Amir Mehmedovic envoie Bosna en 2e ligue à 99%

Amir Mehmedovic envoie Bosna en 2e ligue à 99%

Amir Mehmedovic est sans doute le gardien de 3e ligue qui a le plus de style. Cela, tout le monde le savait déjà avant le coup d’envoi. Avec sa barbe rousse fournie et parfaitement étudiée, ainsi que ses tenues toujours impeccables et assorties, le capitaine de Bosna a la classe. Sur le terrain, il traîne une drôle de réputation. Celle, 100% justifiée, d’un gardien fidèle à Bosna, déjà, amoureux de son drapeau et de son club. Mais Amir Mehmedovic, c’est aussi ce gardien très charismatique, capable de réaliser des arrêts de folie mais aussi de prendre un affreux rouleau et ce, dans le même match. Un gardien capable du meilleur comme du pire, en fait, très spectaculaire et très attachant. A Bosna, tout le monde l’adore, mais sait que chaque ballon est potentiellement dangereux tellement l’homme est imprévisible.

Napoli Vevey attendait Bosna à la Veyre

Mercredi, sur le terrain synthétique de la Veyre, Amir Mehmedovic avait rendez-vous avec Napoli Vevey. Pour l’occasion, il avait choisi de revêtir sa tenue rouge et décidé que ce soir, ce serait son soir. Pas de sautes de concentration, pas de but évitable: juste un grand gardien. Il l’a été de la première à la dernière minute, repoussant les assauts des Veveysans et offrant la victoire et, mieux, la promotion à 99% à son équipe.

Bahtir Zeneli ouvre la marque de la tête

Car oui, Bosna s’est imposé sus le terrain de Napoli mercredi, là où il n’est facile pour personne d’aller gagner. Napoli est redoutable, encore plus à domicile, et tout le monde ayant un point au coup d’envoi dans ce groupe, les Veveysans entendaient bien frapper un grand coup à domicile, quatre jours après avoir été contraints au nul par Crissier. Les hommes de David Schwendi ont donc attaqué fort et ouvert la marque à la demi-heure grâce à un coup de tête parfait de Bahtir Zeneli. Sans Jérémy Pereira au coup d’envoi, leur très bon ailier, les Veveysans ont mis du rythme face à une équipe de Bosna mieux dans le match que dimanche à Mézières. Les Yverdonnois ont répondu présent cette fois, mais l’ouverture du score de Napoli n’avait rien de scandaleuse.

Elmedin Hasanovic égalise

Les Bosniens ont réagi tout de suite, d’ailleurs. Mustafa Sejmenovic étant à l’entraînement de Xamax, Bosna avait décidé de rappeler une légende du club, Isudin Talovic, pour épauler Nurdin Jusupovic. « Talo » avait donc fait le déplacement à Vevey et a pu admirer le coup de tête parfait d’Elmedin Hasanovic pour le 1-1. Le corner de Mersudin Talovic était parfait, la reprise de l’ancien joueur de La Sarraz aussi. 1-1 à la mi-temps, un score assez logique.

Les Fanatikos ont rangé leurs fumigènes

Et c’est là qu’Amir Mehmedovic a commencé son show. Il a d’abord dégoûté Radislav Janjic à la 74e, réalisant une formidable claquette sur une reprise de la tête qui avait le poids d’un but. Tout le monde à la Veyre a cru au 2-1, mais le gardien bosnien avait décidé que celle-là, il allait la dévier au dessus de sa barre transversale. Un arrêt génial, qui a enflammé les Fanatikos. Ceux-ci ont sagement obéi à l’ACVF, qui avait peu apprécié les fumigènes déployés à Mézières et envoyé un courrier officiel au club yverdonnois, lui demandant de prendre des mesures. Les nombreux fans de Bosna n’ont pas bronché et rangé les fumigènes au placard, ce qui ne les a pas empêché de crier leur joie et leur amour pour leur fantasque et fantastique gardien.

De la 60e à la 90e, on n’a vu que le maillot rouge de Mehmedovic

Amir Mehmedovic s’est d’ailleurs employé une nouvelle fois quelques minutes plus tard, déviant en corner un envoi à ras de terre de Robert Basque. Un arrêt réflexe vraiment étonnant, suivi encore de plusieurs sorties autoritaires sur corner et d’interventions impeccables. C’est bien simple: de la 60e à la 90e, on n’a vu que son maillot rouge. Cela en dit long sur la domination de Napoli, qui aurait amplement mérité de marquer le 2-1, mais a buté sur un gardien en état de grâce. Bosna pliait et frappait en contre, sa seule tactique en fin de match.

