Bavois annonce les arrivées d’Aziz Demiri et Dren Basha

Bavois annonce les arrivées d’Aziz Demiri et Dren Basha

Coup pour coup! L’année est à peine commencée que les clubs de 1re ligue procèdent aux premiers ajustements de leur effectif. Et comme souvent, c’est en allant regarder chez le voisin ce qui se passe qu’on est le mieux servi! Après avoir encaissé les départs d’Ayoub Rachane et de Micael Martins à Azzurri 90, le FC Bavois annonce les arrivées d’Aziz Demiri (Yverdon) et de Dren Basha (Azzurri, sans club au premier tour). Du poste pour poste, qui permet au club de Jean-Michel Viquerat de conserver intactes ses ambitions de haut de classement.

Aziz Demiri postulera pour une des trois places au milieu

Aziz Demiri, titulaire indiscutable avec Vittorio Bevilacqua au premier tour dans le milieu en losange de l’entraîneur tessinois, évoluera sans doute dans un système différent à Bavois. Bekim Uka apprécie le 4-3-3, et Demiri (23 ans) postulera pour une place au milieu, où il sera en concurrence avec Nicola Zari, Yannick Bovay, Renatus Boniface, Mathurin Ndo Ze et Marco Malgioglio. Yverdon Sport a confirmé son départ et Vittorio Bevilacqua nous a confié être en quête d’un milieu de terrain pour le compenser. Le marché des transferts n’étant pas officiellement ouvert, YS a encore le temps, mais il ne faudra évidemment pas se tromper. Le club yverdonnois confirme également le départ de Yannick Nkufo, lequel n’a pas encore de destination connue, mais a résilié son contrat à l’amiable. Lui et YS étaient engagés jusqu’au mois de juin 2015, mais les deux parties se sont mis d’accord pour un départ immédiat.

Dren Basha apportera de la vivacité en attaque

Bavois, le 5 avril 2014, Bavois contre Azzrurri Lausanne. © Muriel Antille

Le FC Bavois a donc réagi au départ de Rachane avec Demiri, et, numériquement, l’arrivée de Dren Basha vient compenser la perte de Micael Martins. L’attaquant de 24 ans (passé notamment par Malley, LUC-Dorigny, Team Vaud et Azzurri 90) était sans club au premier tour, mais son passeport est toujours à Azzurri, qui ne compte plus sur lui. Le président Antonio D’Attoli nous a confirmé son intention de le laisser libre. Son arrivée apportera de la vitesse et la vivacité en attaque, tant le jeune ailier est un perforateur de défenses, à la technique très sûre et très subtile. Un beau footballeur, élégant et efficace, qui cherchera à se relancer du côté des Peupliers.

La promotion? Si elle arrive, Bavois assumera

Avec ces arrivées, qui pourraient en précéder d’autres, le FC Bavois montre qu’il conserve intactes ses ambitions de promotion. A ce sujet, Jean-Michel Viquerat ne s’en cache pas, il y aurait quelques efforts à faire, mais le FCB assumerait évidemment une montée: « Est-ce que nous aurions des spectateurs en plus? Peu. Nous perdrons des derbys et les Alémaniques ne se déplaceront pas à Bavois, je ne suis pas fou. Les charges seraient plus grandes, mais si on participe à un championnat, c’est pour terminer le plus haut possible. Tout le monde est au clair à Bavois: si sportivement on monte, on ira à l’étage supérieur. » Une mise au point ferme suite à certains bruits entendus ça et là dans le Nord vaudois: Jean-Michel Viquerat n’a pas fait de la promotion un objectif, mais il ne la refusera en tout cas pas.

 

Categories: 1re ligue, FC Bavois

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*