Amical Saint-Prex est inarrêtable

Amical Saint-Prex est inarrêtable

Après une éemière partie de championnat conclue à la première place, le FC Amical Saint-Prex termine ce tour par une nouvelle victoire. Celle-ci permet aux joueurs du bord du lac de poursuivre leur très beau parcours dans cette Coupe vaudoise, devant un public nombreux, ce qui est désormais une habitude à Saint-Prex. Conquis par les très belles prestations de son équipe fanion, celui-ci ne s’est d’ailleurs pas fait prier pour applaudir de manière sonore et continue tous les joueurs à l’issue de la rencontre. L’ambiance est à son apogée dans les rangs des « Rouges et blancs », que cela soit au sein de l’équipe ou autour. Leur force de frappe et leur collectif permettent au club de Stéphane Porzi de surfer sur une vague ascendante (avec aussi une deuxième équipe qui caracole en tête de son groupe en 5e ligue, des équipes juniors compétitives) et lorgner des perspectives futures alléchantes. L’harmonie qui règne actuellement autour de l’équipe ravive de fortes émotions pour un club qui a longtemps fait la loi au sommet de la 2e ligue vaudoise jusque dans les années 1980.

Deux styles différents

Ce match s’est révélé intéressant, avec une vraie opposition de styles. D’un côté, une équipe locale monopolisant le ballon et de l’autre un adversaire hargneux et combatif qui n’a rien lâché. Emmenés par un Mario Pessoa à nouveau flamboyant sur son côté gauche, les hommes de Didier Vaucher et d’Andy Laugeois n’ont pas laissé passer l’aubaine de recevoir le grand Genolier-Begnins le 13 avril prochain dans un match qui promet déjà, tant l’équipe saint-préyarde démontre une aisance technique et une solidité supérieures à la 3e ligue. Ce sera assurément une autre paire de manches pour le FC Amical mais la leçon donnée, au premier tour, au FC Forward-Morges en tout début de saison (lire ici) est un avertissement que les hommes de Marc Studer ne sous-estimeront pas.

Le duo Cardello-Joulin déroule

La première mi-temps fut intéressante, intense et riche en rebondissements avec des duels au couteau et une équipe visiteuse venue montrer très clairement que l’impact physique ne lui faisait pas peur. Le combat, viril, est dominé techniquement et sans surprise par les coéquipiers de Maxime Coquoz, mais le FC La Sarraz-Eclépens II oppose une résistance de tous les instants, se montrant très accrocheur et agressif dans les duels. Du coup, cette première mi-temps a été âpre et disputée. Amical a cependant ouvert la marque suite à une action magnifiquement bien amenée, une longue balle arrivant sur la tête de Yohane Joulin, lequel remisait intelligemment sur Marco Cardello. La suite? Un petit crochet pour asseoir et coucher son vis-à-vis et un plat du pied dans le petit filet, imparable pour le portier adverse. Facile.

Damien Gfeller rentre au pied levé

Puis, un fait de jeu viendra quelque peu refroidir les ardeurs des protagonistes. Un contact involontaire entre Yohane Joulin et Robert Porchet voit ce dernier être obligé de quitter les siens, touché au genou. Dommage et regrettable car l’attaquant a été sifflé en position de hors-jeu mais comme la nouvelle règle, appliquée à la lettre par l’arbitre de la rencontre, stipule que le coup de sifflet ne peut être donné que lorsque le joueur en position illicite touche le ballon, le contact n’a pu donc être évité. Nous ne nous étalerons pas sur le bien fondé de la règle, Michel Platini lisant certainement religieusement nos articles. Coup dur donc pour la Sarraz, Damien Gfeller n’ayant même pas eu le temps de chauffer ses gants qu’il était déjà sur le terrain.

Le FC La Sarraz-Eclépens II ou la combativité incarnée

Cependant, cet épisode ne va pas enterrer le mental en acier des hommes de Yann Weber. Sur un coup franc excentré sur la gauche, le ballon très bien travaillé est dévié malicieusement de la tête par le capitaine Mickael Zanoli. Eric Rapo est battu contre le cours du jeu, les visiteurs égalisent et le match est relancé.

