Baulmes va faire la fête avec ses anciens ce week-end

Baulmes va faire la fête avec ses anciens ce week-end

« On voulait rappeler Reynald Pedros, mais je crois qu’il a le Canal Football Club dimanche! » David Geijo, capitaine historique du FC Baulmes, a été chargé de former l’une des équipes d’anciens joueurs du FCB pour la journée de dimanche. Il avait le choix, puisque son club a vu passer à peu près 14’000 joueurs (chiffre un peu exagéré, mais pas de beaucoup) lors de ses trois dernières années de 1re ligue. Alors, le défenseur central a décidé de privilégier la carte « locale ».

Seront donc présents, entre autres, Frédéric Gilardi, Yves-Alain Monnier, René Martinez, Victor Diogo, Joël Grin, Gilles Duvoisin, Jean-Marc Cerantola, Pierre-Alain Zwahlen, Massimo Fogale, Tino Pitronaci, Mikael Duperret, Abraham Keita et Nicola Zari, entre autres. Une grande partie des entraîneurs qui ont marqué l’histoire du club sera également là.

La Coupe vaudoise des seniors le samedi avec Stéphane Chapuisat!

Car oui, ce week-end, c’est la fête du FC Baulmes 1940! Le club a décidé de célébrer ses 75 ans au cour d’une fête tout en simplicité. Le samedi, les finales de Coupe vaudoise des seniors auront lieu au Stade Sous-Ville (voir affiche ci-dessous) avec des formations qui devraient attirer la foule. Stade-Lausanne contre Genolier-Begnins et Villeneuve contre Malley, voilà qui sonne bien, surtout que Stéphane Chapuisat sera présent dans les rangs malleysans.

Les matches de gala le dimanche avant la broche

Le dimanche, ce sera au tour des juniors de s’affronter avant les matches de gala avec la première équipe actuelle et les fameux « anciens », répartis dans plusieurs catégories d’âge. Le tout se finira autour d’une broche familiale à prix modique. L’entrée aux matches est évidemment libre.

Une histoire très riche

Reynald Pedros ne viendra donc pas, mais cette journée sera l’occasion pour tout le monde de se remémorer les moments, bons et mauvais, qui ont jalonné l’histoire de ce club unique. Le FC Baulmes a en effet connu toutes les catégories du football suisse, de la 5e ligue à la Challenge League. Seule la Super League manque au palmarès, mais avoir disputé trois saisons de deuxième division est un fait remarquable pour une commune de cette taille.

Baulmes compte en effet 1000 habitants et accueille, au bas du village, le Stade Sous-Ville et ses 4000 places. Démesuré? La première équipe du club est aujourd’hui en 3e ligue et a eu la bonne idée de se maintenir pour cet anniversaire, mais, tout le monde le sait, ce stade a permis au FC Le Mont de trouver une nouvelle maison depuis son accession en Challenge League. Et les Montains ont tout sauf envie de partir.

Baulmes est redevenu une équipe villageoise

Il sera question des années « Francescato » et des années « Salvi », bien sûr, autour de la broche, mais il sera surtout question du présent de l’avenir du club désormais présidé par Julien Cuérel, également syndic des lieux. Le FC Baulmes, après avoir gravi les échelons du football suisse, est redevenu une équipe villageoise. C’est mieux? C’est différent. Mais au moins, son identité est clairement définie et ne risque pas de changer dans les années à venir. Les rôles sont bien répartis: Le FC Le Mont s’occupe de l’élite, le FC Baulmes de son village.

Baulmes anniversaire

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*