Baulmes s’est bien défendu, mais Vallorbe est trop fort

Baulmes s’est bien défendu, mais Vallorbe est trop fort

Vingtième victoire consécutive en championnat de 3e ligue pour le FC Vallorbe-Ballaigues! Les hommes de Jean-Yves Bonnard comptent déjà huit points d’avance sur la troisième place et peuvent sereinement préparer les finales de juin prochain. Mardi soir, ils sont allés s’imposer à Baulmes (9e), face à une équipe qui est toujours à la recherche de son deuxième succès de la saison. Le FCB a a en effet remporté le premier match, face à Venoge (1-0), et n’a grappillé que deux petits points depuis. Clairement, accrocher Val-Bal aurait été un exploit gigantesque mardi et celui-ci n’a pas eu lieu. Le score final? 0-3 au Stade Sous-Ville, là même où Le Mont et le LS s’étaient rencontrés deux jours plus tôt (lire ici).

La meilleure attaque et la meilleure défense de toute la 3e ligue

Le FC Baulmes s’est ainsi bien défendu, mais n’a tenu qu’un quart d’heure, le temps pour Marvyn Matip d’inscrire son onzième but de la saison, déjà. L’ancien attaquant de Vesoul et de Jura Sud a inscrit le tiers des buts du FC Vallorbe-Ballaigues (34). Baulmes est ainsi arrivé à la pause avec ce 0-1, avant que Matip ne délivre deux assists à Kamel Tahri (70e) et Maurizio Rocca (77e) pour clore les débats. Val-Bal a ainsi 100% de points gagnés dans ce championnat (27 sur 27), la meilleure attaque de toute la 3e ligue (à égalité avec Saint-Sulpice) et la meilleure défense (4 buts encaissés). Une vraie machine de guerre, qui n’a aucun point faible. Le score moyen? 4-0. Baulmes s’en est donc bien sorti.

Trois matches pour terminer une saison incroyable

Alors, Val-Bal en route pour le 100% de victoires en 2014? Pour cela, il faudra battre La Sarraz-Eclépens (à Vallorbe) et Porto (à Lausanne), mais aussi le FC Orbe (2e ligue) en Coupe vaudoise. Encore que, techniquement, Vallorbe a déjà raté le « perfect », puisque la qualification en Coupe vaudoise la semaine dernière a été obtenue aux tirs aux buts face à la II de La Sarraz-Eclépens, mais on pinaille un peu… Cette équipe dégage une telle sérénité, une telle assurance, qu’elle peut évidemment le faire. Ce serait tout simplement énorme.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Jean-Yves Bonnard, entraîneur du FC Vallorbe-Ballaigues

Ca a été un match compliqué, car Baulmes a très bien défendu. Ils nous ont attendu très bas et n’ont pas vraiment cherché à attaquer. J’ai envie de leur rendre hommage, parce qu’ils ont été courageux et qu’ils ont montré un bel état d’esprit. Ils ont défendu, mais ils l’ont fait proprement, ils n’ont pas cherché à faire mal ou pourrir le jeu. On l’a emporté, c’est ce qu’on retiendra, même si on aurait pu gagner plus largement. Eux, ils ont eu une occasion, c’est tout, même si leur attaquant de pointe a causé bien des problèmes à notre charnière centrale, se battant bien. Je tiens à dire qu’on a eu du plaisir à jouer dans ce stade, sur cette belle pelouse. C’était vraiment sympa pour mes joueurs, qui ont pour la plupart évolué à un joli niveau en France, de pouvoir profiter de ces installations une soirée. J’étais assis sur le même siège que Marco Simone il y a deux jours, ce n’est pas rien quand même (rires)! C’était motivant pour eux, et on a bien fait tourner le ballon. Sincèrement, si on avait eu les outils comme à la télévision, on aurait pu voir qu’on a eu le ballon 85% du temps et je n’exagère pas. On a marqué au quart d’heure et après, on a mis du temps pour inscrire le deuxième, mais notre succès est évidemment mérité.

Marvyn Matip, attaquant du FC Vallorbe-Ballaigues

Baulmes nous a attendu, mais c’est de plus en plus le cas dans ce championnat. En début de saison, les équipes cherchaient à gagner contre nous, mais désormais, elles cherchent surtout à ne pas subir une large défaite. Pour un attaquant, c’est sympa, c’est un challenge différent. Il y a moins d’espaces, donc il faut en créer, imaginer autre chose, c’est stimulant. On est lancés vers ce 100% de victoires, on veut vraiment y arriver. Ce serait joli, non? Mais au-delà de ça, on ne veut pas juste arriver à la fin de l’année et se dire qu’on est arrivés, on veut continuer cette série au printemps. Si la 3e ligue c’est trop facile? Le piège serait de tomber dans la facilité justement, mais notre coach nous ramène les pieds sur terre, nous rappelle qu’il faut se battre lors de chaque match. On le voit, je le répète, c’est de plus en plus dur à chaque sortie, mais on est sûrs de nous. La vie en Suisse? J’aime bien, il y a de beaux paysages (rires)! Non, sincèrement, je me sens bien ici. J’ai eu un peu de mal avec le boulot il y a quelques mois, mais j’ai surmonté cette mauvaise passe. Aujourd’hui, j’arrive bien concilier les deux. Si je me suis intéressé au football suisse, à la 1re ligue par exemple? Non, je n’ai pas trop le temps pour tout vous dire. Je suis allé voir un match de 2e ligue la saison dernière et sincèrement, je n’ai pas vu de quoi me faire peur. On veut monter et c’est évident qu’on a envie d’y arriver cette saison.

Categories: 3e ligue, FC Baulmes

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.