Accueil

Back to homepage

Camilo Suarez, entraîneur du FC La Sarraz-Eclépens durant neuf ans, a accepté de rejoindre les Combiers, en 3e ligue. Arrivé à la fin février, sa mission est claire: assurer le maintien. Avant, peut-être, de voir plus loin.

Quel caractère! Toujours en danger de relégation dans le groupe 1 de 2e inter, le FC Renens de Patrick Isabella a battu Collex-Bossy en revenant de nulle part. Trois points précieux.

« Usés » par une saison compliquée, l’entraîneur d’Yverdon Sport et son adjoint Yann Weber ont annoncé leur démission lundi, pour la fin de la saison. Les derniers mois ont été très éprouvants du côté du Stade Municipal.

Les joueurs de Mario Astolfi sont allés gagner à Gland, face à Lusitano II et restent à la lutte avec le FC Lonay IA pour la place de promu en 3e ligue. Leur problème? Un manque d’efficacité, mais leur qualité de jeu est réelle.

L’enjeu du choc entre Thierrens et La Sarraz? La troisième place! Grâce notamment à un doublé de David Geijo, les hommes de Stéphan Cornu s’en emparent avec une victoire très nette (1-4).

L’Espagnol, au Stade Nyonnais depuis cet hiver, a permis à sa nouvelle équipe de s’imposer à Yverdon, dont il défendait les couleurs au premier tour. Impliqué sur les cinq buts, il permet à Nyon de repasser sur la barre.

Toni Egea et Philippe Ehrensperger ne termineront pas la saison dans leur club respectif. A Baulmes, c’est Michaël Licciardi qui aura la tâche de préparer la saison prochaine, en 2e ligue. Ilir Hoxhaj prend les rênes à Valmont.

L’arbitre du FC Champagne a débuté sa carrière en 1987. Vingt-six ans plus tard, il s’apprête à diriger sa millième partie, dimanche à Bercher. Retour sur une carrière forcément très riche en anecdotes et en rencontres.

Rencontre avec Théo Reymond, jeune Grandsonnois évoluant avec les M18 du FC Sion. Repositionné milieu défensif à son arrivée en Valais, il explique s’inspirer de Xavi et Pirlo, ses deux modèles. Ses credos? Travail et humilité.

LUC-Dorigny se retrouve éliminé de la Coupe vaudoise… après sa victoire à Crans! La raison? Les Universitaires ont aligné trois joueurs ayant joué à niveau supérieur au premier tour. Les explications de l’entraîneur du LUC.