50’000 francs de récompense pour le LS

50’000 francs de récompense pour le LS

Le FC Lausanne-Sport a remporté le trophée M21 de Challenge League! Les Vaudois ont eu recours, en moyenne par match, à 3,61 joueurs nés en 1993 ou après, et éligibles pour l’équipe nationale ou formés au moins trois ans en Suisse. Une belle récompense, qui vient valider le projet « reconstruction » mis en place par Alain Joseph, même si la « statégie » a quelque peu changé en cours de route. Le LS n’aura donc pas réussi la remontée immédiate en Super League, on le sait, mais la conquête de ce trophée est un signe important.

Jetmir Krasniqi en tête

Que ce soient Francesco Gabriele, Marco Simone ou Fabio Celestini, tous ont fait appel massivement à des M21, dont voici la liste complète, dans l’ordre du nombre de matches joués: Jetmir Krasniqi (25), Thomas Castella (23), Ming Yang Yang (23), Romain Dessarzin (22), Daniele Romano (18), Andelko Savic (18), Olivier Custodio (15), Mohamed Maouche (12), Numa Lavanchy (7), Fabio Carvalho (4), Elton Monteiro (3), Besnik Salihaj (2), Loïc Ombala (1).

Locarno avait gagné l’an dernier, mais été relégué

En comparaison avec le vainqueur des saisons précédentes, le FC Locarno, il s’agit d’une diminution nette d’un joueur par partie. En 2013/14, les Tessinois avaient, en effet, fait figurer près de la moitié de jeunes dans leur équipe type (4,88 en moyenne), mais ils avaient fini par être relégués. Le LS, lui, gagne ce trophée en figurant dans la première moitié du classement. Wil (3,31) et Winterthour (2,94) occupent cette saison les deux autres marches du podium.

Le Mont sixième sur dix

Le Mont termine à la 6e place, avec une moyenne de 1.91 joueur. Un résultat dans la moyenne, obtenu grâce à Musa Araz (23 matches), Aurélien Chappuis (21), Numa Lavanchy (14), Hélios Sessolo (9), Signori Antonio (8), ainsi que quelques joueurs alignés en tout début de premier tour.

50’000 francs pour le vainqueur

Ce trophée, initialement créé pour la Challenge League, a connu une telle résonnance que, dès la saison 2013/14, la Super League l’a repris à son compte. Dans les deux ligues professionnelles helvétiques, la dotation est de 100’000 francs (50’000 pour les deux vainqueurs, 30’000 pour leurs deux dauphins et 20’000 pour les troisièmes). Seules entrent en ligne de compte les 30 premières journées, afin d’éviter de possibles influences sur le comportement des équipes en fin de championnat. En Super League, YB l’a emporté.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*