Amical Saint-Prex est un très beau champion d’automne

Amical Saint-Prex est un très beau champion d’automne

Le FC Amical Saint-Prex est champion d’automne! Toujours invaincu, encore en course en coupe, meilleure attaque du groupe, meilleure défense de toute la 3e ligue avec seulement six buts encaissés en onze matches, les hommes de Didier Vaucher et d’Andy Laugeois concluent en beauté un premier tour qui place leur équipe sur orbite pour les finales de juin prochain.

Quatre points d’avance sur Gingins à la trêve

Rien n’est évidemment encore joué dans ce très bon groupe 1 mais le leader a démontré une solidité défensive de grande qualité et un potentiel offensif de premier ordre qui le place assurément comme un candidat très fortement armé pour atteindre le Graal. D’autant plus que son dauphin à la veille de ce match, le FC Gingins, a été lourdement battu sur le terrain d’Ecublens, une défaite qui permet donc aux joueurs du bord du lac de prendre leurs distances au classement. Avec trois points d’avance sur le FC Stade Nyonnais II et désormais quatre sur le FC Gingins, tout est réuni pour que la trêve hivernale se déroule dans une ambiance apaisée et tranquille. Même avec des absences de choix en ce radieux dimanche de novembre, l’étoile offensive Lamine Soumahoro et le précieux milieu Giovanni Serratore, pour ne citer que les principaux, les joueurs locaux ont montré une supériorité évidente. Si l’état d’esprit montré sur ce tour se confirme au second, on voit mal qui pourrait venir mettre à mal l’hégémonie de l’équipe saint-préyarde dans ce groupe.

Italia en confiance

De l’autre côté, le FC Italia Nyon déplorait également quelques absences de marque à l’entame de cette confrontation de haut de tableau, notamment celle de son attaquant Luca Giardiello, suspendu. Pour rappel, les hommes de José David Caballero ont commencé timidement leur championnat pour enfiler ensuite cinq victoires d’affilée qui les ont replacés dans les premières positions. C’est sûr, Italia arrivait déterminé et en confiance sur le terrain du leader.

Alex Dos Santos, maître du coup-franc

La première mi-temps commence sur un rythme élevé et les joueurs locaux prennent possession du ballon et de la moitié de terrain adverse. Deux énormes occasions durant le premier quart d’heure ne sont pas concrétisées par Yohane Joulin qui à chaque fois trouvera les gants et les réflexes de Christian D’Antuono. De son côté, Italia Nyon se montrera dangereux dans la foulée, en contre, avec notamment une occasion monumentale manquée à quelques mètres du but suite à un centre à ras-de-terre venu de la gauche. Le match est lancé, Amical domine et fait le jeu, Italia demeure prudent mais démontre des velléités offensives très intéressantes. A la 30minute, une grosse faute nyonnaise est commise par Louis Beulné sur Marco Cardello aux vingt mètres. Coup-franc centré, Mario Pessoa et Alex Dos Santos sont sur la balle, le danger est donc réel pour le portier adverse. La suite confirmera notre préavis, Alex Dos Santos s’élance et enroule sa frappe du droite qui finit sa course dans le petit filet de D’Antuono. Rien à dire, du grand art et 1-0 pour Amical.

A peine le temps d’engager qu’Italia s’offre cependant une nouvelle grosse occasion suite à un cafouillage dans les cinq mètres d’Eric Rapo. Le ballon est finalement dégagé de la surface de réparation.

Italia revient sur penalty

Italia manque le coche et quelques minutes plus tard, l’intenable Mario Pessoa s’amuse et donne le tournis à son adversaire direct, ajuste un centre parfait pour la tête de Yohane Joulin qui d’une élévation impressionnante et esseulé aux sept mètres trompe le dernier rempart adverse. 2-0, le trou semble fait. Mais comme le football n’est pas une science exacte et que des épisodes peuvent rapidement venir remettre en cause tout cheminement effectué, l’arbitre de la rencontre, parfois hésitant durant ce match, accorde un pénalty litigieux à Italia. Une fois n’est pas coutume, les joueurs de Saint-Prex ne se perdent pas en réclamations continues, ce qui démontre une nouvelle maturité atteinte pour une équipe dont le fair-play lui a déjà joué des tours ces dernières saisons. Le bouillant public local s’en est alors remis à son nouveau gardien fétiche, Eric Rapo. Hélas pour l’ex-gardien du Lausanne Sport, il ne pourra rien sur le contre-pied parfait de Fabrizio Iandolo! 2-1, match que l’on croit alors relancé.

