Football féminin

Back to homepage

Yverdon Féminin a décroché une superbe qualification pour les demi-finales de la Coupe de Suisse samedi. Camille Raemy, sa demi de couloir fribourgeoise, a marqué le 3-2 au terme d’un slalom spécial dans la défense de Staad, elle qui retrouve l’élite après avoir passé quatre ans loin de la LNA. Interview avec une fille talentueuse, qui n’a pas eu besoin de temps d’adaptation pour son retour.

Valérie Gillioz (photo) a régné sur le milieu de terrain, Noémie Beney a inscrit un doublé, Audrey Riat et Camille Raemy ont marqué: ce sont bel et bien les anciennes qui ont mené Yverdon Sport à une nette victoire sur Staad samedi (5-2). Grâce à ce retentissant succès, les Yverdonnoises ont atteint les demi-finales de la Coupe de Suisse. Bravo mesdames!

Staad se déplace au Stade Municipal samedi à 16h pour un match très attendu. Les Yverdonnoises vont-elles atteindre les demi-finales de la Coupe de Suisse, une compétition qu’elles ont déjà remportées deux fois? Pas impossible du tout! Le coup est largement jouable, même si le maintien en LNA reste la priorité absolue. Le point avec Daniel Monney, entraîneur de cette dynamique équipe.

Le Team Vaud Féminin fête ses dix ans! Pour célébrer ce bel anniversaire, décision a été prise de doter tout le monde de nouveaux équipements. Mais pour que ce rêve devienne possible, 10’000 francs doivent être récoltés via une plateforme de crowdfunding auquel tout le monde peut participer. Tous les détails ici!

Le président Jean-Marie Cornu et le FCC ont surmonté le traumatisme lié au retrait de la première équipe, cet été. Les équipes de filles sont une vraie raison de se réjouir pour le club nord-vaudois, dont la formation de 4e ligue réalise un championnat honnête. Et une solution pourrait se profiler pour la première équipe. Les raisons d’espérer sont là.

L’ancien entraîneur du FC Bulle a été nommé entraîneur d’YF avec effet immédiat. Il débutera lundi avec sa nouvelle équipe.

L’entraîneur de la LNA a annoncé sa démission. Le nom de son successeur est activement recherché.

C’est sûr, les Yverdonnoises n’ont pas remporté un trophée chaque année depuis leur création en 1985, sous l’impulsion de Claire-Lise Randin et Suzy Pattoni. Mais elles ont fait plus fort: faire vivre au quotidien, depuis 30 ans, une équipe féminine compétitive en Suisse romande. Indépendantes d’Yverdon Sport depuis 2007, elles enchaînent les succès, sur et en dehors du terrain. Elles méritent le soutien ce week-end pour leur 30e anniversaire.

La Valais Women’s Cup débute vendredi et se tient jusqu’à dimanche à Martigny et à Lens. Le Bayern Munich et l’ancienne joueuse d’Yverdon Féminin sont de la partie et auront fort à faire. Face aux Bavaroises se dressent en effet le Paris Saint-Germain, l’Olympique Lyonnais et le FC Zurich! Les organisateurs ont réuni ce qui se fait de mieux en Europe, tout simplement.

Antonio D’Attoli en a un peu marre d’entendre qu’il n’y a que la première équipe qui compte à Azzurri 90. Alors, le président du club de Chavannes-près-Renens a tenu à mettre l’accent sur sa équipe féminine, dirigée par Bruno et Rosanne Sorace.