Football féminin

Back to homepage

L’entraîneur-assistant de l’équipe de Suisse M17 voit son séjour en Islande se prolonger, pour son plus grand plaisir. Les épatantes Suissesses, parmi lesquelles l’Yverdonnoise Thaïs Hurni joue un rôle en vue, ont terminé en tête de leur groupe à l’Euro. Elles veulent désormais renverser l’Allemagne et aller en finale. En direct mercredi soir, à 21h, sur Eurosport.

Noémie Beney a mené « Les Boucanières » à la victoire face à LUC-Dorigny lundi lors du premier match 100% féminin de l’histoire de la LRF. Le score de 10-1 peut paraître sévère, mais l’essentiel était ailleurs. La création de ce championnat, qui compte cinq équipes, est « un signe supplémentaire de l’engouement grandissant du football féminin en Suisse romande », estime l’ancienne internationale.

Elles rêvent de l’exploit, sans vraiment savoir à quoi s’attendre! Elles? Les juniors B de Prangins, qui s’apprêtent à vivre un 8e de finale de Coupe de Suisse ce samedi à 14h aux Abériaux. A deux jours de la réception d’Eschenbach (Saint-Gall), on fait le point avec Reynald Joly, président de la section féminine et entraîneur de ces filles extrêmement motivées.

0-0 face à Saint-Gall, grâce notamment à Sloane Reumer, décisive en fin de match! Les Yverdonnoises ont sauvé un point samedi, avant de s’envoler en direction de la Turquie pour une semaine pour un camp d’entraînement bienvenu.

Victoire impérative pour les joueuses d’Antonio Maregrande!

5-0 à Zurich, chez le leader! 2015 n’a pas commencé de la meilleure manière pour Antonio Maregrande et ses joueuses.

Le championnat de LNA reprend dimanche avec un déplacement périlleux pour Antonio Maregrande et ses joueuses.

Oui, messieurs, le meilleur pied gauche du canton de Vaud appartient à une fille, capitaine du FC Yverdon Féminin qui plus est. Audrey Riat (28 ans) nous a accordé une heure d’entretien pour mieux cerner sa personnalité et comprendre ce qui fait la force de cette footballeuse de talent et de caractère, arrivée à Yverdon voilà un peu plus de dix ans.

Les Yverdonnoises se sont inclinées 1-3 à la maison face au FC Bâle. Une défaite logique, selon leur entraîneur Antonio Maregrande, qui espère engranger de précieux points lors des prochaines rencontres, jugées plus abordables. L’objectif? Une place juste derrière le wagon de tête.

A 19 ans, cette jeune fille déterminée cumule ses fonctions d’arbitre et de joueuse de LNA avec Yverdon Féminin. Les journées et les week-ends sont bien remplis, mais rien n’arrête celle qui va devoir faire un choix dans quelques années, mais préfère ne pas y penser pour l’instant. Rencontre.