Accueil

Back to homepage

L’entraîneur du FC Thierrens (2e inter), après avoir annoncé à ses joueurs son départ en fin de saison, leur a dévoilé l’identité de son successeur. Ce sera Patrick Müller, ancien entraîneur d’Echallens (1re ligue).

Le FC Bavois peut remercier le FCT. David Tenthorey et ses joueurs ont en effet obtenu un point face aux espoirs du LS, qui comptent désormais huit points de retard sur Bavois, avant le choc de samedi à La Pontaise. Un nul mérité.

Julien Marendaz et ses joueurs peuvent toujours espérer participer aux finales de promotion. En pleine forme ces dernières semaines, sous l’impulsion de leur buteur Quentin Rushenguziminega, ils ont facilement battu Malley.

Le gardien des Azzurri 90 revient sur les deux victoires très compliquées de son équipe face à Lutry (2-1) et Signal-Bernex (3-4). Les Azzurri ont six points d’avance sur Stade, mais tous les gros matches sont encore à venir.

Vincent Antonioli, président du FC Lonay depuis juin 2012, a une vision claire de l’avenir de son club à moyen terme. Au programme? Identité régionale, respect des traditions et collaboration avec les clubs de la région.

Arrivé à En Bord en 2006, le puissant attaquant français est toujours resté fidèle à un club où il se sent bien. Entretien avec un grand joueur, aussi humble en dehors du terrain que décisif dans les seize mètres.

Quel exploit! Le FC Crans (3e ligue) s’offre une finale de Coupe vaudoise, en battant largement Aigle (2e ligue) sur le score de 4-1. La finale face à Vevey s’annonce comme une fête formidable pour le club de la Côte.

Arrivé de 1re division algérienne à Dardania cet hiver, l’attaquant français est le renfort espéré. Auteur de sept buts, déjà, il se sent bien à Lausanne. Son credo? « Travailler dur, laisser faire le destin et croire en l’avenir ».

Quel choc en demi-finales de la Coupe vaudoise! Vevey et Dardania ne se sont fait aucun cadeau, mais ce sont les hommes d’Ugo Raczynski qui disputeront la finale, le dimanche 19 mai au Bois-Gentil. Face à Crans ou face à Aigle?

Vainqueur 4-3 de Champvent II grâce à un quadruplé de son buteur Benoît Valceschini, Montcherand peut rêver à une remontée immédiate en 3e ligue. Avec cette cinquième victoire consécutive, la deuxième place n’est plus un mirage.