaliser la très bonne opération du week-end puisque, s’ils gagnent aux Rojalets samedi, ils seront sont premiers, soit deuxièmes au terme de cette 16e journée! Bavois et La Chaux-de-Fonds s’affrontant, de gros points vont forcément se perdre, et Azzurri est là, en embuscade. Cela n’aura évidement pas échappé à Patrick Muller, mais attention! Au match aller, Azzurri était passé à une minute de la défaite à Chavannes, n’étant sauvé que par une réussite tardive de Renato Rocha (lire ici). L’USTS, de son côté, peut se sortir de la zone de relégation en cas d’exploit puisque Team Vaud et Martigny, mais aussi Signal et Lancy, soit quatre adversaires directs, s’affrontent mutuellement samedi. Là aussi, des points vont se perdre.

Terre Sainte – Azzurri 90 LS, samedi à 18h aux Rojalets

1re ligue, groupe 1, 16e journée

 

La citation

« Ils ont un match de plus dans les jambes, car ils ont pu jouer la semaine dernière. Ce sera un déplacement très compliqué pour nous, face à un adversaire qui joue quasiment sa dernière chance pour la première place. Si on gagne, ce que j’espère, on prendra encore un peu plus d’avance sur Bulle et cela peut leur mettre un coup au moral avant leur match à Echichens dimanche. C’est un match important pour nous, ça c’est clair. »  Jean-Philippe Karlen se méfie du déplacement de son FC La Sarraz-Eclépens à Payerne samedi. L’entraîneur sarrazin sait qu’il est compliqué d’aller s’imposer au Stade Municipal et a encore en mémoire le match aller, conclu par un 0-0. La Sarraz sera privé de son nouveau renfort offensif Renato Rocha, blessé lors de la préparation et qui devrait recommencer à courir ce vendredi.

Stade Payerne – FC La Sarraz-Eclépens, samedi à 17h30 au Stade Municipal

2e ligue inter, groupe 2, 15e journée

 

L’info utile

Fabian Geiser est toujours suspendu. Le défenseur central de Stade-Lausanne-Ouchy avait pris un carton rouge lors du dernier match de 2015 face à Yverdon et devait le purger à La Chaux-de-Fonds samedi dernier. Or, le match a été arrêté à la mi-temps et, vu qu’il sera rejoué, le défenseur lausannois est suspendu pour le match suivant, c’est-à-dire la réception de Guin ce samedi. La bonne nouvelle, par contre, c’est qu’il pourra jouer à La Chaux-de-Fonds lorsque le SLO y remontera. Le règlement est clair: lorsqu’un match est arrêté et qu’il doit être recommencé, les suspensions ne sont pas purgées. Par contre, les cartons pris dans ce match « fantôme » comptent! Difficile à suivre? Un peu… Andrea Binotto ne pourra donc pas compter sur son leader défensif, mais a d’autres arguments à faire valoir pour faire tomber le SC Guin. A suivre ce samedi à Vidy.

Stade-Lausanne-Ouchy – SC Guin, samedi à 17h à Vidy

1re ligue, groupe 1, 16e journée

 

Le match qui promet une surprise

Echichens est allé chercher un match nul mérité à Bouleyres au match aller (1-1) et se voit bien accrocher à nouveau le grand FC Bulle dimanche sur son terrain du Grand-Record. Les « Bleu-Blanc » n’ont pas joué la semaine dernière et entendent profiter de la venue du club gruérien pour commencer leur année 2016 en beauté. Ce sera compliqué, mais on veut croire à une surprise, d’autant que les Bullois ont été tout sauf souverains la semaine dernière à Payerne. Certes, les Broyards ont une longueur d’avance sur Echichens, comme le prouve le classement des deux équipes, mais le FCE est capable de tout sur son terrain.

FC Echichens – FC Bulle, dimanche à 14h30 au Grand-Record

2e ligue inter, groupe 2, 15e journée

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*