Accueil

Back to homepage

Vincent Antonioli, président du FC Lonay depuis juin 2012, a une vision claire de l’avenir de son club à moyen terme. Au programme? Identité régionale, respect des traditions et collaboration avec les clubs de la région.

Arrivé à En Bord en 2006, le puissant attaquant français est toujours resté fidèle à un club où il se sent bien. Entretien avec un grand joueur, aussi humble en dehors du terrain que décisif dans les seize mètres.

Quel exploit! Le FC Crans (3e ligue) s’offre une finale de Coupe vaudoise, en battant largement Aigle (2e ligue) sur le score de 4-1. La finale face à Vevey s’annonce comme une fête formidable pour le club de la Côte.

Arrivé de 1re division algérienne à Dardania cet hiver, l’attaquant français est le renfort espéré. Auteur de sept buts, déjà, il se sent bien à Lausanne. Son credo? « Travailler dur, laisser faire le destin et croire en l’avenir ».

Quel choc en demi-finales de la Coupe vaudoise! Vevey et Dardania ne se sont fait aucun cadeau, mais ce sont les hommes d’Ugo Raczynski qui disputeront la finale, le dimanche 19 mai au Bois-Gentil. Face à Crans ou face à Aigle?

Vainqueur 4-3 de Champvent II grâce à un quadruplé de son buteur Benoît Valceschini, Montcherand peut rêver à une remontée immédiate en 3e ligue. Avec cette cinquième victoire consécutive, la deuxième place n’est plus un mirage.

Coup d’arrêt pour les hommes d’Hans Koch, en 5e ligue. Un FC Rances II aussi courageux que chanceux les a contraint au match nul (1-1). Ce résultat fait les affaires de Baulmes II, tout proche désormais de la promotion.

3-0, sec et sans aucune discussion. Le FC Bavois (2e inter) craignait un peu ce déplacement chez son voisin, mais n’a tremblé à aucun moment. Un doublé de Nicola Zari et un but de Kevin Hill lui ont offert une victoire tranquille.

Vainqueurs (8-0!) à Gland, les Veveysans ont repris confiance après leur défaite face à Forward Morges. Mardi soir, c’est Dardania qui se présente sur la Riviera, pour une demi-finale de Coupe vaudoise qui promet beaucoup.

Camilo Suarez, entraîneur du FC La Sarraz-Eclépens durant neuf ans, a accepté de rejoindre les Combiers, en 3e ligue. Arrivé à la fin février, sa mission est claire: assurer le maintien. Avant, peut-être, de voir plus loin.