Val-Bal fait encore le spectacle et prend la tête!

Val-Bal fait encore le spectacle et prend la tête!

Le FC Vallorbe-Ballaigues voulait négocier au mieux ses deux chocs de haut de tableau face à Prilly la semaine dernière et Grandson samedi. Le résultat? Deux victoires, neuf buts marqués! Oui, Val-Bal a marqué les esprits en une semaine et répondu à tous ceux qui pensaient que les Vallorbiers étaient moins bons qu’au premier tour. Maurizio Rocca et ses coéquipiers ont donc fait le spectacle, eux qui se sont imposés 4-5 à Prilly et l’ont emporté 4-3 face à Grandson, de quoi ravir leur public, de plus en plus nombreux. Et, ce qui ne gâche rien, les Vallorbiers sont revenus au score lors des deux matches.

Grandson et Renato Provenzano démarrent fort

Samedi, le Stade Prés-sous-Ville accueillait donc une rencontre au sommet de fort belle facture, que les Grandsonnois ont attaqué à 1000 à l’heure! « Ils nous ont surpris. On était apathiques, pas là! Je ne sais pas si c’était un excès de confiance dû à notre victoire à Prilly, mais on n’a absolument pas existé en début de match », explique Jean-Yves Bonnard, co-entraîneur du FC Vallorbe-Ballaigues. L’intenable Renato Provenzano a ouvert la marque pour les visiteurs, mais Jacques Etonde a ramené les locaux à 1-1. Et puis, une minute avant la pause, le toujours très fin Julien Fantoli a redonné l’avantage au FCGT. Stupeur à Vallorbe, où les murs ont tremblé.

Jean-Yves Bonnard: « Je leur ai tout dit à la mi-temps »

« Je leur ai tout dit à la mi-temps. J’ai hurlé, je vous l’assure », sourit Jean-Yves Bonnard. S’il y a une chose que le coach français ne supporte pas, c’est bien la suffisance. « On n’a pas le droit. On est néo-promus en 2e ligue et on joue comme des stars. Alors, oui, je les ai bougés à la pause. Et sévèrement. » Le résultat? Huit minutes plus tard, Val-Bal menait 3-2 grâce à Thomas Martin et Kamel Tahri! Comme quoi, il suffit de gueuler… « JYB » confirme: « C’est exactement ce que m’a dit Mathieu Pelletey. Il m’a demandé d’hurler avant le match la prochaine fois, afin qu’ils soient prêts d’entrée. C’est peut-être ça la solution, il a raison… » Thomas Martin a ensuite inscrit le 4-2, avant le 4-3 final de Christophe Hostettler, auteur sur ce coup-là de son premier but sous les couleurs grandsonnoises.

Jacques Etonde, encore et toujours

Un mot sur Jacques Etonde, le Camerounais de 33 ans, arrivé de Vesoul l’été dernier? Jean-Yves Bonnard sourit: « Jacquot, c’est la classe. Il a été blessé au premier tour, mais là, il est en train de montrer son potentiel. Il a fait un match énorme. Il marque, il fait marquer… Il est partout ». Après avoir longtemps joué en CFA et CFA 2, il a choisi l’exil, passant une saison en Belgique, puis deux ans dans le Sultanat d’Oman. Revenu à Vesoul, il a été convaincu par Jean-Yves Bonnard de découvrir la Suisse. Apparemment, il s’y plaît bien, et c’est tout Val-Bal qui en profite.

Val-Bal sera encore plus attendu partout

Les Vallorbiers ont donc pris la première place du groupe 2, deux points devant Grandson et trois devant Prilly, qui se rencontrent ce dimanche. La voix est donc royale pour Val-Bal, qui est leader et a déjà joué contre ses deux poursuivants… Comment imaginer position plus favorable? Soyons clairs: c’est impossible. Mais attention, car désormais tout va changer: Val-Bal sera attendu sur chaque terrain, encore plus fort qu’avant. Jean-Yves Bonnard le sait bien, son équipe n’a pas que des amis dans le canton et il nous a déjà confié qu’il sentait parfois que certains joueurs étaient un peu plus motivés à l’idée de battre une équipe à l’accent français qu’à celle de battre, au hasard, Grandson ou Prilly. Alors, quand en plus, les Français sont leaders…

Il a dit à Footvaud.ch

Carlos Rangel, entraîneur du FC Grandson-Tuileries

On a fait une bonne première mi-temps, vraiment. On les a pressés haut, on les a embêtés et on menait au score de manière méritée. Après, ils ont montré leur classe. Deux joueurs m’ont impressionné: Kamel Tahri, que l’on connaît bien, et Jacques Etondé, que l’on connaît un peu moins pour l’instant. Lui, il est fort. Il s’est baladé, on voit qu’il a joué bien plus haut, il n’y a pas de miracle dans le football. Enfin si, il y en a, parfois, mais lui, il a du talent. Je suis fier de mon équipe, qui a montré un beau visage. On a commencé par deux nuls contre des équipes du bas et là, on perd contre une très bonne équipe. Ils ont des joueurs de classe, il faut le reconnaître, avec une philosophie qui est différente de la nôtre. Chez nous, chaque joueur paie sa cotisation, on fait jouer les gars du club, qui sortent des juniors, passent par la II et arrivent à la I. Eux, ils trouvent du boulot à des anciens pros, donc rivaliser avec une équipe comme ça, pour nous, c’est déjà un bon résultat. Il n’y a pas la crise, pas du tout. On perd la première place, mais on va se battre jusqu’au bout, avec nos armes. Je suis très satisfait de ce que les gars ont montré. Christophe Hostettler? Il a commencé sur le banc, il est entré, il a marqué. Je voulais le piquer un peu, c’est réussi. On a les moyens de rivaliser avec Prilly dimanche prochain, ce sera un match magnifique. On a mieux joué que lors des deux premiers matches, ce qui me rend optimiste.

Les prochains rendez-vous

Grandson a un nouvel déplacement très compliqué, dimanche prochain à 10h sur le terrain du FC Prilly. Chaud! A 14h30, le même jour, Assens accueillera Vallorbe-Ballaigues. Le vrai match-piège.

FC Vallorbe-Ballaigues – FC Grandson-Tuileries 4-3 (1-2)

Buts: 27e Provenzano 0-1; 33e Etonde 1-1; 44e Fantoli 1-2; 46e Martin 2-2; 54e Tahri 3-2; 80e Martin 4-2; 90e Hostettler 4-3.

Arbitres: M. Bruno Miguel Da Cruz, assisté de M. Bruno De Sousa et de M. Loric Duc.

Val-Bal: Roux; Rocca, Ambrus, Pelletey, Trarbach; Riss (86e De Icco), Sala; Martin; Mayingila (67e Musco); Tahri.

Entraîneurs: Julien Pol et Jean-Yves Bonnard.

FCGT: Jaccard; Scalia, Flavio Da Silva, Cometta, Roulet (53e Andelic); Bala, Huguenin (72e Cerantola); Pointet, Provenzano (82e Hostettler), Fantoli; Joao Monteiro.

Entraîneur: Carlos Rangel.

Stade Prés-Sous-Ville.

Categories: 2e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*