Promotion League

Back to homepage

Après une première mi-temps sans réussite, Yverdon-Sport a enclenché la seconde pour s’imposer 3-1 face à la deuxième garniture de Zurich. Conjuguée à la défaite de Kriens, cette victoire permet à YS de lorgner haut du classement.

Deuxième du classement de Promotion League, à deux encablures de Kriens et de ses 29 points, le club phare de La Côte est mûr pour briguer une place en deuxième division.

Jean-Michel Viquerat est, depuis 25 saisons, Président du FC Bavois. Cette fidélité porte un nom : passion. Patron, il emploie des joueurs. Il y a de la fidélité, du social, et une reconnaissance dans son parcours.

SLO s’est fait surprendre à Bavois par une troupe locale qui a beaucoup travaillé ensemble. Le match a été électrique,

Le derby vaudois de Promotion League entre Yverdon Sport et Stade-Lausanne-Ouchy a tourné en faveur du premier nommé. Menée au score, la troupe d’Anthony Braizat a su garder la tête froide et faire basculer la rencontre dans le dernier quart d’heure grâce à Cissé et Rossé.

Mercredi 16 août, Yverdon-Sport se déplaçait au stade de Colovray pour défier le Stade Nyonnais, jusque là invaincu. Une rencontre menée tambour battant par les hommes d’Anthony Braizat dans le cadre de cette troisième journée de Promotion League.

Yverdon est tombé contre plus fort que lui hier soir face à Kriens. Les hommes d’Anthony Braizat se sont, en effet, inclinés sur le score de 3-0.

Mercredi, le FC Stade Nyonnais recevait le FC Stade-Lausanne-Ouchy au Colovray dans le cadre de la première journée de Promotion League. Une rencontre facilement remportée par les hommes d’Oscar Londono.

Enfin récompensé de ses efforts, Andrea Binotto va découvrir la Promotion League. Toujours aussi calme et posé, l’entraîneur du Stade-Lausanne Ouchy reste fidèle à lui-même, humble et lucide sans langue de bois. Il conserve son effectif quasiment inchangé et c’est un choix qu’il assume totalement.

Mercredi 2 août, le FC Bavois, qui s’est sauvé de justesse la saison passée, disputera chez lui contre Cham, le premier match du nouvel exercice (20h). Ce jour-là, Arnaud Bühler, au club depuis le 22 juillet, qui n’a jamais effectué d’apprentissage parce que le foot s’est rapidement installé dans son existence, vivra un moment charnière de sa vie.