Samir Jakaj, deux avertissements en deux minutes

Hélas pour les coéquipiers de leur vaillant capitaine, une erreur d’appréciation entre un défenseur et le dernier rempart adverse qui n’avait pas encore touché le moindre ballon, profitera à Yohane Joulin, lequel d’un lob subtil fera trembler les filets sarrasins. La tâche déjà ardue pour les visiteurs dès le coup d’envoi devenait mission impossible car entre la 25e et la 26e minute, Samir Jakaj allait réussir l’exploit de se faire expulser pour deux fautes à mi terrain. Une première, grossière, à quelques centimètres de la ligne de touche, une seconde quelques instants plus tard pour une faute à retardement. Deux coups de sang largement évitables qui vont précipiter la chute du FC La Sarraz-Eclépens II. Désormais à dix contre onze et menés au score, les chances des visiteurs se réduisaient comme peau de chagrin.

La Sarraz touche deux fois la barre à 10 contre 11

Heureusement la mathématique n’a pas toujours raison en football et malgré cette supériorité numérique, La Sarraz tentera malgré tout de continuer de mener une bataille de tous les instants. Deux lattes viendront sauver Eric Rapo durant cette fin de première mi-temps, les offensives sarrasines ayant le mérite d’être excessivement tranchantes, notamment sur coup de pied arrêté ou la force physique des hommes de Yann Weber faisait des étincelles. 

Les accélérations fulgurantes du FC Amical

Hélas pour son équipe, en face Amical allait se montrer percutant et impressionnant dès qu’il accélère. Alex Dos Santos a ainsi débordé et pris de vitesse son adversaire, avant d’ajuster un centre au cordeau sur lequel Marco Cardello, encore lui, concluait admirablement l’action dans le but de Damien Gfeller (34e). L’addition s’alourdira encore juste avant la pause grâce à une merveille de coup-franc de Mario Pessoa à l’orée des 16 mètres, excentré sur la droite des buts adverses. Le ballon a été déposé sur le cuir chevelu de Norris Henriod, lequel a pu se faire plaisir en inscrivant le quatrième but de son équipe (45e). La mi-temps s’achevait ainsi sur le score de 4-1. Match terminé, était-on d’ailleurs tenté de dire.

Une deuxième mi-temps sous contrôle

La seconde mi-temps constituera en effet essentiellement du remplissage et démontrera une maîtrise des joueurs locaux, qui forts de leur supériorité numérique et technique, vont tenter un maximum de faire tourner le ballon. Quelques gestes superflus et talonnades en vrac pour amuser la galerie vont ponctuer certaines actions. Les joueurs étant détendus, le résultat en poche, les gestes osés peuvent donc être effectués en toute quiétude. Un cinquième but viendra parachever l’œuvre des locaux avec une lumineuse passe légèrement piquée en une touche de balle de Marco Cardello en profondeur pour Yohane Joulin, qui transpercera les filets de Damien Gfeller une dernière fois. Souvent d’ailleurs, l’arrière-garde des visiteurs a été surprise par ces ballons qui passaient au-dessus de la défense. Une seconde période qui ne se finira non sans quelques cartons jaunes évitables de part et d’autre, entre vociférations répétées sur l’arbitre ou petits gestes d’antijeu pas bien méchants.

Un parcours impressionnant pour Amical

A ce propos et avec humour, on retiendra le carton jaune écopé par Micael Fernandez, qui, cinq minutes après son entrée en jeu, a voulu savourer sa présence sur le terrain en tentant un petit numéro artistique après le coup de sifflet de l’arbitre. Le numéro n’a pas été du goût du directeur de jeu qui lui a asséné un carton loquace et amusant. Le cours du match n’en a pas été changé: le FC Amical Saint-Prex se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe vaudoise. Un parcours qui a vu dans l’ordre des victoires 4-1 face au FC Forward-Morges (2e ligue), 2-0 sur le terrain du FC Cossonay (4e ligue), 5-2 sur le terrain de la réserve veveysanne (3e ligue) et ce dernier succès aujourd’hui même. A voir les résultats, le doute n’est plus permis, l’équipe de Didier Vaucher et d’Andy Laugeois devient une candidate sérieuse dans cette compétition. Le FC Genolier-Begnins des frères Jemmely est prévenu, la bataille s’annonce somptueuse et d’un excellent niveau en avril prochain. A vos agendas!

