Amical Saint-Prex joue bien, mais manque d’efficacité

Amical Saint-Prex joue bien, mais manque d’efficacité

Amical Saint-Prex et Lonay se disputent le seul ticket disponible pour la promotion en 3e ligue dans le groupe 1 de 4e ligue. Avec cette victoire tranquille à Gland, face à Lusitano II, Saint-Prex a désormais pris deux points d’avance, mais avec un match en moins. Attention toutefois, le classement est un peu « faussé » par le retrait d’équipe de Prangins II, qui compte désormais vingt matches et 0 point. Hasard du calendrier, le match entre les deux équipes se disputera le 9 juin, à Saint-Prex. Sera-t-il décisif? Si oui, il s’agira bien d’une finale entre deux formations qui n’avaient pas pu se départager à l’aller, à Lonay (1-1). On s’en réjouit déjà!

Amical Saint-Prex cherche toujours à faire circuler le ballon

A Gland, sur terrain synthétique, Saint-Prex a réalisé une belle performance et a eu le seul tort de ne pas marquer plus que deux buts. Les joueurs de Mario Astolfi ont eu douze occasions très nettes de marquer, dont cinq pour le seul Urim Gashi, qui est tombé sur un très bon Ricardo Dias dans les buts lusitaniens, mais a également fait preuve d’un brin de maladresse. Au final, une victoire 0-2, très logique au vu de la qualité de jeu des visiteurs. Saint-Prex a le souci de jouer plutôt très bien au football, ressortant les ballons proprement et cherchant constamment la largeur. Très sincèrement, on a rarement vu une équipe de 4e ligue s’appliquer à faire aussi bien tourner le ballon. Cela aboutit à quelques ballons perdus, bien sûr, sinon ce ne serait pas de la 4e ligue, mais le souci de bien jouer est constant chez Mario Astolfi et ses hommes. Et s’ils oublient parfois de contrôler et de relancer proprement, leur entraîneur se charge de le leur rappeler, et pas toujours en chuchotant.

La praline de Jimmy Perriraz pour le 0-1

Bref, Saint-Prex a amplement mérité sa victoire, mais n’a trouvé la faille qu’à la 22e minute, grâce à une énorme frappe, du droit, de Jimmy Perriraz. Un petit contrôle bien joué, une praline sous la latte de vingt-deux mètres: propre. Lusitano a eu quelques occasions, grâce notamment à Ruben Iuri de Sousa, son avant-centre, mais rien comparé au déluge de possibilités pour le FC Amical Saint-Prex, notamment en deuxième période. On ne va pas toutes les détailler ici, mais il est amusant de constater que c’est un défenseur, Norris Henrioud, qui aura la bonne idée de mettre son équipe à l’abri d’un joli coup de tête sur corner.

Le coup de gueule de Mario Astolfi

Sinon? Des face-à-face, des frappes de loin, de près, des corners, des coup-francs, des actions à deux, à trois, tout seul… Rien n’y a fait, Saint-Prex a cruellement manqué d’efficacité, ce que relevait avec ironie Mario Astolfi à la fin de la partie: « Peut-être que si mes joueurs venaient plus à l’entraînement, ils auraient l’occasion de travailler devant le but… On a des problèmes à ce niveau-là. Alors oui, on gagne. Oui également, on est toujours en course pour la promotion. Mais on n’est pas forcément dans le juste, à beaucoup de niveaux. Franchement, la 3e ligue, dans les conditions actuelles, on n’y pense pas et on n’est pas prêts à l’affronter. On prend match après match et on verra bien. »

Un Mario Astolfi pas du tout enthousiaste, à l’image de ses joueurs, pas forcément satisfaits de cette victoire chez une équipe aujourd’hui dernière. Lusitano Gland II a réalisé quelques bons matches dans ce championnat, mais, dimanche, Saint-Prex était trop fort. Il faudra aller chercher des points ailleurs et si possible dès samedi face à Bursins.

Les hommes du match

Pour les Lusitaniens, impossible de ne pas mentionner le gardien Ricardo Dias, auteur d’arrêts monumentaux, mais qui a également eu beaucoup de chance. Il en faut. Il ne peut rien sur les deux buts, et s’est constamment montré positif envers ses partenaires, même lorsque les joueurs adverses arrivaient à deux seuls face à lui plusieurs fois de suite… Mention bien également à l’avant-centre Ruben Iuri de Sousa, qui a pesé sur la défense grâce à sa puissance et à sa vitesse. Avec un peu plus de réalisme, il aurait pu inscrire un but en première période, voire deux.

Du côté de Saint-Prex, on a découvert un très bon défenseur central, David Bergien. Même s’il prend parfois quelques risques, il a de l’audace et n’hésite pas à monter, que ce soit balle au pied ou pour accompagner les actions. Très bon techniquement, il n’a que 22 ans et, sans doute, un bel avenir. Mais pour jouer plus haut, il faudra, peut-être, montrer un peu plus de sobriété, parce que ses qualités sont immenses. Très bon match également de Simeon Bruzzese (18 ans!), lui aussi très facile techniquement. Petit et vif, il dispose d’une belle accélération balle au pied. A lui aussi de gommer ses léger défauts, mais ceux-ci ne sont pas aussi grands que son talent, c’est une certitude.

Les prochains rendez-vous

Samedi 4 mai, à 19h30, Lusitano s’en ira défier le FC Bursins-Rolle-Perroy, à 19h30, dans un duel décisif pour la relégation. Le lendemain, dimanche 5 à 15h30, Amical Saint-Prex recevra Bussigny IB

Club Lusitano Gland II – Amical Saint-Prex 0-2 (0-1)

Buts: 22e Perriraz 0-1; 52e Henriod 0-2.
Arbitre: M. Hoxhosaj.
Lusitano Gland II: Ricardo Dias; Joao Carlos Lopes, Marco Lopes, Ricardo Soares, Bruno Rodrigues; Leonardo Alberto, Jorge Martins; Gil Cerqueira, Daniel Lopes, Ivan Ferreira; Ruben Iuri de Sousa.
Sont entrés en jeu: Antonio Ferreira, Vitor Manuel Soares.
Entraîneur: Thierry Budry.
Amical Saint-Prex: Zaramella; De Greeff, Bergien, Coquoz, Henriod; Rakic, S. Astolfi, Perriraz, Cardello; Gashi, Bruzzese.
Sont entrés en jeu: Martin, Mansson, Jové, Fernandez, Di Giacomo, Mbida.
Entraîneur: Mario Astolfi.
Notes: Centre sportif En Bord, terrain synthétique.