Bavois a eu peur, mais s’impose largement à Baulmes

Bavois a eu peur, mais s’impose largement à Baulmes

« On a fait vingt bonnes minutes, c’est sûr, mais pour espérer quelque chose, cela ne suffit pas… » En une phrase, Marko Vukanovic résume le problème de ce tout jeune FC Baulmes. Dès le coup d’envoi, et jusqu’à la vingtième minute, les joueurs de Toni Egea, dernier avec trois points, n’avaient rien à envier au FC Bavois, leader de ce groupe 2. Le ballon circulait bien, et même parfois très bien, dans les rangs baulmérans et l’ouverture du score (17e, crochet parfait et frappe sèche d’Allan Eleouet) n’était pas forcément une surprise à ce moment-là du match.

Les débordements foudroyants d’Ottman Zirek

Bavois, c’est vrai, aurait pu ouvrir la marque par Vidoje Ilic (12e et 15e), mais les deux essais de l’avant-centre étaient déviés par un Kennedy Matos bien dans son match. 1-0 pour Baulmes, donc, mais Bavois, dès lors, allait accélérer et faire rapidement la différence. « On est mal entrés dans la partie, c’est sûr. Leur but nous a secoués et là, on a fait ce qu’il fallait », glissait Vidoje Ilic. Ottman Zirek, notamment, infligeait des misères à la défense baulmérane. En deux minutes, l’ancien joueur de Team Vaud M21, faisait deux fois la différence. Son débordement de la 32e trouvait Ilic, seul à trois mètres des cages, pour le 1-1. Moins de cent secondes plus tard, nouveau débordement, Zirek repique au centre et frappe soudainement au premier poteau pour le 1-2. « Et là, comme d’habitude, on craque. En fait, on commence bien nos matches, on prend gentiment confiance, on joue bien… et là, on se découvre, on encaisse le premier but. Et comme mentalement, on est trop faibles, ça s’enchaîne », soupirait Dylan Martini.

Le bel état d’esprit du FC Baulmes

Et face à une équipe de la qualité de Bavois, cela ne pardonne pas. La belle frappe d’Ilic, pour le 1-3, juste avant la mi-temps, assommait définitivement de braves Baulmérans. Le grand avant-centre allait même s’offrir un joli hat-trick (« Le premier de la saison! ») à un quart d’heure de la fin, avant que Kevin Hill ne profite d’un bon service de Lianel Lauper pour inscrire le cinquième et dernier but du FC Bavois. La victoire est bien évidemment méritée pour Bavois, qui compte désormais trois points d’avance sur Team Vaud M21, avec un match en moins. Baulmes, lui, reste scotché à trois points (une victoire, à Spiez) et se dirige vers la 2e ligue régionale. Reste à tomber dignement et à ne pas se décourager. Avec un état d’esprit comme celui de mercredi soir, le FC Baulmes montre une belle image, même si les résultats, bien sûr, ne sont pas au rendez-vous.

Les hommes du match

Côté baulméran, Dylan Martini a effectué une bonne partie, se retrouvant très sévèrement exclu aux alentours de l’heure de jeu. Ce n’est pas une surprise, mais l’ancien joueur d’Yverdon Sport a une belle technique et une vision du jeu intéressante. Ce jeune homme a des qualités évidentes, tout comme Allan Eleouet. Auteur d’un joli but, le milieu de couloir, âgé de 18 ans, a perturbé la défense bavoisane par ses appels et sa créativité.

Pour le FC Bavois, impossible de ne pas mentionner Ottman Zirek, passeur et buteur. Sa vitesse a traumatisé les latéraux adverses et il fait preuve d’autant de réalisme que d’altruisme. Impressionnant. Vidoje Ilic, pour son hat-trick, mérite également une mention. Les attaquants de Bavois ont donc finalement été à l’honneur, même si un peu de maladresse leur a coûté quelques buts supplémentaires.

Les prochains rendez-vous

Deux déplacements compliqués au programme de Baulmes et de Bavois ce week-end. Les joueurs de Toni Egea se rendront samedi à Portalban (18h). Difficile d’espérer ramener quelque chose, mais sait-on jamais? Le FC Bavois jouera un peu plus tôt dans la journée de samedi, à Lerchenfeld, actuel quatrième. Coup d’envoi à 16h en terre bernoise. Si Bavois passe cet obstacle-là, il enverra un signal fort à Team Vaud M21 et au reste du groupe. D’autant que Team Vaud aura fort à faire dimanche sur le terrain de La Sarraz-Eclépens (14h30). « Si La Sarraz peut gagner? Oui, j’y crois! En tout cas un petit match nul, pourquoi pas? », estime Vidoje Ilic, lequel espère bien continuer sur sa lancée à Lerchenfeld.

FC Baulmes – FC Bavois 1-5 (1-3)

Buts: 17e Eleouet 1-0; 32e Ilic 1-1; 34e Zirek 1-2; 45e et 74e Ilic 1-4; 90e Hill 1-5.
Arbitres: M. Criblet, assisté de M. Parisi et de M. Baer.
Baulmes: Kennedy Matos; Mostefa (58e Yassa Tena), Berthaux, Ode, Falcon; Frey, Lopes, Martini, Eleouet, Vukanovic (58e Fabio Santos); Hostettler.
Entraîneur: Toni Egea.
Bavois: Bühler; Lauper, Luckhaupt, Gilardi (76e Cottens), Kurtic; Renatus (64e Limani), Zari, Malgioglio; Zirek (70e Favre), Ilic, Hill.
Entraîneur: Bekim Uka.
Notes: Stade Sous-Ville, 150 spectateurs environ. Expulsion de Martini (65e, deuxième avertissement).