Les hommes du match

Pour le FC Amical Saint-Prex, on passera sous silence la performance à nouveau parfaite de Mario Pessoa, cela est désormais une habitude, on retiendra la prestation efficace et techniquement de haut vol de l’attaquant Marco Cardello, qui doit bientôt en être à environ 100 buts en 3e ligue (on exagère à peine) et qui démontre que cette année encore il est un pion essentiel dans l’architecture footballistique de son équipe. Sinon Norris Henriod et Maxime Coquoz ont une nouvelle fois assuré les fondations derrière. Très belle entrée en jeu également de Micael «Tapas» Fernandez, vif et lucide dans ses interventions. Difficile de trouver pour l’heure un point négatif à cette équipe et surtout à cette première partie de saison.

Du côté du FC La Sarraz-Eclépens II, on notera la belle prestation de Rron Dauti au milieu. Joueur intéressant, technique, possédant une excellente vision de jeu et un tir puissant, le grand numéro 87 a été dangereux et entreprenant. Il a de la qualité et celle-ci s’est vue. Mention spéciale également pour le capitaine Mickael Zanoli qui au-delà de son but a montré que le football n’avait plus de secret pour lui. Damien Gfeller aura montré en deuxième période qu’il possède des réflexes de gardien de premier ordre. Pas facile d’entrer sans pouvoir se chauffer et en prenant un but quelques minutes après, sa réaction ensuite fut simple et efficace, à l’image du très bon gardien qu’il est.

Les prochains rendez-vous

Vacances pour tout le monde!

Un compte-rendu de Julien Marchionno

Amical Saint-Prex – FC La Sarraz-Eclépens II 5-1 (4-1)

Buts: 11e Cardello 1-0; 20e Zanoli 1-1; 22e Joulin 2-1; 34e Cardello 3-1; 45e Henriod 4-1; 75e Joulin 5-1.

Arbitre: M. Hasan Onkol

Amical: Rapo; Haddadi (67e Fernandez), Bergien (46e Nelson Pereira), Coquoz, Henriod; Miguel Esteves, Mansson (65e De Greeff); Mario Pessoa, Alex Dos Santos, Joulin; Cardello.

Entraîneurs: Didier Vaucher et Andy Laugeois

La Sarraz: Porchet (15e Gfeller); Fraga, Pittet, Zippo, Axel Dos Santos;  Tiago Guerreiro (55e Alex Dos Santos), Cochet; Tiago Alves (70e Rochat), Dauti, Zanoli; S. Jakaj.

Entraîneur: Yann Weber

Stade de Marcy. 26e, expulsion de Samir Jakaj (deuxième avertissement).

Fc Amical St-Prex vs Fc Italia Nyon 5-1

Le tableau complet

Tableau du haut

FC Amical Saint-Prex (3e) – FC La Sarraz-Eclépens II (3e) 5-1
FC Crans (2e)  FC Genolier-Begnins (2e) 2-4
——————————————————–
FC Concordia (2e) – FC Bavois II (2e) 4-5 tab
FC Champvent (2e) – FC Saint-Légier (3e) 1-3

Tableau du bas

FC Aigle II (3e) – FC Turc Lausanne (3e) 5-0
FC Grandson-Tuileries (2e) – FC Pied du Jura (2e) 4-6 tab
——————————————————–
FC Lusitano LS (4e) – FC Crissier I (2e) 0-2
AF LUC-Dorigny (2e) – FC Boveresses (4e) 6-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*