Aigle a tué la demi-finale à la 3e minute

Aigle a tué la demi-finale à la 3e minute

On ne devrait jamais parler des absents, mais impossible de ne pas les évoquer avant ce quart de finale de Coupe vaudoise entre Genolier-Begnins et Aigle. Du côté des Canaris, Cyril Favre, Julien Jemmely et Greg Jemmely étaient indisponibles et cela, forcément, fait une différence. Marc Studer a dû repenser sa ligne offensive en plaçant ses trois jeunes talents devant. Nathan Gervaix, Alban Selimi et Yannick Monnier n’ont pas 60 ans à eux trois et leur enthousiasme ne peut évidemment pas cacher certaines lacunes en termes d’expérience. L’absence de « JJ »? Blessé au bras lors du match face à l’US Terre Sainte II (0-0), il attend le résultat des analyses pour évaluer la longueur de son indisponibilité. Celle-ci devrait cependant durer quelques semaines.

Aigle sans ses recrues hivernales

Aigle, de son côté, se présentait sans ses recrues hivernales, lesquelles n’ont pas le droit de disputer la Coupe. Leur nom? Christopher Schwindt, Julien Dubuis, Cedrico Franja et Dario Drago. Tous quatre ont joué en Promotion League, en 1re ligue ou 2e ligue inter au cours du premier tour et ne sont donc pas éligibles. De plus, Mario Cvelbar est blessé. Seule bonne nouvelle du jour, le retour aux buts du portier titulaire Steve Saffioti, auteur de son premier match de 2015.

Salvatore Barbaro provoque l’expulsion d’Elmer et transforme le penalty

Les deux équipes étaient donc diminuées, mais « GB » n’a de loin pas été servi par les circonstances pendant la partie, perdant trois cadres supplémentaires pendant la première demi-heure! Dans l’ordre? Joakim Elmer expulsé après deux minutes, Yvan Bolay qui sort pour laisser la place au deuxième gardien Antoine Bechet et, enfin, David Vez qui cède sa place sur blessure! Cela faisait un peu trop, même pour une équipe de pointe de 2e ligue, surtout que Salvatore Barbaro, qui avait provoqué l’expulsion d’Elmer, transformait le penalty. 0-1 après trois minutes de jeu, avec un joueur de moins et sans six joueurs importants: ce n’était même plus compliqué, cela devenait impossible.

La belle performance d’Antoine Bechet

Les Canaris ont pourtant bien résisté, servis par la performance de choix d’Antoine Bechet, qui est entré dans le match sans complexe et a réalisé quelques arrêts de classe dont celui de la 70e face à Barbaro, qui était sûr d’avoir inscrit le 0-2. Celui-ci surviendra un peu plus tard grâce à une très belle finition de Paulo De Paiva, auteur d’un lob magnifique (83e) après un service en profondeur de Barbaro. 0-2, score final. Le FC Aigle se déplacera à Coppet pour y affronter l’US Terre Sainte en demi-finales. Genolier-Begnins peut cependant tirer quelques enseignements positifs de ce match, dont son très bon état d’esprit. Même à dix pendant 88 minutes, ils ont continué à attaquer et à se montrer conquérants. Face à une équipe comme Aigle, le risque était grand de sombrer, mais cela n’a de loin pas été le cas et Marc Studer peut être fier de ses troupes.

Aigle peut continuer à offrir du temps de jeu à tout le monde

Le FCA, de son côté, peut également être satisfait de ce match. Pas forcément de son fonds de jeu, qui aurait pu être meilleur avec un homme de plus, mais la qualification était la priorité. Pourquoi? Parce que la perspective de gagner la Coupe vaudoise et de jouer la Coupe de Suisse est alléchante, mais aussi parce que le FCA a un effectif conséquent et que continuer dans cette compétition est une possibilité de donner du temps de jeu à tout le monde. Metin Karagülle appréciera cette manière de contenter tout le monde et de soigner des egos, qui, forcément, sont plus élevés qu’ailleurs. Pourquoi? Parce qu’Aigle compte de nombreux joueurs venus de plus haut, qui ne prennent pas toujours bien le fait de s’asseoir sur le banc. Cela passe toujours mieux quand il y a beaucoup de matches et, donc, de possibilités de faire tourner.

Retrouvailles en finales de promotion?

A noter que cette affiche pourrait bien se répéter en finales de promotion. Aigle est lancé vers la première place du groupe 2 et Genolier-Begnins vise clairement la deuxième du groupe 1, même si LUC-Dorigny, Pully et Lutry ont une autre idée. Mais en juin, chaque équipe arrivera avec tous ses atouts. On l’espère, en tout cas!

Les hommes du match

Du côté d’Aigle, Antoine Bechet a livré une prestation magnifique. Il n’est pas forcément facile d’entrer dans le match à la 2e minute, mais il l’a parfaitement fait. De nombreux arrêts de classe, dont celui face à Barbaro (70e). Ironie du destin, il a livré son seul match de 2e ligue au premier tour à Chavornay. Le deuxième? Ce sera justement face aux Corbeaux ce week-end. Gros match également de Grégory Cloux à mi-terrain. Il a beaucoup travaillé et s’est créé de belles occasions. Il serait titulaire dans chaque équipe de 2e ligue. Solide, avec du caractère.

Du côté d’Aigle, Stéphane Siggen a été énorme. Le défenseur central a gagné tous ses duels et s’est montré impérial en toutes circonstances. Mais attention: si d’aventure « GB » et Aigle se retrouvaient en finales, il aurait Julien Jemmely face à lui. Et là, ça rigolerait un peu moins pour lui, sans doute. Très bon match également de Gaetan Schopfer côté gauche. Pas besoin de Red Bull, son énergie est naturelle et il a été impassable. On mentionnera également  Luca Buchilly. Pour son premier match sous le maillot du FCA, il a été parfait en milieu défensif.

Les demi-finales le 5 mai

Pully (2e) – FC Pied du Jura (2e)

USTS II (2e)  –  Aigle (2e)

FC Genolier-Begnins – FC Aigle 0-2 (0-1)

Buts: 3e Barbaro, pen. 0-1; 82e Paulo De Paiva 0-2.

Arbitres: M. Teixeira, assisté de M. Simeunovic et de M. Bloesch

GB: Elmer; Roch, Martin, Bolay (3e Bechet), Girardet; Vez (30e Mennet), Cloux (82e Bianchi), Ribeiro; Gervaix, Selimi, Monnier.

Entraîneur: Marc Studer

Aigle: Saffioti; Conde, Mavakala, Siggen, Schopfer; Buchilly, Nuredini, Paulinho (87e Arestides Lopes); Mbo (64e Paulo De Paiva), Barbaro, Keita.

Entraîneur: Metin Karagülle

Terrain des Gravières, Genolier. Expulsion de Joakim Elmer (2e, dernier recours)

Categories: Coupe vaudoise, FC Aigle

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*