Atlantic et Aubonne prennent la tête

Atlantic et Aubonne prennent la tête

Quel spectacle dans ce groupe 2 des finales de 3e ligue! Après une journée de samedi déjà bien animée (lire ici), les quatre équipes de cette poule ont offert de belles émotions à leurs supporters. Les gagnants du jour? Atlantic Vevey (vainqueur à Porto Lausanne 0-2) et Chêne Aubonne (qui a battu Epalinges 4-3).

Le duel portugais de Chavannes-près-Renens a donc souri aux Veveysans, qui sont très bien entrés dans le match. Au cours d’une première période bien maîtrisée, ils ont dominé Porto, qui n’a pas pu développer son jeu habituel. Ses ailiers sont restés discrets durant les 45 minutes initiales, eux qui mettent d’habitude le feu à chaque accélération. Atlantic, bien en place, a placé quelques accélérations grâce à son avant-centre Fabio Ribeiro, mais sans trouver la faille. Les meilleures occasions? Un tir trop croisé de Fabio Ribeiro, justement, pour Atlantic (40e) et une belle action de Renato Santos pour Porto (42e). Atlantic ouvrait la marque à la 47e, grâce à Gil Gomes, qui partait à la limite du hors-jeu pour s’en aller dribbler Alessandro Macchiarelli et inscrire le 0-1. Porto réagissait immédiatement avec une belle occasion (50e), avant une frappe monumentale de Bruno Carapucinha en pleine lucarne, sauvée par l’excellent gardien Bruno Festas (52e).

Dès lors, Porto allait se créer de nombreuses chances de marquer, dont des tirs trop enlevés d’Arnaud Savane (70e) et Rogers Miller Monteiro (72e). Auparavant, un coup-franc d’Alex Santos pour Atlantic avait failli tromper Macchiarelli (65e). Le 0-2 viendra des pieds de ce même Alex Santos, d’une frappe puissante et précise au premier poteau. Victoire d’Atlantic dans ce choc lusitanien!

Sonny Kok inscrit un triplé pour Chêne Aubonne!

Aubonne, de son côté, a mis toutes les chances de son côté dans ces finales en remportant le « duel des deuxièmes ». On l’avait dit ici, ces finales promettaient d’être un vrai festival offensif et nous sommes heureux de voir que nos prévisions étaient correctes. Chêne Aubonne, l’année de son 100e anniversaire, a fait parler le feu face à une équipe d’Epalinges qui avait également quelques arguments à faire valoir, même en l’absence de Mehmet Kocapinar. Après le 1-0 de Sonny Kok, Nicolas Weber pouvait égaliser. Le même Kok offrait l’avantage à Chêne dans les arrêts de jeu de la première période, puis Stéphane Hofer pouvait inscrire le 3-1. Mais Agron Berisha inscrivait le 3-2 sur penalty à la 52e pour ramener l’espoir chez les hommes d’Himë Berisha. Le 4-2 de Sonny Kok et le 4-3 de Serkan Kocapinar à six minutes de la fin rajoutaient encore du suspense et du spectacle à un match qui n’en manquait pas.

Aubonne a l’occasion de faire un pas de géant vers la 2e ligue en allant s’imposer mercredi à La Veyre face à Atlantic. Le vainqueur de ce match sera quasiment promu en 2e ligue, mais attention! La probabilité existe que trois équipes finissent à six points et là, le classement fair-play ferait foi. Epalinges et Porto se rencontreront eux mercredi, à Epalinges. Le perdant, s’il y en a un, perdrait tout espoir de promotion. Un match nul permettrait de garder l’espoir, mais le mieux serait évidemment de gagner. On n’a rien inventé de génial avec cette phrase, mais sur trois matches de finale, en gagner un est un minimum pour espérer finir dans les deux premiers.