Le festival de Mario Pessoa

Un jugement qui se révélera néanmoins trop hâtif car une minute plus tard, la balle arrive dans les pieds de Mario Pessoa sur son flanc gauche. Un premier crochet, puis un deuxième, un défenseur déboussolé, un nouveau centre précis et un malheureux défenseur italo-nyonnais, qui tentait de sauver le but, finira bien malgré lui à mettre le ballon au fond de ses propres filets. Qu’il se rassure, s’il n’avait pas touché le ballon, ce dernier serait arrivé dans les pieds de Yohane Joulin qui à trois mètres du but et avec un gardien battu se serait probablement chargé de conclure l’offrande délivrée. La mi-temps est sifflée sur un score de 3-1 et tout le monde trépignait d’impatience en attendant la seconde levée de ce match extrêmement correct et très fair-play.

Eric Rapo a encore la classe

La seconde partie de match verra le FC Italia Nyon tenter de revenir au score, mais, par deux fois, Eric Rapo s’est rappelé au bon souvenir de son glorieux passé en effectuant deux claquettes qui repousseront les assauts des hommes de José David Caballero. Les bleus et blancs tenteront de bousculer le bloc défensif adverse, mais excepté les deux actions précitées, le FC Amical Saint-Prex est en contrôle, reste très calme et assène ses coups de venin en contre. Malgré quelques occasions plus ou moins franches, un manque de lucidité dans le dernier geste empêche les joueurs locaux de porter le coup fatidique.

Fc Amical St-Prex vs Fc Italia Nyon 5-1

Toutes les images du match en cliquant ici

Une fin de match tonitruante pour Saint-Prex

Celui-ci arrivera à la 88e minute, suite à un excellent travail de Nicholas Mansson, entré en jeu aux alentours de la 60e minute, qui servira un coéquipier sur la droite, lequel pourra déborder et centrer dans les pieds de Mario Pessoa, arrivé en grande trombe de son côté gauche. Christian D’Antuono est battu. 4-1 et bientôt 5 car deux minutes plus tard, la balle arrive dans les pieds d’Alex Dos Santos qui prend de vitesse la charnière défensive adverse, s’excentre sur la droite du but et arme du pied droit un tir chirurgical croisé qui, malgré un angle presque impossible, finit sa course dans le petit filet opposé. 5-1, la messe est définitivement dite.

Le chant de la victoire

L’arbitre peut renvoyer les deux équipes aux vestiaires et les coéquipiers de Maxime Coquoz peuvent laisser éclater leur joie dans le rond central et crier en cœur un chant évoquant leur superbe premier tour. Andy Laugeois avait le sourire aux lèvres, lui qui pouvait conclure un excellent week-end personne, étant omniprésent autant sur le terrain avec la première équipe du FC Stade-Lausanne-Ouchy que sur ce site dans lequel son nom apparaît souvent. Il pouvait ainsi congratuler avec son double Didier Vaucher pour l’objectif atteint. On lui fera dès lors une fleur en lui évitant les traditionnelles questions d’après-match, nos lecteurs pouvant craindre une surenchère médiatique le concernant!

Un effectif de plus en plus compétitif et soudé

Le constat du match est éloquent et la logique implacable. Les hommes du président Stéphane Porzi se sont montrés supérieurs dans ce groupe durant ce premier tour et offrent, de fait, une première place en guise de cadeau à leurs dirigeants, pour l’excellent effort fourni durant ces années dans la construction d’un effectif de plus en plus compétitif et soudé. Le second tour s’annonce passionnant et les duels épiques dans un groupe qui assure souvent des rencontres acharnées et de haute lutte. Le rendez-vous pour mars 2016 est dores et déjà pris.

Fc Amical St-Prex vs Fc Italia Nyon 5-1

Toutes les images du match en cliquant ici

Les hommes du match

Du côté du FC Amical Saint-Prex, on mettra en lumière la performance d’Alex Dos Santos, le vif et technique numéro 7 à été très remuant et dangereux dès qu’il accélérait balle aux pieds. Il s’est fait l’auteur d’un superbe coup-franc en première mi-temps qui a permis à son équipe de prendre l’avantage et d’un tir croisé diaboliquement précis à la dernière minute de jeu. On relèvera encore la nouvelle prestation techniquement et tactiquement de haut vol de Mario Pessoa sur son flanc gauche, deux assists sur deux centres millimétrés après avoir enrhumé ses vis-à-vis suffisent à mettre en avant son impact dans cette équipe. Intelligent dans le jeu et épris d’une relation particulièrement savoureuse avec le ballon, il détonne dans ce championnat. David Bergien, repositionné en défense centrale sur ce match, aura été également très entreprenant et surtout impassable pour les attaquants adverses. Une preuve qu’à Saint-Prex, même sans certains cadres, la machine rouge et blanche fonctionne décidément aussi précisément qu’une horloge.

