Angelo Caligiuri a dit oui au Stade Payerne

Angelo Caligiuri a dit oui au Stade Payerne

« Pas question de lui mettre la pression d’entrée… ni même plus tard! On veut simplement travailler sereinement avec notre nouvel entraîneur, en continuant sur la ligne qui est la nôtre: incorporer le maximum de jeunes de la région et se montrer ambitieux, avec nos moyens. » Frédéric Danzi fait tout juste depuis son arrivée à la présidence du Stade Payerne, à la suite de l’emblématique Jean-Luc Rapin. Alors, quand il nous annonce que la signature de son nouvel entraîneur est une bonne chose et qu’il se réjouit de la collaboration à venir avec celui-ci, on a envie de le croire, Frédéric Danzi. Le nom de l’heureux élu? Angelo Caligiuri, actuel technicien du CS Romont.

Deux ans à Siviriez, deux ans à Romont

Ne suivant le championnat fribourgeois que d’un oeil distrait, on ne sait malheureusement pas grand-chose du nouveau technicien du Stade Municipal, professeur au Collège du Sud à Bulle dans le civil. « Je vais vous renseigner, alors », sourit Frédéric Danzi. Le cursus d’Angelo Caligiuri? Une jolie carrière de joueur à Fribourg et à Romont, où les deux hommes ont été coéquipiers, mais aussi à Payerne et à Guin. Comme entraîneur, il a officié à Siviriez puis à Romont, où il vient de passer deux belles saisons. « Romont est actuellement deuxième et va jouer la finale de la Coupe fribourgeoise très bientôt. Il a fait vraiment du bon boulot là-bas », continue Frédéric Danzi, qui a annoncé la nouvelle mardi soir à ses joueurs.

Il a l’occasion de partir de Romont en beauté

Le même soir, en simultané, Angelo Caligiuri en a fait de même avec ses joueurs du CS Romontois. Viendra-t-il à Payerne même en cas de montée du club fribourgeois en 2e ligue inter? La question ne trouble pas le président: « Oui, sa décision est prise à 100%. On a discuté plusieurs fois, il est vraiment content de nous rejoindre. » Le nouvel entraîneur payernois peut donc finir en beauté son cursus à Romont, que ce soit en Coupe ou en championnat. Et tant pis s’il gagne la Coupe fribourgeoise et que Romont tire le FC Sion au premier tour de la Coupe de Suisse! Au pire, il y assistera à ce match en tant qu’invité d’honneur, fier du travail accompli.

Des juniors A incorporés au contingent

Angelo Caligiuri n’aura donc pas d’autre pression que celle de bien faire à Payerne. Ses objectifs? Marcher sur les traces de l’excellent Cédric Mora, continuer à incorporer des jeunes et, si possible, s’installer dans la première moitié du classement. « C’est quand même plus sympa de jouer les places 4 à 8 que 10 à 14 », commente son nouveau président, qui a déjà proposé à plusieurs joueurs A d’intégrer le contingent de la première équipe pour la saison à venir. Autre nouveauté, l’arrivée de René Martinez comme entraîneur des gardiens et celle de Sarah Da Silva comme soigneuse. L’adjoint d’Angelo Caligiuri sera connu dans quelques temps.

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*