Attention, ces Ours Blancs sont dangereux!

Attention, ces Ours Blancs sont dangereux!

Attention, Corcelles-près-Payerne est là, prêt à tout dévorer! Faciles vainqueurs d’un FC Vaulion à court de préparation (aucun entraînement effectué sur le terrain), les hommes de Mario Tavares ont impressionné leurs supporters jeudi soir, en match avancé de la 12e journée. Le score? 5-0, grâce notamment à un triplé de Sadri Sefaj, très convaincant numéro 10. « J’ai bien aimé notre prestation, oui », souriait l’entraîneur de cette équipe ultra-offensive. Les Ours Blancs, ce n’est pas nouveau, vont de l’avant et enflamment les parties, quitte à se découvrir un peu. En 12 matches, ils ont ainsi inscrit 36 buts, mais en ont pris 21. Pas grave, puisque les succès sont au rendez-vous (9 au total)! Surtout, Corcelles a enregistré trois victoires en 2015. Une poussive face à Val-Bal II (2-1), celle convaincante de ce jeudi, mais surtout un très beau 1-6 sur le terrain de Valmont II la semaine dernière. Fort.

Gjelal Ademaj, capitaine d’Iliria, est arrivé cet hiver

« On doit encore progresser, notamment dans le repli défensif », note cependant Mario Tavares, dont il s’agit de la deuxième saison au club. Il le faudra, mais sans perdre cet allant offensif qui fait la force de cette équipe dotée d’un état d’esprit très intéressant. « On sent qu’il se passe quelque chose, ils ont l’étincelle qui fait la différence », note Sacha Teutschmann, entraîneur fair-play et admiratif d’un FC Vaulion qui n’a pas démérité jeudi, mais n’avait pas les armes pour contenir la furia brocarde.Car Corcelles-près-Payerne, qui avait déjà réalisé un bon premier tour, s’est encore renforcé cet hiver. « On a pris un joueur du Desportiva Avenches et fait revenir deux juniors qui étaient à Montagny, en championnat fribourgeois », relève l’entraîneur des Ours. Mais surtout, le FC Corcelles-près-Payerne a attiré rien de moins que le capitaine d’Iliria Payerne (3e ligue), le très bon Gjelal Ademaj. Ce joueur-là nous avait toujours impressionné avec Iliria et l’avoir en 4e ligue est forcément une très bonne nouvelle.

Plus de match avant… le 19 avril!

Alors, Corcelles en finales? Mario Tavares y croit: « C’est le but. Le comité ne nous met aucune pression, mais on se dit que c’est possible, bien sûr! C’est trop tôt pour en parler, il y a encore beaucoup de matches, mais on y croit. Pour les 75 ans du club, ce serait un beau cadeau de ramener ce club à ce niveau », explique ce vrai clubiste, qui s’est d’abord occupé des juniors B avant d’arriver à la tête de la I. C’est sûr, Corcelles-près-Payerne est à quelques semaines de quelque chose de grand. Il faudra patienter encore pour voir la suite, puisque Corcelles ne rejouera plus jusqu’au… 19 avril et un déplacement sur le terrain de Granges-Marnand II.

Le capitaine Basile Fischer: « Là, j’ai un bon sentiment »

Que pense Basile Fischer, capitaine historique, de la dynamique actuelle de son club? On lui a posé la question, et quelques autres, quelques minutes à peine après la victoire face à Vaulion.

Basile, vous allez ramener Corcelles en 3e ligue à ce rythme!

On espère! On espère vraiment! J’ai envie de vivre ça, ce serait génial pour le club. Cela fait plusieurs années qu’on se dit que c’est possible, mais il nous manque à chaque fois un petit quelque chose. Là, j’y crois encore plus que les autres années!

A ce point-là?

Oui! Il ne faut surtout pas s’enflammer et prendre la grosse tête ou que sais-je, mais je sens l’équipe bien équilibrée et l’état d’esprit est impeccable. On a encore reçu des super renforts cet hiver, alors j’espère bien que cette fois, c’est la bonne! Ce n’est pas toujours évident de construire une équipe, surtout aujourd’hui où il y a souvent du va et vient, mais là, j’ai un bon sentiment. Au premier tour, on était bons, mais sans plus. Là, on a fait une grosse préparation, trois victoires d’affilée… On est gonflés à bloc! Après, on sait les points qu’on a encore à améliorer.

Vous avez combien d’années de pratique au FC Corcelles-près-Payerne?

Je ne suis pas très doué pour les dates, mais j’ai tout fait ici, des juniors à la première équipe. J’ai 29 ans et je dirais que j’ai commencé à 14 ans, donc voilà, vous avez la réponse.

Vous êtes du village?

Oui, je suis un vrai (rires)! J’ai toujours conçu le foot comme ça. Pour moi, c’est un plaisir, je joue pour l’équipe de mon village, dans les bonnes comme dans les mauvaises années. C’est mon sport, ce que j’aime faire le soir.

N’avez-vous jamais été tenté de partir?

Oh, bien une fois ou deux, pour voir quel niveau j’aurais pu atteindre. J’y ai pensé et peut-être que, quelque part, c’est un regret aujourd’hui. J’aurais pu voir ce que j’avais dans les jambes, si j’ose dire. Mais en même temps, je suis fier et content de jouer pour l’équipe de mon village.

Vous êtes le seul « historique » encore au club?

Il y a mon frère Julien, qui est dans le même cas que moi. Et sinon les plus jeunes, qui sortent des juniors. Mais oui, ça se perd un peu. C’est comme ça, hein! Ça ne m’empêche pas de prendre beaucoup de plaisir cette saison encore et j’espère bien qu’on va aller accrocher ces finales et pourquoi pas remonter!

En fait, depuis toutes ces années, vous n’avez connu qu’une relégation et rien d’autre, si on ne se trompe pas! C’est juste?

Exactement. Je suis arrivé lorsque l’équipe était en 3e ligue. On a coulé il y a sept ou huit ans et on n’est jamais remontés. Comme je vous l’ai dit, on y a cru certaines années, mais sans y arriver. Là, pour les 75 ans, ce serait génial. Mais je le répète, on ne va surtout pas s’enflammer, la route est encore longue.

 

FC Corcelles-près-Payerne – FC Vaulion 5-0 (3-0)

Buts: 3e Luis Carlos Nunes 1-0; 15e, pen. et 17e Sefaj 3-0; 74e L. Rapin 4-0; 76e Sefaj 5-0.

Arbitre: M. Zangui.

Categories: 4e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*