Football féminin

Back to homepage

Le nouvel entraîneur d’Yverdon Féminin (à droite) n’a qu’un horizon: sauver son équipe de la relégation.

Stade Nyonnais contre Renens! C’est l’affiche de cette finale, pour laquelle le FC Bercher s’est donné énormément de peine. Un rendez-vous à ne pas rater, ce samedi dès 17h.

Arrivé à la tête d’Yverdon Féminin en octobre dernier, l’ancien entraîneur du FC Bulle (notamment) a réussi dans la mission qui lui était confiée: sauver YF de la relégation. Ce n’est pas encore officiel, mais depuis ce mercredi et la victoire face à Aarau (5-3), les Nord-Vaudoises sont quasiment certaines d’évoluer encore en LNA dans quelques semaines. Daniel Monney continuera-t-il à la tête des Yverdonnoises? La réponse tombera la semaine prochaine. Interview.

Trois victoires en trois matches, 12 buts marqués! C’est peu dire qu’Yverdon Féminin est bien parti dans la lutte pour le maintien en LNA. Mercredi, Gwendoline Fai et ses coéquipiers ont battu Aarau (5-3) et ont assuré leur maintien à 99%. Il ne peut plus rien leur arriver désormais et, c’est une quasi-certitude, elles joueront en LNA dans quelques semaines, alors que la saison de tous les dangers se profile.

Un doublé d’Audrey Riat et un but de Camille Surdez ont permis aux Yverdonnoises (LNA) d’aller gagner à Derendingen (LNB) en ouverture du tour de relégation. Un succès qui apporte beaucoup de confiance aux Yverdonnoises et les lance sur la voie du maintien. A confirmer bien sûr, dès samedi prochain à Saint-Gall.

Coup dur! YF va devoir sauver sa peau en LNA dans les prochaines semaines et cela ne s’annonce pas facile. Il faudra sortir dans les deux premiers d’une poule composée de Saint-Gall (LNA), Derendingen (LNB) et Aarau (LNB) pour conserver sa place en première division. Aux filles de Daniel Monney de tout faire pour y arriver, tant leur place à ce niveau est primordiale pour toute la Suisse romande.

Cette fille-là a quelque chose en plus, c’est évident. Âgée de 19 ans, la Nord-vaudoise évolue depuis l’été 2014 au sein de la meilleure équipe de Suisse, le FC Zurich Frauen. Ce week-end, elle était de passage chez elle, entre la participation au repas de soutien du Team Vaud Féminin vendredi et la demi-finale de Coupe de Suisse gagnée à Yverdon lundi. Rencontre avec une jeune fille pas comme les autres.

C’est vrai, il y a la défaite et l’élimination en demi-finale de la Coupe de Suisse face à l’invincible Zurich Frauen (0-2). Mais les Yverdonnoises peuvent être fières d’elles et du visage qu’elles ont montré face à la meilleure (et de loin) équipe de Suisse. Elles ne sont pas passé si loin de l’exploit et, surtout, elles ont acquis des certitudes qui doivent leur rendre service en championnat de LNA, où elles jouent leur survie chaque week-end.

La milieu de terrain d’Yverdon Féminin est incertaine pour la demi-finale de Coupe de Suisse lundi face au puissant FC Zurich. Blessée à l’épaule, elle va tout faire pour être sur le terrain, consciente que la tâche des Yverdonnoises s’annonce compliquée face à une équipe habituée à la Champions League. Yverdon ne part de loin pas favori, mais croit à l’exploit. Coup d’envoi à 14h30 au Stade Municipal.

Le football féminin régional sera à l’honneur le vendredi 25 mars prochain, à l’occasion des célébrations qui marqueront les 10 ans de Team Vaud Féminin. Au menu, match de gala, repas de soutien et moments de partage pour cette structure qui se bat corps et âme depuis 2006 pour offrir aux jeunes footballeuses romandes de talent des infrastructures et un encadrement en rapport avec leur passion et leurs aptitudes.