Coupe suisse

Back to homepage

Décidément le canton de Vaud est en feu. Quatre équipes se sont qualifiées pour les huitièmes de finales de la Coupe de Suisse ce week-end. Après l’exploit de Stade Lausanne hier, c’est au tour d’Echallens de réaliser le sien en éliminant Neuchâtel Xamax sur le score de 3-2 !

Les hommes entraînés par Andrea Binotto l’ont fait ! Vainqueurs en prolongations face au FC Sion, ils éliminent l’un des favoris au titre et accèdent au stade des huitièmes de finale de la Coupe suisse!

La magie de la Coupe de Suisse a eu lieu cet après-midi. Echallens, pensionnaire de première ligue, a en effet battu le FC Aarau, qui pourtant, évolue en Challenge League. Le club du Gros-de-Vaud affrontera Neuchâtel Xamax au prochain tour.

Hier soir, la logique a été respectée au Bois-Gentil. Stade-Lausanne s’est facilement imposé 14-0 face à Malley dans le cadre du premier tour de la Coupe de Suisse.

Arnaud Rapin et ses coéquipiers ont éliminé UGS (2-0) et seront de la partie dans le tableau principal de la Coupe de Suisse. Une nouvelle grande performance qui vient couronner le sans-faute du Stade-Payerne, toujours invaincu cette année, en ce début de printemps.

L’équipe dirigée par Julien Marendaz est allée gagner sa demi-finale au Tessin, au terme d’une rencontre au scénario complètement fou. La relève vaudoise retrouvera Thoune, au début de mois de juin à Bienne, pour tenter de soulever le trophée.

Pendant que le SLO, emmené par un grand Brice Ngindu, s’imposait tranquillement à domicile (5-1, Fribourg), les Challensois sont allés prendre leur revanche à Naters (0-2). Les deux formations accèdent donc au tableau final de la Coupe de Suisse.

Matt Moussilou et YS ont désossé La Sarraz-Eclépens (7-0!), Echallens est allé gagner à Carouge et Azzurri s’est fait sortir à Naters, où Mehmed Begzadic témoigne s’être fait frapper par… le président du club haut-valaisan!

Le Mont a fait jeu égal avec le FCSG samedi en 16e de finales de la Coupe, mais ce sont les Alémaniques qui se sont qualifiés.

Menés 0-3 à la 37e par Kriens, Azzurri a très bien réagi. Mais trop tard pour passer.