Coupe vaudoise

Back to homepage

Revenu à égalité avant la mi-temps, Champagne n’a rien pu faire contre la troupe de Alain Gendron (4-1).

Décalée à la suite de la mise en quarantaine du FC Champvent, la rencontre contre Prilly qui comptait pour la Coupe vaudoise s’est terminée par une victoire aisée de la troupe d’Admir Bilibani (6-0).

Sans surprise, Cheseaux, pensionnaire de 2e ligue, s’est imposé contre Froideville qui évolue 2 divisions en dessous et passe ainsi au 2e tour de la Coupe vaudoise.

À la suite de l’arrêt de la Coupe vaudoise, le représentant du foot des talus du canton pour la Coupe de Suisse a été désigné par tirage au sort. À ce petit jeu-là, c’est l’AS Haute-Broye qui s’est montré le plus chanceux.

Pour l’instant, les 3 rencontres du 1er tour (64e de finale) de la compétition annuelle n’ont pas livré de surprises.

Samedi 1er juin à 17h30, Renens et Pied du Jura, les deux meilleures équipes engagées en Coupe vaudoise, s’affronteront en finale. Cette dernière aura lieu au terrain du Châtaigner au Mont-sur-Lausanne.

Bien en place défensivement, la «deux » d’Yverdon s’est imposée aux tirs au but face à la « deux » du Stade Nyonnais qui aura tenté en vain de faire sauter le verrou yverdonnois. Revoilà la bande à Vagner Gomes en finale de la Coupe vaudoise, un an après la défaite contre Gland.

Plus opportuniste, Pully a fait plier le favori Genolier-Begnins (3-2). Ce succès permet aux hommes de Mario D’Alessandro d’atteindre la finale de la Coupe vaudoise et de se qualifier pour la Coupe de Suisse.

Mardi soir, la « deux » d’Yverdon affronte Concordia avec comme cadre les quarts de finale de la Coupe vaudoise. Malgré une ligue d’écart, la rencontre risque de se jouer sur des détails.

La neige a été l’invitée surprise des demi-finales de la Coupe vaudoise. Deux rencontres n’ont, en effet, pas pu aller jusqu’à leur terme, alors que Pully et la « deux » de Stade-Lausanne passent au prochain tour. Tour d’horizon.