2e ligue inter

Back to homepage

Dimanche, Echichens, sans venin et hors du sujet, nous a présenté le pire pour s’incliner logiquement, face au FC Le Locle clairement meilleur.

Entraîneur du FC Thierrens, Carlos Rangel s’est prêté au jeu pour notre point presse. Défaite 8-2 contre Le Locle, son équipe doit absolument réagir contre La Sarraz-Eclépens afin de revenir dans la course au maintien. D’ailleurs, le coach de ce dernier s’est également joint à la conférence de presse et donne son avis et son pronostic sur la rencontre.

La riche actualité du foot vaudois nous a réservé quelques tops et flops marquants.

La riche actualité du foot vaudois nous a réservé quelques tops et flops marquants.

L’équipe de Patrick Isabella, malgré plusieurs changements conséquents dans le contingent, réalise un début de championnat correct avec une victoire et une défaite. Revue de l’effectif avec l’assistant David Geijo et le charismatique entraîneur.

Voici une liste non exhaustive des transferts effectués par les clubs vaudois de 2e inter. Ces transferts ont été vérifiés auprès des clubs, ils sont donc officiels. Il n’y a pas de “rumeurs” dans cette liste.

Auteur d’une magnifique saison ponctuée par la deuxième place du groupe 2 de 2e inter, le FC La Sarraz-Eclépens compte profiter de la montée de l’invincible FC Bulle pour, éventuellement, lorgner vers la première place. Le contingent de Patrick Isabella et David Geijo a beaucoup changé durant le mercato estival. Il a également été rajeuni avec une moyenne d’âge de 23,7 ans. Présentation.

Le FC Stade-Payerne s’est sauvé de justesse la saison dernière de la culbute en 2e ligue régionale. Afin de viser une place plus “confortable”, le club du président Frédéric Danzi a recruté à tour de bras.

Auréolée d’une promotion en 2e inter, la troupe de Mario Chedly s’avance dans cette division avec envie et ambition. Portrait d’une équipe et surtout d’un club qui grandit petit à petit avec conscience et intelligence.

Le FC Forward Morges a enfin rejoint la 2e inter après deux vaines tentatives en 2014 et 2016. L’objectif est de viser la première moitié du classement avec déjà deux renforts signés. Rencontre sans langue de bois avec Sébastien Boillat, heureux président d’un club souvent touché par les critiques.