Badibanga à la tête du Stade-Lausanne-Ouchy

Badibanga à la tête du Stade-Lausanne-Ouchy

Depuis longtemps au club des bords du Léman, Alexandre Badibanga reprend un nouveau rôle: entraîneur de l’équipe réserve du Stade-Lausanne. Directeur sportif, Yagan Hiraç sait que le comité a fait le bon choix avec cette nomination.

Rencontrés sur la terrasse du Restaurant du Carrousel à Vidy, lieu de villégiature des « Stadistes », Alexandre Badibanga, nouvel entraîneur du FC Stade-Lausanne-Ouchy qui évolue en 2e ligue et, Yagan Hiraç, directeur sportif du club, parlent d’entrée d’un passé belge en commun. Jamais, ils se sont affrontés en matchs officiels, mais ils avouent volontiers qu’ils ont déjà dû batailler l’un contre l’autre dans les parcs belges, lieux de compétition ultimes et moments évoqués avec nostalgie par les deux compères.

Deux personnalités qui se sont retrouvées au FC Stade-Lausanne-Ouchy et qui sont sur la même longueur d’onde, tant ces deux ex-joueurs respirent le football. De différente manière. « Badi », après 5 années en tant qu’assistant d’Andrea Binotto et de Stefano Maccoppi pour la fin de saison 2019-2020 et 2 promotions, devient entraîneur principal de l’équipe réserve du « SLO » qui évolue en 2e ligue régionale.

Montée en 2e inter sur 3 ans

L’ancien attaquant prolifique (25 buts en 32 matchs en 2e inter) était « la personne idéale pour ce poste », selon les dires de Yagan Hiraç qui lance un coup d’œil admiratif à « Badi ». « Je suis heureux de reprendre cette équipe. C’est un défi pour moi », répond celui qui va remplir ce rôle de coach principal pour la première fois. « À part, une pige avec la « trois » en 5e ligue où j’étais entraîneur-joueur », tient-il à préciser avec le sourire, comme d’habitude.

Arrivé à la tête d’une seconde garniture d’un club de Challenge League n’a rien d’anodin. Les objectifs sont multiples. Badibanga n’a pas peur de les énumérer avec énergie. « Nous en avons deux et ils sont logiques. Le premier est de faire monter les jeunes en 1re équipe, de les faire grandir, surtout mentalement, car c’est primordial. Techniquement, les footballeurs que j’ai dans mon effectif peuvent jouer plus haut, mais je dois les aider à passer le cap dans leur tête. Il s’agit du plus difficile. Il faut avoir cette mentalité de gagneur, de partir à la guerre lors de chaque match. Le deuxième est de monter en 2e ligue inter au plus vite, mais on est sur un cycle de 3 ans, donc pas de précipitation. » Gérer un championnat avec une équipe très jeune, mais talentueuse est possible, mais des finales de promotion se gagnent souvent à l’expérience.

Dans l’effectif actuel, il y a 24 joueurs et un seul peut être qualifié de « vieux » ou « expérimenté ». Il s’agit de Jonathan Mabanza qui n’a que 29 ans. Il sera le capitaine d’une formation qui sera composée essentiellement de jeunes. D’où viennent tous ces footballeurs ? « 90% sont des gars sont passés par les juniors du Stade-Lausanne-Ouchy. Ils ont, quasiment tous, évolué avec Team Vaud, ils n’ont pas poursuivi où ont voulu stopper avec leur équipe. Ils sont venus à nous. C’est gratifiant », détaille l’entraîneur du sport-étude SB Sport de Marc Bucher, basé à Gland. Malgré des interrogations insistantes sur l’implication du « SLO » au sein de la structure de Team Vaud et les retombées, le silence restera de marbre…

Da Silva annoncé au « SLO »

Du côté de l’équipe fanion qui a terminé à la 7e place du championnat de Challenge League, le regard est également tourné chez les jeunes. « Nous avons engagé Meho Kodro, car il veut travailler et intégrer les jeunes à sa formation, explique Yagan Hiraç. C’est important pour lui, il donne la chance à tout le monde. » L’ancien attaquant (105 réussites en 263 matchs de 1re ligue espagnole) débarque dans le club lausannois avec une seule expérience en Suisse, à la tête de Servette durant 2 saisons. Il a commencé sa carrière sur le banc comme assistant du Real Sociedad. Il poursuivra ensuite sa route en tant que sélectionneur de la Bosnie pour revenir à la Sociedad avant de diriger FK Sarajevo…

Yagan Hiraç, en tant que directeur sportif, est très actif durant l’intersaison. Il attend encore un latéral droit et un gardien de but pour compléter l’effectif de l’équipe fanion.

À nouveau en Challenge League, après avoir évolué dans cette division avec les « Grenat », le Bosnien aura l’occasion de diriger une équipe pétrie de talent avec bon nombre de mouvements durant l’intersaison (mercato en détail au bas de l’article) : « Le club a enregistré 10 départs et officialisé 7 arrivées. Nous attendons encore un latéral droit et un gardien de but », dit  Yagan Hiraç. Selon nos sources, il s’agit de l’ex-portier du Lausanne-Sport, Dany Da Silva qui sera en test ces prochaines semaines du côté de Vidy.

La Pontaise sera la maison du Stade

Même si le centre névralgique du club se situe dans le stade à Vidy, il faudra bientôt changer les habitudes, car le « SLO » sera dès le 5 octobre locataire officiel du Stade Olympique de la Pontaise! Lausanne ayant déserté ce mythique emplacement, Stade-Lausanne peut disposer (enfin) d’un écrin à la hauteur de ses ambitions. « On a rendu service à tout le monde en se délocalisant du côté de Nyon durant 1 saison, philosophe l’ancien joueur des « Jaune et Noir ». On va maintenant pouvoir profiter d’un lieu à nous dans notre ville, une ville qui respire le sport. » Une jouissance qui a néanmoins un prix… « Je n’aime pas parler de chiffres, mais ça représente une somme dans un budget », avoue à demi-mot Yagan Hiraç avant de repartir sur le football qui reste son essence, comme celle de « Badi » et aussi de la famille du FC Stade-Lausanne-Ouchy et de ses 800 juniors.


Mouvements en Challenge League

Départs :

  • Francisco Guedes (Yverdon)
  • Axel Danner (Yverdon)
  • Jérémy Manière (Fin de carrière)
  • Christopher Mfuyi ( ?)
  • William Le Pogam (Yverdon)
  • Steve Samandjeu (Echallens)
  • Marco Delley (Carouge)
  • Allan Eleouet (Yverdon)
  • Marko Maletic ( ?)
  • Konan Oussou (?)

Arrivées:

  • Christopher Routis (Servette)
  • Unai Albizua (UCAM Murcia)
  • Ivan Harambasic (Köniz)
  • Mergim Qarri (Stade Nyonnais)
  • Sinan Ramovic (FK Željezničar)
  • Yanis Mbombo (OH Leuven)

(Crédit des photos: FC Stade-Lausanne-Ouchy)

Auteur