Pour le FC Italia Nyon, on relèvera l’impact physique qu’aura imposé le puissant centre-avant, Louis Beulné, sur la défense adverse. Très bon dans la protection de balle, intelligent dans ses remises, dangereux devant le but et efficace de la tête, il aura été une menace constante pour la très bonne arrière-garde locale. Mention spéciale également aux deux ailiers italo-nyonnais vifs et excellents dribbleurs, autant Fabrizio Iandolo à droite que Xhevahir Bajrami sur la gauche, qui surtout en première mi-temps, auront posé des difficultés à leurs adversaires dans les uns contre un. Des joueurs intéressants sur lesquels le seul club italophone de la Côte peut s’appuyer pour continuer à se faire une place au soleil parmi les cadors du groupe.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Maxime Coquoz, capitaine du FC Amical Saint-Prex 

On est très satisfait de ce premier tour, on est là où on voulait être. Solide et solidaire, on a progressé sur ce plan par rapport aux dernières saisons. Sur ce dernier match, on sait que c’est toujours des matches pièges car c’est la fin de saison, les organismes sont mis à rude épreuve et dans ces moments-là c’est important d’être forts aussi dans la tête. On est assez bien entré dans le match, on n’a peut-être pas marqué assez vite, mais au final je pense qu’on a parfaitement pu s’appuyer sur nos forces que sont notre attaque et notre solidité derrière. On a encore un match de coupe la semaine prochaine et on pourra ranger les crampons dans l’armoire, recharger les batteries pour attaquer le prochain tour, qui, je l’espère, marquera une belle page de l’histoire de club.

José David Caballero, entraîneur du FC Italia Nyon 

Sur l’ensemble du match, la victoire de Saint-Prex est méritée, ils sont au-dessus même si j’ai quelques regrets sur ce match car nous ne concrétisons pas toutes les occasions qu’on s’est créés. Sur ce point je suis un peu contrarié. Ceci aurait pu changer la physionomie du match, notamment sur le 3-1. Ensuite, je pense que le score est trop sévère par rapport à ce que nous avons vu aujourd’hui. Saint-Prex plie définitivement le match en deux minutes sur la fin mais avant cela, cette différence ne s’était pas autant reflétée. Sinon, je suis content du groupe à disposition et heureux de pouvoir encore continuer à le guider.

Un compte-rendu de Julien Marchionno

Les prochains rendez-vous

La saison n’est pas encore terminée pour Amical, encore en lice en huitièmes de finales de la Coupe. Saint-Prenx accueillera le FC La Sarraz-Eclépens II dimanche 15 novembre à 14h dans son magnifique cadre du Vieux-Moulin, à quelques encablures des rives du Léman sur lequel le soleil aura autant brillé, aujourd’hui, que sur le premier tour effectué par ses pensionnaires. Italia Nyon, quant à lui, est en vacances après un bon premier tour qui place les hommes de José David Caballero dans la première moitié du classement. Une valeur sûre de 3e ligue et une équipe toujours plus intéressante à suivre. 

Amical Saint-Prex – Italia Nyon 5-1 (3-1)

Buts: 32e Alex Dos Santos 1-0; 41e Joulin 2-0 45e Iandolo, pen. 2-1; 45e Munier, autogoal 3-1; 88e Mario Pessoa 4-1; 90e Alex Dos Santos 5-1.

Arbitre: M. Selvarajah Jeevasankar

Amical: Rapo; Miguel Esteves, Bergien, Coquoz, Henriod; Haddadi (77e Alvarez), Nelson Pereira (61e Mansson), Mario Pessoa; Alex Dos Santos, Cardello (85e Morina), Joulin.

Entraîneurs: Didier Vaucher et Andy Laugeois.

Italia: D’Antuono; Mickael Pereira (65e Hausmann), Munier, Kilic (19e Nguemeni), Nana; Iandolo, Bruderer, Sorvongchan, Bajrami (75e Ait Bahadi); Mangone, Beulné.

Entraîneur: José David Caballero.

Stade du Vieux-Moulin.

Fc Amical St-Prex vs Fc Italia Nyon 5-1
Toutes les images du match en cliquant ici

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*