Aigle reçoit trois renforts inattendus

Aigle reçoit trois renforts inattendus

Le FC Meyrin (2e, 33 points) se déplace ce dimanche à 15h aux Glariers pour y affronter le FC Aigle (3e, 30 points). Le duel s’annonce magnifique, d’autant que le leader Vevey (35 points) aura joué la veille face à Dardania. Une contre-performance des Veveysans, qui n’ont toujours pas gagné en championnat en 2016, et le vainqueur de la rencontre de dimanche reviendra tout près du VS 1899. On n’en est pas encore là, mais cette partie revêt une importance toute particulière. Elle est, tout simplement, le premier gros choc de l’année 2016 en 2e ligue inter.

Deux victoires à la maison, deux défaites à l’extérieur

Metin Karagülle est confiant, comme très souvent. Sûr de la force de son équipe, l’entraîneur du FCA s’attend à une partie magnifique et très ouverte, entre deux équipes compétitives. « C’est un tournant, c’est sûr, surtout que Meyrin et nous devons encore jouer contre Vevey. Le vainqueur de ce dimanche sera en très bonne position », relève-t-il. Bien sûr, il espère que son FC Aigle va prendre le dessus et y croit fermement, même si son équipe a déjà perdu deux fois depuis la reprise (à Sierre et Servette M21), gagnant également deux fois (Monthey et UGS). En fait, Aigle a gagné tous ses matches à domicile et perdu tous ceux à l’extérieur, mais ces quatre rencontres ont été très serrées, se jouant à un but près à chaque fois.

Les juniors B s’intègrent gentiment

La force de jouer à la maison est donc réelle pour le FCA, que ce soit aux Glariers ou à la Mêlée. Ce dimanche, ce sera aux Glariers, où le public est espéré nombreux. Aigle, en tout cas, est prêt, à en croire Metin Karagülle: « On a fait une bonne semaine d’entraînement. On a notamment effectué une opposition de bonne qualité, avec d’un côté les titulaires du match à Servette et de l’autre ceux qui n’ont pas joué, renforcés par des juniors B très talentueux, et avec les trois nouveaux ».

Tous trois sur la feuille de match face à Meyrin!

Pardon? Trois nouveaux? « Oui, on a retrouvé Dario Drago, Kingsford Aboagye et Alexandre Baqueiro. Ils seront tous trois sur la feuille de match ce dimanche. Et ce n’est pas impossible qu’un joue d’entrée, voire deux », explique l’entraîneur des Aiglons. Comment est-ce donc possible? Drago était parti à LUC-Dorigny (2e ligue) cet hiver, un transfert qui avait fait du bruit. Kingsford Aboagye était lui retourné à Sion M21 (Promotion League), tandis qu’Alexandre Baqueiro avait tenté sa chance à Martigny, en 1re ligue. Or, maintenant que la saison des transferts est terminée depuis de longues semaines, les voici de retour à Aigle!

LUC-Dorigny reconnaît une erreur interne

L’explication, en fait, est assez simple: les trois joueurs n’ont jamais été qualifiés dans leur nouveau club! « Il y a eu des soucis différents à chaque fois, mais on n’y est pour rien. Ils ont tous trois voulu partir, pas de problème, mais pour une raison différente à chaque fois, ils n’ont pas pu être qualifiés. » Ainsi, dans le cas de Dario Drago, l’AF LUC-Dorigny n’a pas fait tout juste sur le plan administratif. Contacté vendredi après-midi, Vagner Gomes confirme: « Il y a eu une erreur à l’interne chez nous, c’est correct. Tout était en ordre entre Dario, Aigle et nous, mais on a oublié de signer une case sur la feuille officielle et l’ASF a refusé le transfert, alors qu’il y avait le tampon des deux clubs… On a essayé de leur expliquer que c’était juste un problème administratif, mais ils ont été inflexibles. Dario ne peut donc pas jouer chez nous jusqu’en juin. » Voilà donc pourquoi l’Italien était annoncé blessé depuis le début du deuxième tour… Fâché, Drago est donc retourné à Aigle, le seul club où il est qualifié pour jouer jusqu’à cet été.

Drago, un joker pour la I, un titulaire pour la II

Jouera-t-il pour la I d’ailleurs? La réponse lui appartient? « L’entraîneur de la II a fait beaucoup de choses pour moi ces derniers jours, il faut que je lui rende la pareille. Je vais jouer avec la I, mais aussi avec la II, c’est normal », explique-t-il. Metin Karagülle confirme: « Il sera un joker pour moi, vu que son retour était inattendu. Je vais l’utiliser, je serais fou de me priver d’un joueur comme lui, mais l’idée c’est vraiment maintenant qu’il aide la II à gagner les finales. Je ne vais donc pas l’utiliser plus de quatre matches durant ce deuxième tour, a priori. » Aigle II, leader incontesté de 3e ligue, reçoit donc un renfort de poids. Mais attention, il ne pourra pas être aligné lors du quart de finale de Coupe vaudoise face à Pied du Jura mercredi prochain, lui qui a joué en 2e ligue inter cette saison.

Dario Drago va donc découvrir la 3e ligue, lui l’ancien « bomber » du LS en Challenge League. Tant mieux pour le FCA II, tant pis pour les défenseur du groupe 2, qui vont souffrir pendant 90 minutes ces prochaines semaines.

Kingsford Aboagye et Alexandre Baqueiro: deux vrais espoirs

Kingsford Aboagye est donc lui aussi de retour. A 19 ans, ce milieu de terrain est promis à un bel avenir, lui qui a passablement joué en Promotion League la saison dernière. Aigle l’a pris pour ce premier tour, avant que Sion ne le rappelle, mais le transfert a échoué, là aussi pour des raisons purement administratives. Metin Karagülle l’accueille avec plaisir, puisqu’il avait été l’un des hommes forts de son premier tour. A lui de briller avant de gravir les échelons du football suisse: il en a le potentiel.

Alexandre Baqueiro a lui aussi 19 ans, et lui aussi était titulaire au premier tour à Aigle, comme latéral droit. Il avait choisi Martigny pour franchir un palier cet hiver, mais là aussi, n’a pu être qualifié. Il revient donc aux Glariers où il sera en concurrence avec Mario Cvelbar, le nouveau titulaire depuis cet hiver, et lui aussi un jeune joueur très talentueux.

Metin Karagülle va devoir trancher

Metin Karagülle aura l’embarras du choix et une vraie concurrence va désormais s’installer au FC Aigle. Depuis le début de l’année, l’entraîneur du FCA avait trouvé une bonne formule, en 4-4-2, avec un duo d’attaque composé de Junior Moukoko et Salvatore Barbaro. Paulinho et Selajdin Biljali occupaient les ailes, tandis que Charles Ravet et Mohamed M’Sabeg, les deux millieux défensifs, verrouillaient le milieu. Mais là, avec l’arrivée de Kingsford Aboagye, les cartes risquent fort d’être redistribuées. Pas de quoi impressionner Metin Karagülle, qui n’a jamais eu peur de faire des choix forts.

FC Aigle – FC Meyrin, dimanche à 15h aux Glariers

2e ligue inter, groupe 1, 18e journée

Categories: 2e ligue inter, FC Aigle

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*