Andy Coendet: «Un défi que je me réjouis de relever»

Andy Coendet: «Un défi que je me réjouis de relever»

Il est arrivé au début de l’année 2015 à Nyon. 13 matches au printemps, 8 à l’automne (tous comme titulaire), et des prestations solides. Lui? Andy Coendet, latéral de 21 ans. Après avoir connu la 1re ligue avec Yverdon Sport, il était parti à Echallens, puis à Nyon, donc, voici douze mois. Désormais, il portera les couleurs… du SC Kriens, en Promotion League! « Il s’agit d’un double défi, linguistique et sportif, que je me réjouis de relever. J’avais déjà entendu parler de Kriens et j’avais bien sûr déjà joué contre cette équipe. Je n’en avais entendu que du bien. Je suis là depuis quelques jours et je peux voir que tout est vrai. L’accueil a été parfait », explique-t-il, lui qui a déjà pris ses quartiers dans la banlieue de Lucerne.

Colovray est un joli stade, c’est vrai, mais le Kleinfeld a encore quelque chose en plus, le charme de ces enceintes alémaniques qui respirent le football. Ce petit stade a une âme et peut être bouillant les soirs où il s’enflamme, comme cela a été le cas lors des finales de 1re ligue à l’été 2015. Le SCK avait obtenu sa promotion au détriment de Stade-Lausanne-Ouchy et le Kleinfeld avait alors passé une belle soirée. Loin des soirées de LNA dont on se souvient avec émotion au pied du Pilatus, mais enfin, il s’était passé quelque chose ce soir-là. Andy Coendet va donc découvrir une « Traditionsverein » du football suisse, lui qui s’est engagé pour six mois. Pour l’instant? Pas impossible. Signer à Kriens, c’est aussi l’occasion d’élargir son horizon, d’acquérir une expérience supplémentaire et il n’est évidemment pas exclu que l’aventure se prolonge si toutes les parties y trouvent leur compte.

Categories: Promotion League

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.