Ils ont dit à footvaud.ch

Paulo Vieira, entraîneur de Porto Lausanne
C’est une grande déception. Il y a beaucoup de choses qui n’ont pas joué aujourd’hui, dont l’arbitrage. Je n’en ai jamais parlé avant, je ne suis pas ce genre d’entraîneur, mais aujourd’hui, il y a une faute de dernier recours chez Atlantic Vevey qui ne donne qu’un carton jaune. A ce moment-là, il y a 0-1 et le match aurait pu tourner en notre faveur. Donc oui, j’ai envie de parler de l’arbitrage aujourd’hui, malheureusement. Mais on ne va pas se cacher derrière ça, il y a d’autres choses qui n’ont pas fonctionné. On fait une première mi-temps moyenne, mais on revient bien mieux en deuxième. Malheureusement, on ne marque pas et eux ont été très réalistes. Il faut les féliciter et je suis sincère. Atlantic est une belle équipe, ce à quoi on s’attendait. Ils sont vraiment bons, mais nous aussi, en deuxième période, nous avons été bons. On au les occasions, mais on n’a pas marqué. ll y a eu trop de gâchis de notre part et ça, ce n’est pas de la faute de l’arbitre. Je suis malgré tout fier de mes joueurs, ils ont eu un bel état d’esprit, ils ont été combatifs, mais il nous a juste manqué du réalisme. Dommage et là, il va falloir se reprendre très vite. Rien n’est fini, mais on va devoir réagir et gagner mercredi à Epalinges.

Paulo Rodrigues, entraîneur d’Atlantic Vevey
Une belle victoire pour nous, même si on a souffert en deuxième mi-temps. Porto a eu les occasions pour revenir, mais je pense que notre succès est mérité. On a été solides quand même et on a été meilleurs dans la jouerie, surtout en première période. On est bien partis pour cette ascension, et on doit bien gérer les deux matches à la maison maintenant, en sachant bien que ce ne sera pas facile. On peut faire un grand pas mercredi face à Aubonne et on espère bien y arriver. On a tout pour bien faire et les cartes en main. Maintenant, il faut bien récupérer pour mercredi, on va faire un petit entraînement mardi pour bien préparer ce deuxième match. Je suis content de notre état d’esprit, on a toujours été environ 18 à l’entraînement, j’ai confiance en ce groupe et j’espère qu’on va y arriver.

Giovanni Vavassori, entraîneur du FC Chêne Aubonne
Un exploit? Oui et non… On mérite d’être là, on n’est pas des miraculés. Oui, on passe devant Azzurri 90 à la dernière journée au classement fair-play, mais on a fait ce qu’il fallait pour gagner les matches sans prendre de carton. Sur les quatre derniers matches, on gagne quatre fois, on marque 23 buts et on prend très peu de cartons, donc personne ne peut dire que notre place n’est pas en finale. Aujourd’hui, j’ai surtout vu un très bon match et j’ai vu de bonnes choses de chaque côté. On menait 3-1 et on se fait peur sur la fin, surtout qu’Epalinges a eu deux penalties de suite, quasiment dans la même minute. Ils en ont mis un et raté un, ou plutôt mon gardien Jérémy Delatour en a arrêté un! Je tiens à souligner que ce match a été hyper-correct. C’était vraiment une belle publicité pour le football vaudois. Rendez-vous compte qu’il y avait 500 personnes au match! 500! C’est mieux que bien des affluences de Challenge League et je sais de quoi je parle. Des matches comme celui-ci c’est super pour le football de chez nous, pour l’image. Franchement, il faut féliciter les deux équipes. A la fin, c’est nous qui gagnons, tant mieux! On avait préparé l’équipe comme il fallait. On a essayé de faire le maximum avec les moyens qui sont les nôtres, on est allés manger ensemble, on a fait ce qu’il fallait pour arriver dans les meilleures dispositions possibles.

Dimanche 15 juin, 15h30
Porto Lausanne – Atlantic Vevey 0-2
Buts de Gil Gomes et d’Alex Santos pour Atlantic.
Chêne Aubonne – Epalinges 4-3
Triplé de Sonny Kok, but de Stéphane Hofer pour Aubonne.
Buts de Nicolas Weber, Agron Berisha (penalty) et Serkan Kocapinar pour Epalinges.

Mercredi 18 juin, 19h30
FC Epalinges – Porto Lausanne
Atlantic Vevey – Chêne Aubonne

Dimanche 22 juin, 15h30
Porto Lausanne – Chêne Aubonne
Atlantic Vevey – FC Epalinges

Auteur