Saint-Gall a eu besoin d’un but, c’est tout

Saint-Gall a eu besoin d’un but, c’est tout

L’histoire s’est répétée pour le FC Le Mont, vaincu par Saint-Gall en Coupe de Suisse sur le même score que ce samedi. Les deux fois, les Brodeurs se sont imposés 0-1 à Baulmes, mais la différence, c’est que cette fois, les Montains peuvent avoir de vrais regrets. Les Vaudois étaient au niveau d’une équipe saint-galloise en panne de résultats, mais ils ont dû s’avouer vaincus à la 79e, Roman Buess reprenant de la tête, de près, une remise d’Albert Bunjaku. 0-1, score final, et une déception pour Le Mont, qui n’a pas démérité, mais s’est retrouvé éliminé. Le week-end, d’ailleurs, a été cruel avec les clubs vaudois, puisque tous quatre se retrouvent éjectés de la Coupe de Suisse!

Le Mont a débuté avec trois vrais attaquants

Devant 950 personnes, dont une importante colonie de fans saint-gallois (qui ont offert un joli show de pyrotechnie en début de deuxième période), les Vaudois se sont présentés dans une formation très offensive, avec notamment un milieu offensif (Santiago Feuillassier), derrière trois vrais attaquants (Andelko Savic, Sergio Cortelezzi et Luis Pimenta). Sachant que Ridge Mobulu se trouvait sur le banc et que Patrick Bengondo n’était pas dans le groupe, il est facile de constater que John Dragani dispose de vraies solutions offensives, ce qui n’était pas le cas la saison dernière. Cela n’a pas suffi face à Saint-Gall, mais cela devrait largement être assez pour le championnat. Le Mont, c’est sûr, est plus fort que la saison dernière. Reste à le montrer, maintenant.

Saint-Gall passe sans briller

Cela n’a pas été le cas face à Saint-Gall, c’est vrai, mais il ne faut pas oublier à l’heure de l’analyse qu’il s’agissait d’une équipe de Super League en face. Le Mont a été solide, discipliné, et n’a concédé que peu d’occasions. Saint-Gall, en fait, a tiré trois fois au but, c’est tout. Et Zivko Kostadinovic n’a pas eu à forcer son talent, lui qui a eu simplement une balle à capter, ainsi que quelques ballons aériens. Bref, les Brodeurs n’étaient pas venus à Baulmes pour faire le spectacle, contrairement, à leurs supporters, mais ils sont venus pour gagner, ce qu’ils ont fait de manière minimaliste. Mais efficace.

Les hommes du match

Le défenseur central brésilien Lucas a été excellent en défense centrale, au point que la question se posera désormais peut-être pour John Dragani de jouer en 3-5-2 ou en 3-4-3, avec François Marque, Ibrahim Tall et lui. Le Mont possède les joueurs de couloir capables d’assumer ce système (Daniel Titié et David Marazzi à gauche, Jetmir Krasniqi à droite) et cela vaudrait peut-être le coup d’oeil. Sinon, on a bien aimé Hélios Sessolo dans le jeu, un peu moins dans ses coups de pied arrêtés, et Bertrand Ndzomo, comme toujours, a été le patron du milieu de terrain.

Categories: Coupe suisse

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*