Vladimir Vladimirov poignarde Napoli en contre

Et, bien sûr, cela a fini par marcher. Vladimir Vladimirov a marqué le 1-2 à trois minutes de la fin, de près, avant d’accélérer et d’offrir le 1-3 à Admir Dizdarevic dans les arrêts de jeu.Le Bulgare a fait la différence, mais les supporters de Bosna ne s’y sont pas trompés, eux qui ont porté Amir Mehmedovic en triomphe à la fin du match. Le héros du jour, c’était lui. Napoli a payé cher pour apprendre à le connaître.

Seule une bagarre générale empêcherait Crissier et Bosna de monter

Les scénarios de dimanche? Commençons ainsi: s’il y a match nul entre Bosna et Crissier, les deux monteront. Ensuite? Même le perdant ne risque pas grand-chose, en fait. Parce que Napoli (63 avant mercredi) et Jorat (66) ont trois points de retard, mais surtout un classement fair-play beaucoup moins bon que Bosna (46) et Crissier (39). On peut le dire ainsi: Bosna et Crissier peuvent se permettre de perdre sans prendre de carton et ils monteront! Donc les choses sont claires: à moins d’une bagarre générale dimanche au Stade Municipal, Bosna et Crissier pourront fêter leur promotion ensemble, quel que soit le résultat du match!

Les hommes du match

Du côté de Napoli, grosse prestation du défenseur central Radislav Janjic. Il a intercepté plusieurs ballons brûlants et réalisé un match de haut niveau. Le milieu de terrain Bahtir Zeneli a marqué et beaucoup travaillé à mi-terrain. Il mérite sa place dans cette rubrique.

On a tout dit sur Amir Mehmedovic et on doit souligner ici le nouveau très bon match d’Afrim Ajeti. Le grand défenseur de Bosna est l’homme de ces finales pour l’instant pour les Yverdonnois. Mercredi, il a de nouveau tout fait juste sur le synthétique de la Veyre, remportant tous ses duels. Sinon? Vladimir Vladimirov est monté d’un cran par rapport à sa prestation décevante de dimanche à Mézières. Il a fait forte impression, a réussi ses dribbles et surtout a été décisif avec le 1-2 et la passe parfaite sur le 1-3 d’Admir Dizdarevic. Gros match du Bulgare.

AS Napoli Vevey – Bosna Yverdon 1-3 (1-1)

Buts: 35e Zeneli 1-0; 37e Hasanovic 1-1; 87e Vladimirov; 90e Dizdarevic 1-3.

Arbitres: M. Nicolas Bersier, assisté de M. Fabien Alvarez et de M. Patrick Magnenat

Napoli: Adriano Luis Fernandes; Fahd (53e Cochard), Toberini, Janjic, Mustafa; Gigic, Zeneli; Josué Das Dores, Hoch (68e Jérémy Pereira), Challet (69e R. Basque); Atangana.

Entraîneur: David Schwendi.

Bosna: A. Mehmedovic; Ngoussi, Ajeti, Ebangué, Salkanovic; M. Talovic, Hasanovic; Rafael Pinto, Berkay Ozcan (67e Dizdarevic), Vladimirov (88e Suljic); S. Mehmedovic (71e Andre Veiga).

Entraîneurs: Isudin Talovic et Nurdin Jusupovic

Terrain synthétique de la Veyre.

 

Le programme

Dimanche

FC Jorat-Mézières – Bosna Yverdon 1-1 (1-0)

Buts: Gilliéron (42e); Berkay Ozcan (72e)

Napoli Vevey – FC Crissier 1-1 (1-1)

Buts: 16e Arizdon; 11e Basha.

Mercredi

Napoli Vevey – Bosna Yverdon 1-3 (1-1)

Buts: Zeneli (35e); Hasanovic (37e), Vladimirov (87e) et Dizdarevic (90e).

FC Crissier – FC Jorat-Mézières 2-0 (0-0)

Buts: Basha (50e) et 87e Joao Loureiro (87e)

Dimanche

Bosna Yverdon – FC Crissier

FC Jorat-Mézières – Napoli Vevey

Categories: 3e ligue, FC Bosna-Yverdon

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*