0-0, et zéro point partout entre Orbe et Bex

0-0, et zéro point partout entre Orbe et Bex

0-0, 0 point aileacun ! L’ACVF a informé les clubs d’Orbe et de Bex de sa décision dans la journée de jeudi. Pour rappel, l’arbitre avait interrompu la partie à un quart d’heure de la fin, alors que Bex menait 0-3 au Puisoir. La raison ? Gustavo Nafic, le gardien urbigène, avait craché et frappé sur deux joueurs urbigènes, provoquant un début de bagarre générale. Orbe avait défendu son gardien, estimant que les adversaires l’avaient provoqué, notamment au travers d’insultes racistes.

Huit matches pour Gustavo Nafic

«Nous avons mis sur pied une commission d’enquête qui a fait un travail sérieux », explique Christophe Chaillet, nouveau président de la commission de discipline de l’ACVF. Des représentants du FCO et du FC Bex ont été entendus lundi dans les locaux de la Vaudoise, laquelle a donc communiqué sa décision jeudi. Le verdict? Gustavo Nafic voit sa suspension passer de quatre matches à huit. Soufiane Rouimi, l’attaquant de Bex, accusé de l’avoir provoqué, est suspendu pour cinq matches. «La voie de fait du gardien est grave. Au début, nous l’avons suspendu pour quatre matches, avant enquête. Là, nous avons doublé », continue Christophe Chaillet. Gustavo Nafic ne rejouera donc pas cette saison, sauf si Orbe atteint les finales. Soufiane Rouimi, lui, pourra disputer les derniers matches de la saison.

Comme Montreux-Forward la saison dernière

Et le score du match ? Comme indiqué au début, l’ACVF a décidé que les deux équipes avait « perdu par forfait », si l’on ose dire. Le règlement prévoit ce cas de figure et l’autorise, à l’image de ce qui avait été décidé voilà un peu plus d’une année entre Montreux et Forward Morges. «C’est vrai, Bex menait au score, mais nous avons estimé qu’ils avaient une part de responsabilité dans l’arrêt du match», continue Christophe Chaillet pour argumenter sa décision. Les accusations d’insultes racistes ? «Je n’ai aucun commentaire à faire. Elles ne sont pas prouvées, c’est tout ce que j’ai à dire», termine-t-il.

La commission de recours saisie par Bex?

Les Chablaisiens, qui ont un ardent besoin de points, s’attendaient plutôt à récupérer les trois points qu’ils avaient gagné sur le terrain et il serait tout sauf étonnant qu’ils fassent recours contre cette décision. Dans ce cas, l’ACVF serait «déssaisie» du dossier, lequel passerait en mains de la commission de recours présidée par Maître Philippe Rossy. La commission, complètement indépendante, serait alors priée de statuer avant la fin du championnat, tant ces trois points sont importants pour le FC Bex.

Orbe ne fera sans doute pas recours

Le FC Orbe, de son côté, devrait en rester là et ne pas recourir contre la suspension de son gardien brésilien, même si, théoriquement, le club urbigène a évidemment la possibilité de le faire.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.