Atlantica LS et Mont-Goulin se quittent sur un match nul

Atlantica LS et Mont-Goulin se quittent sur un match nul

Dimanche matin, Atlantica LS affrontait le FC Mont-Goulin. Après une première mi-temps animée, le match a perdu en intensité et a vu les deux équipes se séparer sur le score de 0-0.

« Défensivement, on s’en est très bien sortis, mais alors offensivement, c’était une catastrophe », soupire Miguel Rui Da Silva l’entraîneur de C.F. Atlantica LS à la suite du 0-0 concédé face au FC Mont-Goulin. Le Portugais regrettait le manque d’intelligence des footballeurs devant le but, mais aussi les absences. « Notre arrière central évoluait comme attaquant. Cependant, ce n’est pas une excuse. »

La rencontre, qui a eu lieu sur le terrain numéro 3 du Centre sportif des Tuilières, s’est jouée sur un faux rythme. Les Lusitaniens se montraient dangereux les premiers avec les rushs de l’ailier gauche Ibrahim Abdelah, mais la finition laisse à désirer : trois frappes, trois fois hors du cadre. « Mes gars perdent leurs moyens quand ils arrivent à 30m des buts. Je ne comprends pas, pourtant à l’entraînement tout se passe bien », se lamente le coach.

Atlantica aurait pu tout perdre

Autre motif de déception pour le technicien, la qualité footballistique proposée par ses joueurs. « Durant la semaine, ils prennent beaucoup de plaisir, explique Miguel Rui Da Silva. Je leur fais faire des exercices à deux touches et des triangulations, mais là pendant la rencontre, c’est la panique. Aujourd’hui (NDLR: hier), ça a balancé  de longs ballons devant, alors que nos deux ailiers ne doivent pas faire plus de 1m60. » Habituellement, Atlantica joue avec un grand attaquant de pointe, mais il était absent hier, comme beaucoup d’autres.

La seconde période, encore plus hachée, a donné lieu à une bataille au milieu de terrain et à des offensives aussi discrets que les nuages dans le ciel bleu dominical. L’action la plus notoire sera l’œuvre de Mont-Goulin et de Pierre Adrien Lagrange. Ce dernier s’est défait d’un arrière avant d’affronter le portier Hugo Ribeiro, qui s’est fait l’auteur d’une magnifique parade. Habituellement, le Lusitanien ne joue pas à ce poste. « Tous nos gardiens sont blessés, constate le président du club Antonio Santos. Nous en cherchons encore un pour défendre notre cage cette saison. »

« Je vise la 3e ligue cette saison »

Atlantica l’aura finalement échappé belle, parce que sur un contre, il aurait pu perdre la rencontre, malgré une légère domination. La finition a manqué dimanche, mais Miguel Rui Da Silva ne perd pas espoir. « Je sais que l’équipe va relever la tête. Il faut qu’elle se remette dans l’esprit de l’année dernière et retrouve la solidarité du second tour. Dès que cela sera corrigé, nous pourrons refaire des points, car je vise la 3e ligue cette saison ».

Pourtant, le club lusitanien pointe déjà à sept points de la première place du groupe 6 occupée par un trio qui compte quatre victoires en quatre rencontres : Yvonand IA, Etoile-Broye II, et Epalinges. « J’ai confiance. Dès que l’effectif sera au complet, nous n’allons plus perdre et nous alignerons les bons résultats », conclut, déterminé, Miguel Rui Da Silva.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*